Convention fiscale internationale France / Niger

Cités dans le BOFiP

L’administration fiscale française cite 2 articles de la convention France / Niger signée en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion fiscale.

Article 19

1. L'impôt sur le revenu des prêts, dépôts, comptes de dépôts, bons de caisse et de toutes autres créances non représentées par des titres négociables est perçu dans l'Etat du domicile fiscal du créancier. 2. Toutefois,...

Article 20

1. Les redevances (royalties) versées pour la jouissance de biens immobiliers ou l'exploitation de mines, carrières ou autres ressources naturelles ne sont imposables que dans celui des Etats contractants où sont situés...

Décisions6

Les dispositions de la convention fiscale France / Niger sont citées dans 6 décisions.

1Cour administrative d'appel de Paris, 13 mars 2012, n° 08PA03101

Rejet — 

[…] 2°) de prononcer les décharges demandées ; […] Vu les autres pièces du dossier ; Vu la convention fiscale entre le Gouvernement de la République Française et le Gouvernement de la République du Niger, publiée par le décret n° 66-885 du 23 novembre 1966 ; Vu le code général des impôts et le livre des procédures fiscales ; Vu le code de justice administrative ;

 

2Tribunal administratif de Pau, 13 mars 2014, n° 1300233

Rejet — 

[…] 1°) de prononcer la réduction de la cotisation d'impôt sur le revenu à laquelle ils ont été assujettis au titre de l'année 2011 ; 2°) de mettre à la charge de l'Etat le paiement de la somme de 1 000 € au titre de l'article L. 761-1 du code de justice administrative ; Ils soutiennent qu'en application des stipulations de la convention entre la France et le Niger, M. X doit être regardé comme résident au Niger ; Vu le mémoire en défense, enregistré le 16 juillet 2013, par lequel le directeur départemental des finances publiques des Landes conclut au rejet de la requête ; Il fait valoir que le foyer permanent d'habitation de M. et M me X, qui sont mariés sous le régime de la communauté, se situe à Tarnos ;

 

3Cour administrative d'appel de Bordeaux, 15 octobre 2015, n° 14BX01442

Rejet — 

[…] — le requérant se prévaut à bon droit des dispositions de la convention franco nigérienne du 19 juin 1965 dès lors qu'il n'est pas contesté qu'il a résidé 40 semaines au Niger en 2011, qu'il a un permis de séjour délivré par les autorités nigériennes et qu'il acquitte l'impôt sur le revenu au titre des salaires qu'il perçoit pour son activité dans ce pays.

 

Commentaires2

Parmi les publications de professionnels, conclusions du rapporteur public et questions parlementaires référencées, la convention fiscale internationale France / Niger a fait l’objet de 2 commentaires.

1Dénonciation de conventions fiscales France/ Mali et France/Niger
www.avocats-beniking.com · 11 décembre 2023

Mercredi 05 décembre 2023, les Gouvernements de la transition de la République du Mali et de la République du Niger informent l'Opinion internationale à travers un Communiqué conjoint N°001, qu'ils ont procédé à la dénonciation, à la même date, des Conventions de non double imposition qui liaient les Etats à la France. […]

 

2INT - Convention fiscale entre la France et le Niger
BOFiP · 24 février 2021

[…] La convention franco-nigérienne comporte une définition de l'établissement stable identique à celle qui figure dans la convention franco-malienne. […] Impôts sur les successions, droits d'enregistrement et droits de timbre

 

Avocats et cabinets3
3 avocats ont plaidé dans des affaires liées à la convention fiscale régissant les règles d’imposition entre les deux États. Doctrine affiche les avocats cités dans les décisions référencées les plus récentes. Envoyer une décision

Convention avec le Niger

Entrée en vigueur : 13 mars 1977
Signature : 1 juin 1965
Décisions :5
CONVENTION
ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE
ET
LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER
TENDANT A ELIMINER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A ETABLIR DES REGLES
D'ASSISTANCE MUTUELLE ADMINISTRATIVE EN MATIERE FISCALE (ENSEMBLE UN
PROTOCOLE)
signée à Niamey le 1er juin 1965, approuvée par la loi n° 66-398 du 17 juin 1966
(JO du 18 juin 1966), entrée en vigueur le 1er juillet 1966 et publiée par le décret n° 66-885 du 23 novembre 1966
(JO du 1er décembre 1966)
(Rectificatif au JO du 8 janvier 1967)
Protocole
Echange de lettres du 1er juin 1965 publié dans les mêmes conditions que la Convention
modifiée par l'avenant signé à Niamey le 16 février 1973 et publié par le décret n° 77-223 du 1er mars 1977
(JO du 13 mars 1977)
CONVENTION ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER TENDANT A ELIMINER LES
DOUBLES IMPOSITIONS ET A ETABLIR DES REGLES D'ASSISTANCE MUTUELLE
ADMINISTRATIVE EN MATIERE FISCALE (ENSEMBLE UN PROTOCOLE)
Le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République du
Niger,
Désireux d'éviter dans la mesure du possible les doubles impositions et d'établir des règles
d'assistance réciproque en matière d'impôts sur le revenu, d'impôts sur les successions, de droits d'enregistrement et de droits de timbre, sont convenus, à cet effet, des dispositions suivantes :
Chercher les extraits similaires
TITRE 1er
Dispositions générales
Chercher les extraits similaires
Article 1er
Pour l'application de la présente Convention :
1. Le terme " personne " désigne :
a) Toute personne physique ;
b) Toute personne morale ;
c) Tout groupement de personnes physiques qui n'a pas la personnalité morale.
2. Le terme " France " désigne la France métropolitaine et les départements d'outre-mer
(Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion).
Le terme " Niger " désigne les territoires de la République du Niger.
Chercher les extraits similaires