Laurent Klein

Avocat en IP-IT et droit du travail · Paris

quote
Avec Doctrine, je trouve réponse à toutes mes questions

Maître Laurent Klein est associé et gérant du cabinet Klein Avocats, un cabinet à taille humaine spécialisé en IP-IT et droit du travail proposant des prestations de conseil aux entreprises ainsi qu’un accompagnement contentieux pour les entreprises et les particuliers. Avec 2 collaborateurs à Paris et une ouverture en 2019 d’un cabinet secondaire à Biarritz, Maître Klein est convaincu que le développement de son activité repose sur sa capacité à traiter plus de dossiers et attirer plus de clients. Défenseur de l’ouverture du droit et de la mise à disposition de l’ensemble des décisions de justice, il revient sur son choix d’utiliser Doctrine pour se battre à armes égales avec les plus grands cabinets.

Rentabiliser son temps et se battre à armes égales avec les plus grands cabinets

“J’ai un cabinet à taille humaine et travaille une spécialité qui demande d’avoir accès au maximum de décisions de justice, notamment celles du fond. Mais avec un temps limité et une équipe resserrée, notre recherche juridique doit être encore plus pertinente” explique Maître Laurent Klein qui indique que l’ouverture et la transparence du droit permet de rendre plus largement accessible des décisions de justice qui jusque-là pouvaient être réservées aux plus grands cabinets.”

“Je gagne entre 15% et 20% de temps sur la recherche avec Doctrine. Mais le plus important, c’est que je trouve réponse à mes questions. J’ai l’impression d’avoir une personne de plus dans mon équipe et de me battre à armes égales avec de grands cabinets. Je rentabilise mon temps et sais que j’approche de l’exhaustivité dans le domaine qui me préoccupe.”

Il complète “Doctrine m’a permis de retrouver le plaisir de la recherche qui est un des fondamentaux de notre profession. Je ne ressens plus de frustrations liées aux résultats obtenus pour le temps consacré aux recherches que je pouvais avoir sur les autres outils que j’utilisais.”

Conseiller et défendre ses clients au plus proche de leurs besoins

Dans le cadre de l’activité de conseil, Maître Laurent Klein utilise Doctrine pour comprendre les tenants et aboutissants des nouveaux dossiers et apporter des réponses rapides sur des points de droit particuliers. Il précise “j’ai une vision complète des problématiques auxquelles je suis confronté : du contexte de l’affaire, au contentieux client en passant par les caractéristiques des opposants. Grâce à ces informations, je peux conseiller au mieux mes clients : quand transiger, éviter le contentieux lorsqu’il n’est pas pertinent. Je sais où on envoie le client !”

Sur des dossiers très compliqués, la visualisation des articles de loi et leur évolution dans le temps mise en relief avec les décisions les plus importantes y faisant référence offre aux avocats des options pour bâtir la défense de leurs clients. Maître Klein illustre “sur un dossier très compliqué, le droit donnait tort à ma cliente en défense. Mais j’ai pu trouver des décisions rendues par certaines juridictions me permettant d’interjeter appel pour obtenir la réformation ou réduire la condamnation après une défaite devant les prud’hommes. Sans Doctrine, je n’aurais jamais trouvé ces décisions !”

Maître Klein insiste : “Il est impensable que je perde une affaire non pas parce que j’ai tort mais parce que je n’ai pas eu accès à l’information juridique avec laquelle j’aurais eu gain de cause. C’est le concitoyen qui pâtit le plus du manque d’ouverture du droit.”

Développer son cabinet et sa clientèle

Conscient de l’environnement concurrentiel auxquels les avocats font face aujourd’hui, notamment avec les budgets des directions juridiques très surveillés, Maître Klein souhaite faire gagner son cabinet en compétitivité pour primer par rapport aux avocats plus lents et moins pertinents.

“Le conseil peut devenir très chronophage si nous ne sommes pas équipés des bons outils. En accédant très rapidement aux informations pertinentes, je peux traiter plus de dossiers sans pour autant alourdir ma charge de travail. En ce sens, Doctrine est une arme indispensable pour développer mon activité.”

Pour Maître Klein, le développement de son activité passe également par l’amélioration de sa visibilité et la mise en avant de son expertise. Il ajoute “avant, le bouche à oreille était le principal apporteur d’affaire. Aujourd’hui, dans un environnement plus concurrentiel, les clients nous choisissent parce qu’ils ont confiance en nous et en notre capacité à les conseiller et les défendre.”

Dans cette logique, Maître Klein a indexé sur Doctrine son blog où sont consultables ses commentaires et analyses de points de droit depuis le moteur de recherche.

Il conclut “Grâce à Doctrine, je suis plus performant dans mes écritures et dans le conseil offert à mes clients. J'ai doublé la force de mon cabinet et j’'ai une force de conviction plus importante.”