Doctrine Logo

Article L526-7 du Code de commerce

Entrée en vigueur le 24 mai 2019

Modifié par : LOI n°2019-486 du 22 mai 2019 - art. 7

La constitution du patrimoine affecté résulte d'une déclaration effectuée :

1° Soit au registre de publicité légale auquel l'entrepreneur individuel est tenu de s'immatriculer ;

2° Soit au registre de publicité légale choisi par l'entrepreneur individuel en cas de double immatriculation ; dans ce cas, mention en est portée à l'autre registre ;

3° Soit, pour les personnes physiques qui ne sont pas tenues de s'immatriculer à un registre de publicité légale, à un registre tenu au greffe du tribunal statuant en matière commerciale du lieu de leur établissement principal ;

4° Soit, pour les exploitants agricoles, au registre de l'agriculture tenu par la chambre d'agriculture compétente.

Lorsque l'entrepreneur individuel est transféré dans le ressort d'un autre registre ou rattaché à un autre registre en cours d'activité, les mentions inscrites et l'ensemble des documents publics déposés sont transférés par le précédent organisme teneur de registre à celui nouvellement compétent. Dans ce cas mention du transfert est portée au premier registre. Le transfert s'effectue par voie dématérialisée et ne donne pas lieu à émolument ou redevance.

ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 24 mai 2019
Sortie de vigueur le 1 janvier 2023
64 textes citent l'article

Commentaires


1Le patrimoine non affecté de l’EIRL relève du traitement des situations de surendettement
Lettre du Restructuring · 11 janvier 2022

En l'espèce, une personne physique, exerçant son activité professionnelle sous le statut d'entrepreneur individuel à responsabilité limitée régi par les dispositions de l'article L.526-6 du code de commerce, a formé une demande tendant au traitement de la situation financière de son patrimoine non affecté. […]

 Lire la suite…

2Sur la réunion des patrimoines de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée en liquidation judiciaire
Lettre du Restructuring · 11 janvier 2022

Dès lors, l'absence de mention des éléments affectés dans la déclaration d'affectation ne caractériserait ni une confusion des patrimoines professionnel et personnel, ni un manquement grave aux dispositions de l'alinéa 2 de l'article L.526-6 du Code de commerce. […]

 Lire la suite…

3Entrepreneur individuel et eirl
www.murielle-cahen.fr · 21 décembre 2021

Il convient de mentionner que la loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 dite PACTE, créant le nouvel article L.526-5-1du Code de commerce, impose désormais aux créateurs d'entreprise l'obligation de choisir pour l'exercice de leur activité entre le statut de l'entrepreneur individuel classique ou celui de l'EIRL.

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel de Metz, 1ère chambre, 5 avril 2018, n° 17/00422
Infirmation partielle

[…] Il fait valoir que M me Y ne peut invoquer un défaut de publicité fondé sur l'article L. 526-7 du Code de Commerce pour solliciter l'inopposabilité du statut de l'E car la création d'une E ne comporte aucune formalité de publicité et qu'il ressort très clairement de cet article que les personnes physiques ne sont pas tenues de s'immatriculer à un registre de publicité légale, l'E Z étant uniquement tenue de faire un dépôt d'un dossier à la Chambre des Métiers, la publicité foncière étant quant à elle réservée au cas où un bien immobilier serait affecté à l'E, ce qui n'est pas le cas en l'espèce. […] L'article L526-7 du code de Commerce précise que 'la constitution du patrimoine affecté résulte du dépôt d'une déclaration effectué :

 Lire la suite…
  • Patrimoine·
  • Devis·
  • Entrepreneur·
  • Affectation·
  • Obligation·
  • Résolution du contrat·
  • Code de commerce·
  • Bois·
  • Activité professionnelle·
  • Statut

2Cour d'appel de Rouen, 22 septembre 2016, n° 15/03450
Infirmation partielle

[…] Attendu que si M. Y produit aux débats une déclaration d'affectation de patrimoine à son activité professionnelle datée du 1 er janvier 2012, il ne justifie toutefois pas du dépôt de cette déclaration dans les conditions exigées par l'article L.526-7 du code de commerce; qu'en effet, le récépissé de déclaration du 15 mai 2012 de la chambre des métiers et de l'artisanat de Seine Maritime vise une déclaration modifiant un changement d'adresse et non aux fins d'affectation de patrimoine; qu'il sera donc débouté de sa demande ;

 Lire la suite…
  • Taux effectif global·
  • Crédit lyonnais·
  • Prêt·
  • Compte courant·
  • Taux de période·
  • Taux d'intérêt·
  • Contrat de crédit·
  • Déchéance·
  • Compte·
  • Patrimoine

3Cour d'appel de Montpellier, 2e chambre civile, 14 avril 2022, n° 21/05586
Confirmation

[…] JUGEMENT DU 07 SEPTEMBRE 2021 DU JUGE DE L'EXECUTION DU TRIBUNAL JUDICIAIRE DE BEZIERS […] La cour constate que Madame X justifie effectivement avoir procédé à une déclaration d'affectation de certains biens à son activité professionnelle, d'entrepreneur individuel exploitant une activité de travaux de couverture, zinguerie et charpente, conformément aux dispositions de l'article L 526-7 du Code de commerce.

 Lire la suite…
  • Entrepreneur·
  • Patrimoine·
  • Tribunal judiciaire·
  • Créance·
  • Saisie·
  • Activité professionnelle·
  • Rémunération·
  • Exécution·
  • Responsabilité limitée·
  • Code de commerce
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

Documents parlementaires

Sur l'article 5 ter, renuméroté article 7
Article 7 LOI n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (1)
, modifie l'article L526-7 Code de commerce

Le présent amendement introduit diverses dispositions en vue de clarifier et de simplifier le régime de l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL). Cet amendement a pour objet d'assurer une meilleure visibilité du régime lors d'une création ou d'une reprise en prévoyant que toute personne physique exerçant une activité professionnelle en nom propre déclare, lors de la création de l'entreprise, si elle souhaite exercer en tant qu'EIRL ou en tant qu'entrepreneur individuel. En outre, cet amendement vise à faciliter la création de l'entreprise et à alléger les formalités …

Lire la suite…
Sur l'article 5 ter, renuméroté article 7
Article 7 LOI n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (1)
, modifie l'article L526-7 Code de commerce

___ Pages INTRODUCTION PRINCIPAUX APPORTS DE LA COMMISSION Chapitre Ier Des entreprises libérées Section 1 Création facilitée et à moindre coût Article 1er (articles L. 123-9 et L. 123-32, L. 123-33, L. 123-34, L. 123-35 [nouveaux] et L. 711-3 du code de commerce, articles L. 16-0 BA, L. 169, L. 174 et L. 176 du code des procédures fiscales, art. L. 214-6-2, L. 214-8-1, L. 215-10, L. 311-2, L. 311-2-1, L. 311-3, L. 331-5 et L. 511-4 du code rural et de la pêche maritime, articles L. 622-1 et L. 624-1 du code de la sécurité intérieure, articles L. 381-1, L. 613-5, L. 613-6 du code de la …

Lire la suite…
Sur l'article 5 ter, renuméroté article 7
Article 7 LOI n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (1)
, modifie l'article L526-7 Code de commerce

Le projet de loi veut inciter les entrepreneurs à opter pour le régime de l'EIRL dès la création de leur entreprise. Il convient donc qu'ils soient éclairés dans leur choix, en disposant d'une information sur les obligations et les avantages propres à ce régime par rapport à la forme classique de l'exercice en nom propre, ce que prévoit le présent amendement. Les modalités de la délivrance de cette information pourront être précisées par voie réglementaire. Cet amendement comporte aussi des précisions et clarifications rédactionnelles, concernant notamment la faculté de retrait d'un bien …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cet article
Vous avez déjà un compte ?