Article L214-40-1 du Code monétaire et financier

Entrée en vigueur le 20 février 2001

Est créé par : Loi n°2001-152 du 19 février 2001 - art. 10 () JORF 20 février 2001

Est codifié par : Ordonnance n° 2000-1223 du 14 décembre 2000 (V)

Une société d'investissement à capital variable peut avoir pour objet la gestion d'un portefeuille de valeurs mobilières émises par l'entreprise ou par toute société qui lui est liée dans les conditions prévues à l'article L. 443-3 du code du travail. Les cinquième et sixième alinéas de l'article L. 214-40 s'appliquent à son conseil d'administration.
Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 20 février 2001
Sortie de vigueur le 7 mai 2005
14 textes citent l'article

Commentaires


1PARTICIPATION et INTERESSEMENT des SALARIES aux RESULTATS et aux PERFORMANCES
S Poncy · blogavocat · 21 novembre 2007

[…] Les accords de participation peuvent prévoir une base de calcul différente de celle prévue à l'article L. 442-2 du code du travail. […] L. 443-5 du code du travail. […] L.331-2 du code de la consommation. […] L. 443-3): […] - de parts de FCPE ou d'actions de SICAV d'actionnariat salarié (art. L. 214-40-1 du Code monétaire et financier); les actifs des FCPE peuvent comprendre soit des valeurs mobilières émises par l'entreprise, soit des titres diversifiés, comprenant ou non des titres de l'entreprise.

 Lire la suite…

2Les objectifs de l’épargne salariale
Le Moniteur · 21 juillet 2005

Les SICAV d'actionnariat salarié de l'article L 214-40-1 du code monétaire et financier étant régies par les mêmes règles que celles applicables aux FCPE de l'article L 214-40 du même code, ces SICAV n'ont pas non plus vocation à être détenues au sein d'un PEI. […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour de cassation, Chambre commerciale, 4 juillet 2019, 19-10.735, Inédit
Cour de cassation : Rejet

[…] L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds communs de placement d'entreprise visés aux articles L. 214-39 et suivants du code monétaire et financier ou aux actions de sociétés d'investissement à capital variable d'actionnariat salarié visées à l'article L. 214-40-1 du même code. L'exonération est limitée à la fraction de la valeur des parts ou actions de ces organismes de placement collectif représentative des titres de la société dans laquelle le redevable exerce son activité principale ou de sociétés qui lui sont liées dans les conditions prévues à l'article L. 233-16 du code de commerce. Une attestation de l'organisme déterminant la valeur éligible à l'exonération partielle doit être jointe à la déclaration visée à l'article 885 W.

 Lire la suite…
  • Exonérations·
  • Conservation·
  • Engagement·
  • Sociétés·
  • Impôt·
  • Action·
  • Titre·
  • Remise en cause·
  • Fusions·
  • Conseil constitutionnel
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.