Nathalie Dreyfus

Conseil en Propriété Industrielle · Paris

quote
Avec Doctrine, nous avons une vision à 360° de la propriété intellectuelle.”

Conseil en Propriété Industrielle (CPI) et experte près la Cour d’Appel de Paris, du Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI et du National Arbitration Forum (NAF), Nathalie Dreyfus a fondé le cabinet Dreyfus & associés en 2004. Le cabinet conseille ses clients sur toutes les questions relatives au droit de la propriété intellectuelle et notamment sur la protection et la défense des marques, des dessins & modèles, des droits d’auteur, des brevets, des appellations d’origine, des obtentions végétales et des noms de domaine.

 

Le cabinet se positionnant comme un véritable visionnaire et technicien sur les problématiques de nouvelles technologies appliquées à la propriété intellectuelle, Nathalie Dreyfus explique dans cet article comment Doctrine aide l’ensemble du cabinet à moderniser ses processus tout en gagnant en qualité dans leurs recherches.  

S’INSÉRER DANS LA TRANSFORMATION DIGITALE DU MÉTIER DE CPI

 

Les changements opérés par la digitalisation impactent la façon d’exercer le métier de CPI et Nathalie Dreyfus le dit elle-même « On ne peut plus travailler sans outil adapté au monde moderne. »

Cet enjeu de digitalisation du métier n’est pas qu’une tendance temporaire, posséder des outils modernes sert non seulement à renvoyer une image de dynamisme du cabinet que ce soit pour la marque employeur en matière de recrutement ou pour les clients et prospects que le cabinet doit systématiquement rassurer sur un marché très compétitif. 

Elle explique « Nous avons utilisé pendant très longtemps un outil connu des professionnels de la propriété intellectuelle car très spécialisé en la matière notamment pour faire des oppositions sur les produits et les signes. J’ai rapidement compris que nous avions besoin de prendre le tournant de la digitalisation en le remplaçant par un outil plus moderne afin de garder nos clients satisfaits. » 

Elle continue « J’ai entendu parler de Doctrine et j’ai tout de suite été impressionnée par l’évolution très rapide de la société sur le marché. J’ai testé la plateforme sur des sujets très pointus et j’ai pu constater que non seulement Doctrine correspondait parfaitement à ce que je cherchais en termes de modernité mais qu’en plus j’y trouvais des informations que je n’avais jamais pu trouver avec l’outil que nous utilisions initialement. Avec Doctrine, nous avons fait table rase des vieux réflexes d’avant qui nous faisaient perdre en efficacité et nous avons revu toute notre méthodologie de recherche. »

Nathalie Dreyfus conclut « Doctrine permet de trouver toute l’information même connexe grâce à une vision à 360 degrés de l’information juridique. Moi qui pensais ne pas être satisfaite, j’ai été conquise par la finesse technique de la plateforme, je ne regrette pas ! »

GAGNER EN TECHNICITÉ DANS UN MÉTIER DE PLUS EN PLUS COMPLEXE

 

En propriété intellectuelle, en raison des nombreuses informations disponibles en ligne et en raison de la dévalorisation de la procédure de marque avec la marque internationale, il y a une impression du public d’une matière facile alors même qu’elle est de plus en plus technique et complexe. Le marché sur lequel évoluent les CPI est donc, par conséquent, de plus en plus compétitif. 

Nathalie Dreyfus explique « Il y a une grande concurrence entre nous et les prestataires techniques qui cassent les prix sur le marché sans apporter de réelle plus-value. En cela, nous ne pouvons pas nous permettre de rester sur nos acquis car nous devons rassurer en permanence nos clients et prospects qui sont de plus en plus exigeants en élargissant toujours plus le panel de nos compétences. »

Elle continue « C’est en ce sens que nous avons choisi Doctrine. L’objectif n’est pas d’avoir toutes les décisions, c’est d’avoir les bonnes décisions. »

Elle précise « Doctrine nous aide particulièrement dans nos recherches d’antériorités, pour appliquer des textes sur des sujets diverses en nous permettant de personnaliser nos résultats en créant des alertes ou en faisant des recherches sur des points de droit et sur des situations très précises. Doctrine nous a aussi particulièrement aidés sur le sujet du droit à l’oubli ou sur le contentieux en matière de noms de domaine. »

Elle conclut « Grâce à Doctrine, nous avons accès à une variété extraordinaire de sources à la fois doctrinales, jurisprudentielles et législatives qui nous permet même de dépasser le cadre strict de la propriété intellectuelle. C’est le sens de l’histoire de notre cabinet : dépasser et se dépasser. »

Demandez une démonstration gratuite

Comprenez par vous même pourquoi plus de 4 000 avocats et juristes utilisent Doctrine tous les jours pour gagner en temps et en pertinence dans leurs recherches juridiques.

Plus de témoignages de clients Doctrine