Article R41 du Code électoral

Entrée en vigueur le 13 octobre 2006

Est codifié par : Décret 64-1087 1964-10-27 JORF 28 OCTOBRE 1964

Modifié par : Décret n°2006-1244 du 11 octobre 2006 - art. 9 () JORF 13 octobre 2006

Le scrutin est ouvert à huit heures et clos le même jour à dix-huit heures.


Toutefois, pour faciliter aux électeurs l'exercice de leur droit de vote, les préfets pourront prendre des arrêtés à l'effet d'avancer l'heure d'ouverture du scrutin dans certaines communes ou de retarder son heure de clôture dans l'ensemble d'une même circonscription électorale ou, pour les élections régionales et à l'Assemblée de Corse, dans certaines communes.


Les arrêtés spéciaux pris par les préfets en vertu de l'alinéa précédent seront publiés et affichés, dans chaque commune intéressée, au plus tard le cinquième jour avant celui de la réunion des électeurs.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 13 octobre 2006
Sortie de vigueur le 21 octobre 2013
161 textes citent l'article

Commentaires


1Non-atteinte à la sincérité d’un scrutin malgré des bureaux de vote partiellement fermés !
www.chezfoucart.com · 21 novembre 2022

R. 41 du Code électoral et en a demandé l'annulation conséquente.

 Lire la suite…

2Bureaux de vote : à Marseille, on peut être brouillon sans se prendre un savon
blog.landot-avocats.net · 17 novembre 2022

Il a posé que, pour regrettable que soit cette circonstance et nonobstant la durée de fermeture d'un nombre important de bureaux à une heure de potentielle affluence des électeurs, il n'était pas établi qu'un nombre conséquent d'entre eux a été empêché de prendre part au vote de ce fait, les électeurs ayant eu la possibilité de venir voter jusqu'à la fermeture des bureaux de vote intervenue, en application des 2ème et 3ème alinéas de l'article 41 du code électoral […] resize=940%2C710&ssl=1" class="aligncenter size-full wp-image-121839" alt="" width="940" height="710">

 Lire la suite…

3Conclusions du rapporteur public sur l'affaire n°461959
Conclusions du rapporteur public · 15 novembre 2022

Elle l'est d'abord par le nombre de bureaux de vote concernés par ces retards d'ouverture : 12 bureaux sur 37 ont ouvert après 8 heures du matin, contrairement aux prescriptions de l'article R. 41 du code électoral1 dont le premier alinéa dispose que : « Le scrutin est ouvert à huit heures et clos le même jour à dix-huit heures ». […] ainsi que le Conseil constitutionnel, déjà eu l'occasion de vous prononcer sur les conséquences sur la sincérité du scrutin et ses résultats d'une ouverture tardive de bureaux de vote, qui constitue une irrégularité des opérations électorales en ce qu'elle viole la règle énoncée à l'article R. 41 du code électoral. […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal administratif de Guadeloupe, 2 octobre 2008, n° 08307
Rejet Conseil d'État : Rejet

[…] Considérant que M. AG fait état des incidents qui se sont déroulé dans la nuit du 15 au 16 mars aux abords de l'hôtel de ville des Abymes et qui ont nécessité l'intervention de la police ; qu'il indique qu'à la suite de ces incidents les bureaux de vote n'ont pu ouvrir qu'entre 8H45 et 9H30 ; que l'article R 41 du code électoral qui prévoit que « Le scrutin est ouvert à 8 heures et clos le même jour à 18 heures. » n'a donc pas été respecté ;

 Lire la suite…
  • Scrutin·
  • Ags·
  • Election·
  • Bureau de vote·
  • Fraude électorale·
  • Justice administrative·
  • Médias·
  • Diffusion·
  • Radio·
  • Sms

2Conseil d'État, 7ème / 2ème SSR, 23 février 2004, 251791
Rejet Conseil d'État : Rejet

Aux termes de l'article R. 41 du code électoral : Le scrutin est ouvert à 8 heures et clos le même jour à 18 heures (…). La circonstance que lors d'un scrutin national les électeurs des départements français d'Amérique et de Saint-Pierre-et-Miquelon puissent avoir connaissance des résultats du scrutin en métropole avant la clôture de leurs bureaux de vote, n'est pas la conséquence nécessaire des seules dispositions de l'article R. 41 du code électoral. En conséquence, pas d'illégalité de ces dispositions au regard du principe de libre expression des suffrages et d'égalité des électeurs.

 Lire la suite…
  • 41 du code électoral)·
  • Dispositions générales applicables aux élections·
  • Élections et référendum·
  • Opérations électorales·
  • Premier ministre·
  • Abrogation·
  • Électeur·
  • Conseil d'etat·
  • Justice administrative·
  • Scrutin

3Conseil constitutionnel, décision n° 2002-2761 AN du 10 octobre 2002, A.N., Martinique (1ère circ.)
Rejet

[…] 3. Considérant que, dans plusieurs bureaux de vote de la commune de Sainte-Marie, le scrutin n'a pu s'ouvrir à huit heures, en violation des dispositions de l'article R. 41 du code électoral ; que, toutefois, il résulte de l'instruction que ces retards dans l'ouverture de bureaux de vote qui n'ont le plus souvent pas atteint une heure, auraient effectivement empêché certains électeurs de participer au vote ou altéré la sincérité du scrutin ;

 Lire la suite…
  • Bureau de vote·
  • Scrutin·
  • Émargement·
  • Conseil constitutionnel·
  • Procès-verbal·
  • Député·
  • Commune·
  • Électeur·
  • Assesseur·
  • Martinique
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.