Jean-Luc Blein et Grine Lahreche

Droit des affaires · Paris

quote
Ne pas avoir Doctrine eut été une erreur stratégique.

Dans un contexte où l'information est de plus en plus mouvante, silotée entre de nombreuses bases documentaires, comment délivrer un conseil toujours plus éclairé, parfaitement adapté à l'environnement juridique de son client, tout en anticipant quelles pourraient être les évolutions l'affectant ?

Jean-Luc Blein et Grine Lahreche, tous deux avocats associés au sein du cabinet Hoche Avocats, nous ont expliqué comment ils mettaient à profit Doctrine pour garder la maîtrise de l'environnement juridique de leurs dossiers.

Jean-Luc Blein (Hoche Avocats) : La maîtrise de l'environnement juridique est de plus en plus compliquée. Pourquoi ? Parce que l'inflation des textes législatifs et réglementaires, quelles que soient les matières, est exponentielle, et nous devons à nos clients d'avoir la dernière information à jour.

David Hassan (Doctrine) : La question aujourd'hui autour de l'information juridique, ce n'est plus de savoir si on va accéder à l'information, mais c'est comment on va y accéder, de manière pertinente rapide et efficace.

JLB : Dans l'ADN de Hoche, il y a 2 choses. D'abord, un cabinet qui existe depuis plus de 30 ans et deuxièmement, une proximité très forte des associés très impliqués dans les dossiers avec les clients qui nous font confiance depuis toutes ces années.

Grine Lahreche (Hoche Avocats) : Le tronc commun de tous les associés, c'est une préoccupation constante d'intégrer la démarche juridique à un environnement économique global.

JLB : Doctrine, c'est une vision globale, rapidement, tant en matière de conseil que contentieux. Et j'ai presque envie de dire, on ne peut pas s'en passer.

GL : De mon point de vue, ne pas avoir Doctrine eût été une erreur stratégique.

JLB : On doit utiliser les meilleurs produits pour délivrer à nos clients la valeur ajoutée qu'ils attendent.

GL : Un des éléments distinctifs de Doctrine, c'est que la hiérarchisation alliée à une contextualisation de l'information permet de gagner du temps.

DH : Pour un cabinet d'avocats comme Hoche, l'utilisation de Doctrine va permettre d'avoir beaucoup plus de certitudes dans l'accès à l'information et de délivrer un conseil éclairé pour leurs clients.

JLB : Dans le conseil juridique que nous délivrons à nos clients, la grosse part de notre valeur ajoutée vient du conseil stratégique. Dans la pratique conseil, l'utilisation d'un produit comme Doctrine permet d'anticiper dans la rédaction du contrat quelle pourrait être l'évolution de la jurisprudence à un instant T pour prévoir quelle sera la vie du contrat, notamment en matière de différends et de litiges.

Demandez une démonstration gratuite

Comprenez par vous même pourquoi plus de 4 000 avocats et juristes utilisent Doctrine tous les jours pour gagner en temps et en pertinence dans leurs recherches juridiques.

Plus de témoignages de clients Doctrine