Article L121-1 du Code de commerce

Les références de ce texte avant la renumérotation du 21 septembre 2000 sont les articles : Code de commerce - art. 1 (Ab), Code de commerce 1

Entrée en vigueur le 21 septembre 2000

Est codifié par : Loi 2003-7 2003-01-03 art. 50 I (ratification)

Est codifié par : Ordonnance 2000-912 2000-09-18

Sont commerçants ceux qui exercent des actes de commerce et en font leur profession habituelle.
Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 21 septembre 2000
6 textes citent l'article

1Cession d’un fonds de commerce : aspects juridiques, opérationnels et fiscaux
dunan-avocats.fr · 23 juillet 2022

[…] D'abord, en application des articles 1594 et suivants du code civil, il convient de savoir qui peut acheter ou vendre. En matière de vente d'un fonds de commerce, les parties doivent avoir la qualité de commerçant au sens des articles L. 121-1 et suivants du code de commerce. Précisons que pour les activités règlementées, le repreneur doit justifier en plus d'un diplôme. […] Le formalisme de l'acte de vente en lui-même est régi par les articles L. 141-2 et suivants du code de commerce. Les formalités postérieures à l'acte de vente sont précisées aux articles R. 141-2 et suivants du code de commerce.

 Lire la suite…

2Réparation de la rupture des relations entre l’avocat et son client : un chemin de croix ?
Parabellum · 22 décembre 2021

[…] En premier lieu, en effet, la notion de « relation commerciale » à laquelle se réfère l'article L. 442-6, I, 5°, du code de commerce diffère sensiblement, selon nous, de la notion d'« activité commerciale » employée par l'article 111 du décret de 1991. […] La seconde renvoie à la définition donnée par l'article L. 121-1 du code de commerce qui dispose que « sont commerçants ceux qui exercent des actes de commerce et en font leur profession habituelle », alors que la première, en revanche, renvoie à toute relation significative, régulière et stable entre deux professionnels exerçant des activités de production, de distribution ou de services. […]

 Lire la suite…

3Le seuil de revente à perte
Grandmaire Justine · Lettre des Réseaux · 17 décembre 2021

A noter : la revente à perte était, avant l'ordonnance du 24 avril 2019, prévue et sanctionnée par l'article L.442-2 du Code de commerce. […] Le respect de cette condition s'apprécie par référence à la définition économique donnée de la notion de commerçant, telle qu'énoncée à l'article L.121-1 du Code de commerce 7 . […] La Cour de cassation s'est encore prononcée expressément en faveur de la conformité de l'article L.442-2 (nouv. art. L.442-5) du Code de commerce à la Directive, au motif qu'il n'aurait pas pour finalité de protéger les consommateurs 31 . […] L'article L.210-1 alinéa 2 du Code de commerce reconnaît la commercialité par la forme des sociétés en nom collectif, des sociétés en commandite simple, des sociétés à responsabilités limitées et des sociétés par actions.

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal de commerce de Nantes, Chambre p2 - loïc belleil, 14 mai 2018, n° J2017000010

[…] Que Monsieur M B, ne comparait pas, ni personne pour lui ; EXPOSE DES MOTIFS Vu les articles L 121-1 et L 721-3 du code de commerce ; L 332-1 du code de la consommation ; 78 du code de procédure civile ; SUR L'EXCEPTION D' INCOMPETENCE — Attendu que l'acte de caution est un acte essentiellement civil de la compétence des tribunaux

 Lire la suite…
  • Banque·
  • Société générale·
  • Intérêt·
  • Taux légal·
  • Prêt·
  • Disproportion·
  • Paiement·
  • Engagement de caution·
  • Incompétence·
  • Engagement

2Cour d'appel de Paris, Pôle 2 - chambre 5, 10 janvier 2017, n° 16/05265
Confirmation

[…] Considérant que selon l'article L 121-1 du code de commerce 'sont commerçants ceux qui exercent des actes de commerce et en font leur profession habituelle' l'article L 110-1 5° réputant acte de commerce 'toute entreprise de manufactures, de commission, de transport par terre ou par eau' ;

 Lire la suite…
  • Batelier·
  • Actes de commerce·
  • Consorts·
  • Bateau·
  • Assureur·
  • Assurances·
  • Batellerie·
  • Commerçant·
  • Transport·
  • Artisan

3Cour d'appel de Paris, 24 janvier 2014, n° 13/14057
Infirmation

[…] le contrat de prêt engage des personnes physiques non commerçantes, M. A B étant expert-comptable et lui-même étant directeur général d'une entreprise, ce qui ne leur donne pas la qualité de commerçants, au sens de l'article L 121-1 du code de commerce,

 Lire la suite…
  • Destination·
  • Associé·
  • Contrat de prêt·
  • Compétence du tribunal·
  • Tribunaux de commerce·
  • Souscription·
  • Capital social·
  • Sociétés commerciales·
  • Fond·
  • Sociétés
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.