Article 211-2 du Code pénal

Entrée en vigueur le 11 août 2010

Est créé par : LOI n°2010-930 du 9 août 2010 - art. 1

La provocation publique et directe, par tous moyens, à commettre un génocide est punie de la réclusion criminelle à perpétuité si cette provocation a été suivie d'effet.

Si la provocation n'a pas été suivie d'effet, les faits sont punis de sept ans d'emprisonnement et de 100 000 € d'amende.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 11 août 2010
2 textes citent l'article

Commentaires


1Les crimes contre l’humanité en droit pénal français
www.cabinetaci.com · 20 mars 2021

L'article 211-1 du Code pénal ne précise point par qui le génocide doit être commis, ce n'est donc pas une infraction attitrée. […] IV). — Contacter un avocat (Les crimes contre l'humanité en droit pénal français) Pour votre défense

 Lire la suite…

2Dossier documentaire de la décision n° 2018-706 QPC du 18 mai 2018, M. Jean-Marc R. [Délit d’apologie d’actes de terrorisme]
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 18 mai 2018

prévues par l'article 131-35 du code pénal […] par le livre II du code pénal ; 2° Les vols, les extorsions et les destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes, définis par le livre III du code pénal. […] prévues par l'article 131-35 du code pénal ; 3° La peine de stage de citoyenneté prévue à l'article 131-5-1 du code pénal […] -- p {margin: 0; padding: 0;}--> 28 211-1 du code pénal et reconnus comme tels par la loi française » ; que l'article 2 de la loi déférée modifie l'article 48-2 de la même loi du 29 juillet 1881 ; qu'il étend le droit reconnu à certaines associations de se porter partie civile, en particulier pour tirer les conséquences de la création de cette nouvelle incrimination ; 3.

 Lire la suite…

3La dictature du positivisme conduit-elle nécessairement à l’obsolescence?
Mikaël Benillouche · LegaVox · 17 avril 2016

Certes, le contexte politique ne semble pas tout à fait propice à un large consensus autour d'une refonte du code pénal, mais il reste possible d'espérer. Réformer bien, pour ne plus trop réformer ! […] Il en va ainsi de la provocation au suicide (article 213-13 du Code pénal), de la provocation au génocide non suivie d'effet (article 211-2 alinéa 2 du Code pénal)

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel de Caen, 29 avril 2009, n° 09/00111
Infirmation

[…] Infraction prévue et réprimée par les articles L.211-2, R.221-1, 132-11 du code pénal ; […]

 Lire la suite…
  • Conduite sans permis·
  • Récidive·
  • Véhicule automobile·
  • Carte grise·
  • Mutation·
  • Infraction·
  • Territoire national·
  • Contravention·
  • Délit·
  • Cartes

2Tribunal administratif de Rouen, 26 octobre 2022, n° 2204250
Rejet

[…] 2. Aux termes de l'article R. 224-18 du code pénitentiaire : " La décision de placement dans un quartier de prise en charge de la radicalisation spécialisé dans l'évaluation visé au I de l'article R. 224-13 est de la compétence exclusive du garde des sceaux, […] / b) Des personnes condamnées ou prévenues à raison d'actes de terrorisme tels que prévus et réprimés par les dispositions des articles 421-1 et suivants du code pénal ; […] Elle est notifiée sans délai à la personne détenue par le chef d'établissement. / Le cas échéant, l'affectation et le transfèrement de la personne détenue sont effectués conformément aux dispositions des articles L. 112-3, L. 211-1, L. 211-2, L. 211-3, D. 112-5, […]

 Lire la suite…
  • Garde des sceaux·
  • Justice administrative·
  • Évaluation·
  • Personnes·
  • Affectation·
  • Établissement·
  • Juge des référés·
  • Charges·
  • Commission·
  • Centre pénitentiaire

3Cour de cassation, Chambre criminelle, 24 avril 2013, 13-81.061, Inédit
Cassation

[…] « aux motifs que la loi française réprime les crimes contre l'humanité et le génocide, qui en est l'une des composantes, en ses articles 211-1 et 212-1 du code pénal, la peine encourue étant la réclusion criminelle à perpétuité ; […] que l'article 212-3 du code pénal français réprime également de la réclusion criminelle à perpétuité la participation à un groupe formé ou à une entente établie en vue de la préparation, caractérisée par un ou plusieurs faits matériels, de l'un des crimes définis par les articles 211-2, 212-1 et 212-2 dudit code ; que cette incrimination recoupe celle de « formation, […]

 Lire la suite…
  • Extradition·
  • Génocide·
  • Crime·
  • Avis favorable·
  • Perpétuité·
  • Participation·
  • République du rwanda·
  • Gouvernement·
  • Réclusion·
  • Fait
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.