Arrêté du 21 mars 1978 relatif à l'emploi de la gomme Xanthane en alimentation

Texte intégral

Article 1
La gomme Xanthane visée au présent arrêté doit répondre aux caractéristiques et aux critères de pureté prévus par l'arrêté du 25 janvier 1982 modifié.
Article 2
L'addition de la gomme Xanthane, à titre de stabilisant, gélifiant ou épaississant, est autorisée dans les denrées alimentaires énumérées ci-après et aux doses maximales indiquées en regard de chaque catégorie d'aliments ou boissons :
Crèmes-desserts, desserts lactés : maximum 0,5 p. 100 ;
Desserts gélifiés : maximum 0,2 p. 100 ;
Glaces et crèmes glacées : maximum 0,5 p. 100 ;
Crèmes pâtissières et nappages congelés ou en conserve destinés aux articles de pâtisserie : maximum 0,5 p. 100 ;
Potages déshydratés en boîtes : maximum 0,1 p. 100 ;
Sauces pour salades et diverses sauces émulsionnées ou non, à l'exception de la mayonnaise : maximum 0,5 p. 100 ;
Sauces soumises à la stérilisation ou destinées à des préparations de plats cuisinés soumises à l'appertisation ou à la surgélation :
maximum 0,1 p. 100 ;
Gelée de couverture des produits de charcuterie ou des produits à base de viande : maximum 0,5 p. 100 ;
Conserves de pâtés : maximum 0,5 p. 100 ;
Sodas aux extraits végétaux : maximum 0,1 p. 100.
Article 3
En cas d'emploi simultané de la gomme Xanthane et d'autres stabilisants autorisés, la quantité totale de stabilisants ne doit pas dépasser 1 p. 100 du poids du produit mis en vente.
Article 4
Les préparations de gomme Xanthane destinées à un usage industriel ou artisanal doivent porter en clair l'indication de la présence et de la teneur en gomme Xanthane.
Par ailleurs, l'addition de gomme Xanthane doit être signalée conformément aux dispositions du décret n° 72-937 du 12 octobre 1972, relatif à l'étiquetage des denrées préemballées destinées à la vente au détail.
Article 5
Les autorisations d'emploi de la gomme Xanthane visées par le présent arrêté sont accordées jusqu'au 1er juin 1979.
Annexes :
Article Annexe
1° Description.
La gomme Xanthane est formée de D-glucose, de D-mannose et d'acide D-glucuronique dans le rapport 2,8/3,0/2,0 ; elle est partiellement acétylée et contient de l'acide pyruvique fixé sur certains résidus glucose.
La gomme Xanthane est préparée sous forme de sel sodique, potassique ou calcique et se présente à l'état de poudre de couleur crème facilement soluble dans l'eau chaude ou froide. Ses solutions sont neutres.
2° Critères de pureté.
Teneur : la matière sèche cède au moins 4,2 p. 100 et au plus 5,0 p. 100 de gaz carbonique (CO2) ;
Cendres : comprises entre 6,5 et 16 p. 100 ;
Perte à la dessication : pas plus de 15 p. 100 (105 degrés, 2 h 1/2) ;
Acide pyruvique : pas moins de 1,5 p. 100 ;
Taux limites d'impuretés :
- Arsenic : pas plus de 3mg/kg ;
- Plomb : pas plus de 5 mg/kg ;
- Métaux lourds (en Pb) : pas plus de 30 mg/kg ;
- Isopropanol : pas plus de 750 mg/kg.
Pureté bactériologique : la gomme Xanthane ne doit contenir ni germes pathogènes ni germes toxinogènes et doit être, notamment, exempte de cellules "revivifiables" de Xanthomonas.