Doctrine Logo

Article 432-7 du Code pénal

Entrée en vigueur le 8 août 2012

Est codifié par : Loi n°92-686 du 22 juillet 1992

Modifié par : LOI n°2012-954 du 6 août 2012 - art. 3

La discrimination définie aux articles 225-1 et 225-1-1, commise à l'égard d'une personne physique ou morale par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission, est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsqu'elle consiste :

1° A refuser le bénéfice d'un droit accordé par la loi ;

2° A entraver l'exercice normal d'une activité économique quelconque.

ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 8 août 2012
14 textes citent l'article

1Incitation a la haine raciale
www.murielle-cahen.fr · 7 avril 2022

En ce qui concerne l'article 24, al. 9 de la loi du 29 juillet 1881 sur liberté de la presse : « Seront punis des peines prévues à l'alinéa précédent ceux qui, par ces mêmes moyens, auront provoqué à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap ou auront provoqué, à l'égard des mêmes personnes aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7 du […] Code pénal ». […]

 Lire la suite…

2CEDH : L’appel au boycott de produits israéliens relève de la liberté d’expression
www.actu-juridique.fr · 16 juin 2020

;une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou identité de genre ou de leur handicap » ou, « à l'égard des mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7 du Code pénal ». […]

 Lire la suite…

3Premier rapport spécial de la HALDE : une mise au pilori bien inoffensive
blogdroitadministratif.net · 15 janvier 2020

Cela amène néanmoins à s'interroger sur le fait que la transaction pénale n'est possible, selon l'article 11-1 de la loi que pour « les faits constitutifs d'une discrimination sanctionnée par les articles 225-2 et 432-7 du code pénal et L.122-45 et L.123-1 du Code du travail » sans référence aux articles 6, 6 bis et 6 ter du statut général des fonctionnaires (loi n°83-634 du 13 juillet 1983) alors même que leur rédaction est similaire à celle de l'article L. 122-45 du Code

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel de Paris, Pôle 2 chambre 1, 22 septembre 2011, n° 11/07969
Confirmation

[…] Il explique enfin que le refus d'appliquer ces dispositions ainsi que l'article 1351 du code civil constitue des discriminations raciales sanctionnées par les articles 225-1, 225-2 et 432-7 du code pénal.

 Lire la suite…
  • Ordre des avocats·
  • Rétablissement·
  • Radiation·
  • Bâtonnier·
  • Roulement·
  • Procédure disciplinaire·
  • Liste·
  • Rejet·
  • Modération·
  • Organisation

2Cour de Cassation, Chambre criminelle, du 24 mars 1998, 97-84.321, Publié au bulletin
Rejet

L'article 432-7 du Code pénal ne réprime la discrimination définie à l'article 225-1 dudit Code, commise à l'égard d'une personne physique ou morale par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, que lorsqu'elle consiste à refuser le bénéfice d'un droit accordé par la loi ou à entraver l'exercice normal d'une activité économique. […]

 Lire la suite…
  • Arrêt de refus d'informer·
  • Éléments constitutifs·
  • Chambre d'accusation·
  • Élément matériel·
  • Discriminations·
  • Conditions·
  • Discrimination·
  • Partie civile·
  • Refus d'informer·
  • Accusation

3Cour administrative d'appel de Nantes, 2e chambre, du 13 mai 1998, 97NT01394, inédit au recueil Lebon
Rejet

[…] – à procéder à la vente du terrain objet de la convention conclue le 20 juin 1995 avec l'Etat et le département de la Seine-Maritime, sous astreinte de 20 000 F par jour de retard ; – à lui verser la somme de 750 000 F, en réparation de divers préjudices, par application des dispositions des articles 432-4, 432-5 et 432-7 du nouveau code pénal, – à lui verser la somme de 10 000 F au titre des dispositions de l'article L.8-1 du code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel, – condamne le président du conseil général en application des articles L.131-35 et 432-17 du nouveau code pénal ;

 Lire la suite…
  • Référé tendant au prononce d'une mesure urgente·
  • Procédures d'urgence·
  • Compétence·
  • Procédure·
  • Tribunaux administratifs·
  • Département·
  • Décision administrative préalable·
  • Vente·
  • Code pénal·
  • Référés administratifs
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.