Convention fiscale internationale France / Kenya

Cités dans le BOFiP

L’administration fiscale française cite 2 articles de la convention France / Kenya signée en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion fiscale.

Article 29
Entrée en vigueur

1. Chacun des Etats contractants notifiera à l'autre l'accomplissement des procédures requises en ce qui le concerne pour la mise en vigueur de la présente Convention. Celle-ci entrera en vigueur le premier jour du deuxi...

Article 10
Dividendes

1. Les dividendes payés par une société qui est un résident d'un Etat contractant à un résident de l'autre Etat contractant sont imposables dans cet autre Etat. 2. a) Les dividendes mentionnés au paragraphe 1 sont aussi...

Décisions3

Les dispositions de la convention fiscale France / Kenya sont citées dans 3 décisions.

1Tribunal administratif de Pau, 1ère chambre, 23 février 2023, n° 2100238

Rejet — 

[…] — une seconde condition d'exonération prévue par l'article 81 A du code général des impôts est remplie, une convention ayant été signée entre la France et les îles Vierges britanniques le 17 juin 2009, publiée par décret n° 2011-29 du 7 janvier 2011 ;

 

2Tribunal administratif de Pau, 1ère chambre, 5 avril 2023, n° 2100545

Rejet — 

[…] — ses revenus encaissés en 2016 au titre de son activité professionnelle exercée au Kenya ayant été assujetti à l'impôt kenyan, il bénéficie d'un crédit d'impôt égal à l'impôt français correspondant à ces revenus, soit un montant de 3 485 euros, conformément aux stipulations de l'article 22 de la convention franco-kényane du 4 décembre 2007 ;

 

3Tribunal administratif de Dijon, 2 novembre 2010, n° 0902227

Rejet — 

[…] Vu la convention conclue le 10 février 1993 entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la république socialiste du Vietnam en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu et sur la fortune ;

 

Commentaires6

Parmi les publications de professionnels, conclusions du rapporteur public et questions parlementaires référencées, la convention fiscale internationale France / Kenya a fait l’objet de 6 commentaires.

1Convention France-Kenya : mise en œuvre de la clause de la nation la plus favorisée
Deloitte Société d'Avocats · 16 janvier 2024

L'Administration fiscale précise dans ses commentaires au BOFiP les conséquences de la mise en œuvre de la clause de la nation la plus favorisée prévue par la convention franco-kényane. […] […]

 

2Une semaine d’actualité sanitaire et sociale – édition du 31/12/2023
blog.landot-avocats.net · 31 décembre 2023

Arrêté du 14 décembre 2023 modifiant l'arrêté du 19 novembre 2021 relatif à la tarification et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales 378 – Convention fiscale avec le Kenya – Mise en oeuvre de la clause de la nation la plus favorisée Source – Bulletin officiel des finances publiques – impôts. […] Convention fiscale avec le Kenya – Mise en oeuvre de la clause de la nation la plus favorisée 379 – Régime fiscal applicable aux associés de sociétés d'exercice libéral – Rescrit

 

3Convention fiscale avec le Kenya : mise en œuvre de la clause de la nation la plus favorisée.
www.soton-avocat.com · 28 décembre 2023

L'article 28 de la convention en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu signée à Nairobi le 4 décembre 2007 entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République du Kenya contient une clause de la nation la plus favorisée qui permet notamment l'application d'exemptions ou de taux de retenue à la source inférieurs, tels que prévus dans les conventions signées avec le Kenya avec des États tiers membres […]

 

Avocats et cabinets2
2 avocats ont plaidé dans des affaires liées à la convention fiscale régissant les règles d’imposition entre les deux États. Doctrine affiche les avocats cités dans les décisions référencées les plus récentes. Envoyer une décision

Convention avec le Kenya signée le 04/12/2007 - en vigueur au 01/11/2010

Entrée en vigueur : 1 novembre 2010
Signature : 4 décembre 2007
Commentaires :6
JORF n°0264 du 14 novembre 2010 page 20296 texte n° 28
DECRET Décret n° 2010-1371 du 11 novembre 2010 portant pub lication de la convention entre le
Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République du Kenya en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu (ensemble un protocole), signée à Nairobi le 4 décembre 2007 (1)
NOR: MAEJ1027813D
Le Président de la République,
Sur le rapport du Premier ministre et du ministre des affaires étrangères et européennes,
Vu la Constitution, notamment ses articles 52 à 55 ;
Vu la loi n° 2010-840 du 23 juillet 2010 autorisant l'approbation de la convention entre le Gouvernement de la
République française et le Gouvernement de la République du Kenya en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu (ensemble un protocole), signée à Nairobi le 4 décembre 2007 ;
Vu le décret n° 53-192 du 14 mars 1953 modifié relat if à la ratification et à la publication des engagements internationaux souscrits par la France,
Décrète :
Article 1
La convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République du Kenya en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu (ensemble un protocole), signée à Nairobi le 4 décembre 2007, sera publiée au Journal officiel de la République française.
Article 2
Le Premier ministre et le ministre des affaires étrangères et européennes sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
(1) Le présent accord est entré en vigueur le 1er novembre 2010.
ANNEXE
C O N V E N T I O N
ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU KENYA EN VUE D'ÉVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET DE PRÉVENIR L'ÉVASION ET LA FRAUDE FISCALES EN MATIÈRE D'IMPÔTS SUR LE REVENU
Le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République du Kenya,
désireux de conclure une Convention en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu,
sont convenus des dispositions suivantes :
Chercher les extraits similaires
Article 1er
Personnes visées
La présente Convention s'applique aux personnes qui sont des résidents d'un Etat contractant ou des deux Etats contractants.
Chercher les extraits similaires