Article R541-1 du Code de justice administrative

Entrée en vigueur le 1 janvier 2001

Est créé par : Décret n°2000-1115 du 22 novembre 2000 - art. 1 () JORF 23 novembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2001

Est codifié par : Décret 2000-389 2000-05-04

Le juge des référés peut, même en l'absence d'une demande au fond, accorder une provision au créancier qui l'a saisi lorsque l'existence de l'obligation n'est pas sérieusement contestable. Il peut, même d'office, subordonner le versement de la provision à la constitution d'une garantie.
Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 1 janvier 2001
6 textes citent l'article

1Newsletter Droit public – Environnement et Contrats publics – Septembre/Octobre 2022
www.bctg-avocats.com · 14 novembre 2022

[…] le Conseil d'Etat a précisé la combinaison entre permis de construire et permis de construire modificatif : un projet autorisé par un permis de construire initial qui méconnaissait l'article L.121-8 du code de l'urbanisme en ce qu'il était situé en discontinuité avec des zones déjà urbanisées peut être régularisé par un permis de construire modificatif dès lors qu'& […] R. 2194-5 et R. 2194-8 (s'agissant des marchés publics) et R. 3135-5 et R. 3135-8 (s'agissant des contrats de concession) du code de la commande publique. […] Toutefois, […] de sorte que le pouvoir adjudicateur ne peut se prévaloir d'une obligation non sérieusement contestable au sens de l'article R. 541-1 du code de justice administrative, […]

 Lire la suite…

2Militaires, obtenez enfin le paiement de vos arriérés de soldes, primes et indemnités !
Me Gauthier Lecocq · consultation.avocat.fr · 27 septembre 2022

En cas de décision implicite de rejet (silence gardé) ou de décision explicite de rejet de l'Administration, les militaires doivent impérativement saisir la Commission des recours des militaires, avant de saisir le Tribunal administratif, conformément aux dispositions de l'article R. 4125-1 du Code de la défense […] L'article R541-1 du Code de justice administrative dispose :

 Lire la suite…

3Militaires, obtenez enfin le paiement de vos arriérés de soldes, primes et indemnités !
www.bariseel-lecocq-associes.com · 27 septembre 2022

En cas de décision implicite de rejet (silence gardé) ou de décision explicite de rejet de l'Administration, les militaires doivent impérativement saisir la Commission des recours des militaires, avant de saisir le Tribunal administratif, conformément aux dispositions de l'article R. 4125-1 du Code de la défense. […] L'article R541-1 du Code de justice administrative dispose :

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal administratif de Montreuil, 21 décembre 2009, n° 0908332

[…] Considérant qu'aux termes de l'article R. 541-1 du code de justice administrative : « Le juge des référés peut, même en l'absence d'une demande au fond, accorder une provision au créancier qui l'a saisi lorsque l'existence de l'obligation n'est pas sérieusement contestable. Il peut, même d'office, subordonner le versement de la provision à la constitution d'une garantie »;

 Lire la suite…
  • Justice administrative·
  • Habitation·
  • L'etat·
  • Concours·
  • Force publique·
  • Sociétés·
  • Référé·
  • Exécution·
  • Subrogation·
  • Provision

2Tribunal administratif de Marseille, 6 juin 2016, n° 1600414
Rejet

[…] Par une requête enregistrée le 19 janvier 2016, la Régie des Transports de Marseille (RTM), représentée par M e Merland, demande au juge des référés du Tribunal, sur le fondement des dispositions de l'article R. 541-1 du code de justice administrative :

 Lire la suite…
  • Justice administrative·
  • Régie·
  • Transport·
  • Sociétés·
  • Ingénierie·
  • Ouvrage d'art·
  • Provision·
  • Juge des référés·
  • Responsabilité·
  • Tram

3Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, 3 mars 2009, n° 0813797
Rejet

[…] Considérant qu'aux termes de l'article R. 541-1 du code de justice administrative : “ Le juge des référés peut, même en l'absence d'une demande au fond, accorder une provision au créancier qui l'a saisi lorsque l'existence de l'obligation n'est pas sérieusement contestable. Il peut, même d'office, subordonner le versement de la provision à la constitution d'une garantie. ” ;

 Lire la suite…
  • Habitation·
  • Justice administrative·
  • L'etat·
  • Concours·
  • Force publique·
  • Sociétés·
  • Subrogation·
  • Provision·
  • Juge des référés·
  • Immeuble
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.