Arrêté du 12 février 2004 relatif au titre professionnel de cordonnier multiservices

Texte intégral


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel d'opérateur(trice) en cordonnerie et multiservices ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel d'opérateur(trice) en cordonnerie et multiservices ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative autres industries du 2 octobre 2003,
Arrête :

Article 1

Le titre professionnel de cordonnier multiservices est créé (ancien intitulé : cordonnier réparateur).


Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.


Il est classé au niveau V de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 243 r (code NSF).


Le titre professionnel de cordonnier (ère) multiservices est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 3 mars 2014.

Article 2

Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de cordonnier multiservices sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.

Article 3

Le titre professionnel de cordonnier (ère) multiservices est composé des trois unités constitutives dont la liste suit :


1. Réaliser les prestations courantes en réparation de chausssures.


2. Réaliser les prestations de services complémentaires à la cordonnerie.


3. Effectuer les ventes et la gestion des stocks et de la caisse.


Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Article 4

Le titre professionnel de cordonnier multiservices peut-être complété par les unités de spécialisation suivantes :
1. Réaliser les prestations complexes de réparation de chaussures ;
2. Assurer la gestion courante d'une cordonnerie multiservices.
Elles sont sanctionnées par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) dans les conditions prévues à l'article 3, deuxième alinéa, du décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 précité.

Article 5


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.

Article 6


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

Article Annexe

INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


Intitulé : cordonnier (ère) multiservices (ancien intitulé : cordonnier [ère] multiservices [niveau V]).

Niveau : V.

Code NSF : 243 t.


Résumé du référentiel d'emploi


Le (la) cordonnier (ère) multiservices propose aux clients des prestations courantes sur les produits à entretenir tels que les chaussures, sacs, ou à fabriquer comme les plaques gravées, les clés à reproduire. Il (elle) commande des tampons et de la petite imprimerie sous-traités, ainsi que les fournitures utiles à l'exécution des commandes, les articles destinés à la vente. Il (elle) réalise les opérations de fabrication ou de réparation en mettant en œuvre le matériel nécessaire et les techniques en usage dans le métier. Dans les délais prévus, il (elle) livre aux clients les commandes réalisées, propose et vend des articles associés, procède aux encaissements et rend compte journellement de sa tenue de caisse.

La taille des entreprises se situe majoritairement entre une et trois personnes. Le (la) cordonnier (ère) multiservices peut donc se trouver en situation de gérance salariée d'un point de vente. Autonome dans son travail, il (elle) est garant (e) de la qualité de ses productions et prévoit son organisation en fonction des délais de livraison souhaités par la clientèle. Il (elle) rend compte de ses activités au chef d'entreprise.

Le (la) cordonnier (ère) multiservices travaille en boutique dans les zones urbaines ou en galerie marchande de centres commerciaux dans une ambiance parfois bruyante.

La position est le plus souvent debout nécessitant des petits déplacements pour les changements d'opérations et les relations avec la clientèle.

Le travail est très varié, mettant en œuvre des matériels très différents les uns des autres et soumis aux exigences de délais par la clientèle. L'usage de systèmes informatisés est courant.

Le contact direct avec la clientèle implique une présentation adaptée.

Les horaires sont généralement ceux des commerces de jour avec des amplitudes horaires d'ouverture variables, souvent le samedi.


Capacités attestées et descriptif

des composantes de la certification

1. Réaliser les prestations courantes

en réparation de chaussures


Rénover les talons des chaussures.

Rénover les semelles des chaussures.

Rénover les éléments du dessus des chaussures.


2. Réaliser les prestations de services

complémentaires à la cordonnerie


Reproduire tous types de clés.

Graver des objets sur machine assistée par ordinateur.


3. Effectuer les ventes et la gestion

des stocks et de la caisse


Réaliser la vente-conseil de prestations et articles d'une cordonnerie multiservices.

Maintenir les approvisionnements d'une cordonnerie multiservices.


Secteurs d'activités et types d'emploi

accessibles par le détenteur du titre


Entreprises de cordonnerie et de multiservices, hôtellerie de luxe.

Cordonnier réparateur.

Reproducteur de clés.

Graveur.

Code ROME :

D 1206-Réparation d'articles en cuir et matériaux souples.

Réglementation de l'activité :

Néant.

Autorité responsable de la certification :

Ministère chargé de l'emploi.

Bases légales et réglementaires :

Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;

Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Fait à Paris, le 12 février 2004.

Pour le ministre et par délégation :

La déléguée générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

C. Barbaroux

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé par Doctrine ne cite cette loi

0 Décision

Aucune décision indexée sur Doctrine ne cite cette loi.

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.