Article R224-3 du Code de commerce

Les références de ce texte avant la renumérotation sont les articles : Décret n°67-236 du 23 mars 1967 - art. 56-1 (Ab), Décret n°67-236 du 23 mars 1967 - art. 56-1 (M)

Entrée en vigueur le 1 janvier 2021

Est codifié par : Décret n°2007-431 du 25 mars 2007

Modifié par : Décret n°2020-1742 du 29 décembre 2020 - art. 4

Pour la mise en oeuvre des dispositions de l'article L. 224-3, les commissaires à la transformation sont désignés et accomplissent leur mission dans les conditions prévues à l'article R. 22-10-7.

Le rapport des commissaires à la transformation atteste que le montant des capitaux propres est au moins égal au capital social. Il est tenu au siège social à la disposition des associés huit jours au moins avant la date de l'assemblée appelée à statuer sur la transformation. En cas de consultation écrite, le texte du rapport est adressé à chacun des associés et joint au texte des résolutions proposées.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 1 janvier 2021

Commentaires


1Les commissaires aux comptes dans la transformation d’une société commerciale en société par action
Le Moniteur · 26 novembre 2022

La loi du 1er août 2003 avait pour objectif de corriger la rédaction, issue de la loi NRE du 15 mai 2001, de l'article 224-3 du code de commerce. […]

 Lire la suite…

2Transformer une SARL en SAS : pourquoi et comment
Me Simon Deceuninck · consultation.avocat.fr · 4 août 2021

[…] a. […] Cet acte, outre les mentions inhérentes à toute décision collective, désignera précisément le commissaire à la transformation choisi et décrira la mission qui lui est confiée (en conformité avec les articles L. 224-3, R. 224-3 et R. 123-105 du Code de commerce).

 Lire la suite…

3Comment choisir entre une SARL ou une SAS ?
Me Timo Rainio · consultation.avocat.fr · 27 avril 2020

L'objet de cet article est d'aider le porteur de projet ou le créateur d'entreprise qui hésite entre ces deux formes de sociétés, à faire son choix, en présentant les avantages et les inconvénients de chacune de ces sociétés, ainsi que leur régime juridique, fiscal et social afin de déterminer la forme sociale la plus adaptée à son projet. […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel d'Aix-en-Provence, Chambre 3-4, 6 janvier 2022, n° 18/18626
Infirmation partielle

[…] Dans ses conclusions déposées et notifiées le 15 février 2019, la société Brumes demande à la Cour de : Vu les articles, 1134, 1147, 1382 et 1383 (anciens) du Code civil, Vu les articles L. 224-3, L. 224-43 et R. 224-3 du Code de commerce, Vu le décret du 30 mars 2012 n°2012-432, - Dire et juger la SARL Brumes recevable et bien fondée en son action,

 Lire la suite…
  • Sociétés·
  • Comptable·
  • Prix·
  • Cession·
  • Conflit d'intérêt·
  • Associé·
  • Action·
  • Avenant·
  • Commissaire aux comptes·
  • Capital

2Conseil d'État, 2ème et 7ème sous-sections réunies, 7 mai 2008, 294213, Inédit au recueil Lebon
Annulation Conseil d'État : Annulation

[…] Considérant qu'aux termes de l'article L. 224 2 du code de l'aviation civile : « I. – Les services publics aéroportuaires donnent lieu à la perception de redevances pour services rendus fixées conformément aux dispositions du deuxième alinéa de l'article L. 4102 du code de commerce ./ Le montant des redevances tient compte de la rémunération des capitaux investis. […] qu'aux termes de l'article R . 224 2 du même code : […]

 Lire la suite…
  • Redevance·
  • Chambres de commerce·
  • Industrie·
  • Tarifs·
  • Justice administrative·
  • Aviation civile·
  • Aéroport·
  • Air·
  • Conseil d'etat·
  • Économie

3Tribunal de commerce de Nanterre, 16 mai 2008, n° 2008R00395

[…] — Condamner Monsieur X Z aux entiers dépéèns. Par conclusions, M. X Z nous demande de Constater que les capitaux propres de la Sté SOCAR ne permettent pas sa transformation en SAS conformément aux dispositions des articles L. 224-3 et R. 224-3 du Code de Commerce , En conséquence, Dire et juger qu'il n'y a lieu à référé , Débouter Monsieur Y de l'ensemble de ses demandes, fins et conclusions et le renvoyer à mieux se pourvoir ,

 Lire la suite…
  • Se pourvoir·
  • Augmentation de capital·
  • Assemblée générale·
  • Référé·
  • Gérance·
  • Protocole d'accord·
  • Contestation sérieuse·
  • Directeur général·
  • Demande·
  • Pacte d’actionnaires
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.