Article 60 bis du Code des douanes

Entrée en vigueur le 1 janvier 2002

Est codifié par : Décret 48-1985 1948-12-08

Modifié par : Ordonnance 2000-916 2000-09-19 art. 1 I, annexe I JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

Modifié par : Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 1 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

Lorsque des indices sérieux laissent présumer qu'une personne transporte des produits stupéfiants dissimulés dans son organisme, les agents des douanes peuvent la soumettre à des examens médicaux de dépistage après avoir préalablement obtenu son consentement exprès.
En cas de refus, les agents des douanes présentent au président du tribunal de grande instance territorialement compétent ou au juge délégué par lui une demande d'autorisation. Celle-ci est transmise au magistrat par tout moyen.
Le magistrat saisi peut autoriser les agents des douanes à faire procéder aux examens médicaux. Il désigne alors le médecin chargé de les pratiquer dans les meilleurs délais.
Les résultats de l'examen communiqués par le médecin, les observations de la personne concernée et le déroulement de la procédure doivent être consignés dans un procès-verbal transmis au magistrat.
Toute personne qui aura refusé de se soumettre aux examens médicaux prescrits par le magistrat sera punie d'une peine d'emprisonnement d'un an et d'une amende de 3750 euros.
Document AnalyzerAffiner votre recherche
ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 1 janvier 2002
Sortie de vigueur le 1 janvier 2020
8 textes citent l'article

Commentaires


1Commentaire de la décision n° 2022-1010 QPC du 22 septembre 2022, M. Mounir S. [Droit de visite des agents des douanes]
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 22 septembre 2022

Mounir S. portant sur la conformité aux droits et libertés que la Constitution garantit de l'article 60 du code des douanes, dans sa rédaction issue du décret n° 48-1985 du 8 décembre 1948 portant refonte du code des douanes. […]

 Lire la suite…

2Dossier documentaire de la décision n° 2022-1010 QPC du 22 septembre 2022, M. Mounir S. [Droit de visite des agents des douanes]
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 22 septembre 2022

- Article 52 Modifié par LOI n°2016-1918 du 29 décembre 2016 - art. 22 (V) I. - Les articles 38, 44, 53 à 56, 59, 59 bis, 59 ter, 60, 60 bis, 61, 62, 63, 64, 64 A, 65, 66, 67, 215 et le titre XII du code des douanes sont applicables à la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon. […] 413 BIS DU CODE DES DOUANES ; QU'EN RAISON DE CES FAITS, X... […] 60 du code des douanes : 6. […] Par conséquent, le i du 1° de l'article 65 du code des douanes doit être déclaré contraire à la Constitution. 68

 Lire la suite…

3Une retenue douanière qui ne dit pas son nom.
Jean Pannier, Avocat. · Village Justice · 2 août 2019

1589621704" width="8" height="11" class="puce" alt="-"> que l'intéressé a été soumis à un dépistage de produits stupéfiants sans précision que cette procédure relève de l'article 60 bis du code des douanes,

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel de Paris, Pôle 1 chambre 11, 3 janvier 2023, n° 23/00008
Confirmation

[…] En l'espèce, au vu de la déclaration d'appel formée par M me X se disant [U] [S], il convient de considérer que les moyens tirés de la violation de l'article 60 bis du Code des douanes, de la compétence exclusive des agents des douanes, de l'absence de consentement ou d'autorisation du juge, de l'absence d'information de la personne retenue et du refus d'entrée sur le territoire français ainsi que l'absence d'habilitation des agents pour consulter les fichiers FPR, FOVES, DOCVERIF et VIS/VISABIO sont inopérants devant le juge judiciaire dès lors que sa compétence n'est effective qu'à compter de la présentation à l'officier de quart.

 Lire la suite…
  • Alimentation·
  • Ordonnance·
  • Tribunal judiciaire·
  • Droit d'asile·
  • Séjour des étrangers·
  • Tiré·
  • Maintien·
  • Aéroport·
  • Douanes·
  • Détention

2Cour d'appel de Chambéry, 30 juillet 2009, n° 09/00370
Infirmation

[…] REFUS DE SE SOUMETTRE A UN EXAMEN MEDICAL AUTORISE – PERSONNE SOUPCONNEE J DE STUPEFIANT A LA FRONTIERE, le 23/3/2009, à A, infraction prévue par l'article 60-BIS du Code des douanes et réprimée par l'article 60-BIS AL.5 du Code des douanes,

 Lire la suite…
  • Douanes·
  • Code pénal·
  • Contrebande·
  • Infraction·
  • Emprisonnement·
  • Santé publique·
  • Drogue·
  • Exportation·
  • Ministère public·
  • Test

3Cour d'appel de Chambéry, Chambre des appels correctionnels, 10 mars 2010, n° 09/01145
Infirmation Cour de cassation : Rejet

[…] REFUS DE SE SOUMETTRE A UN EXAMEN MEDICAL AUTORISE – PERSONNE SOUPCONNEE DE G DE STUPEFIANT A LA FRONTIERE, le 23/10/2009, à B et C, infraction prévue par l'article 60-BIS du Code des douanes et réprimée par l'article 60-BIS AL.5 du Code des douanes,

 Lire la suite…
  • Douanes·
  • Code pénal·
  • Infraction·
  • Stupéfiant·
  • Ministère public·
  • Interdiction·
  • Santé publique·
  • Jugement·
  • Emprisonnement·
  • Drogue
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.