Article L1226-7 du Code du travail

Les références de ce texte avant la renumérotation sont les articles : Code du travail - art. L122-32-1 (AbD), Code du travail - art. L122-32-1 (M)

Entrée en vigueur le 22 décembre 2010

Modifié par : LOI n°2010-1594 du 20 décembre 2010 - art. 84

Le contrat de travail du salarié victime d'un accident du travail, autre qu'un accident de trajet, ou d'une maladie professionnelle est suspendu pendant la durée de l'arrêt de travail provoqué par l'accident ou la maladie.


Le contrat de travail est également suspendu pendant le délai d'attente et la durée du stage de réadaptation, de rééducation ou de formation professionnelle que doit suivre l'intéressé, conformément à l'avis de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées mentionnée à l'article L. 146-9 du code de l'action sociale et des familles. Le salarié bénéficie d'une priorité en matière d'accès aux actions de formation professionnelle.


Le contrat de travail est également suspendu pendant les périodes au cours desquelles le salarié suit les actions mentionnées à l'article L. 323-3-1 du code de la sécurité sociale dans les conditions prévues à ce même article, en application du quatrième alinéa de l'article L. 433-1 du même code..


La durée des périodes de suspension est prise en compte pour la détermination de tous les avantages légaux ou conventionnels liés à l'ancienneté dans l'entreprise.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 22 décembre 2010
4 textes citent l'article

Commentaires


1L'interdiction de faire travailler un salarié durant un arrêt
Blog De Maître Florent Labrugere · LegaVox · 30 janvier 2023

[…] Or, selon l'article L. 1226-7 du code du travail, le contrat de travail est suspendu pendant toute la durée de l'arrêt de travail. Autrement dit, le salarié n'a plus à fournir aucune prestation de travail. En parallèle, l'employeur est, bien évidemment, libéré de son obligation de payer un salaire.

 Lire la suite…

2Conséquences des arrêts-maladie sur le calcul de l’indemnité de licenciement
www.herald-avocats.com · 4 novembre 2022

C'est notamment le cas, conformément aux dispositions de l'article L1226-7 du Code de travail, pour les périodes de suspension du contrat de travail du salarié victime d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle. […] La Cour de cassation a cassé la décision sous le visa de l'article L1234-11 du Code du travail, qui prévoit que la période de suspension n'entre pas en compte pour la détermination de la durée d'ancienneté exigée pour bénéficier du droit à l'indemnité de licenciement, confirmant ainsi sa jurisprudence habituelle.

 Lire la suite…

3L'accident de trajet
Me Julien Damay · consultation.avocat.fr · 19 mai 2022

L'accident de trajet est, selon l'article L. 411-2 du code de la sécurité sociale, un accident que subit un travailleur pendant le trajet aller-retour entre le lieu de résidence principale et le lieu de travail. Ce premier pouvant être une résidence secondaire présentant un caractère de stabilité ou tout autre lieu où le travailleur se rend de façon habituelle pour des motifs d'ordre familial. […] En effet, selon l'article L. 1226-7 du code du travail, le salarié victime d'un accident de trajet ne voit pas son contrat de travail suspendu. […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel de Dijon, Chambre sociale, 6 octobre 2011, n° 10/00704
Infirmation partielle

[…] Attendu qu'il est acquis aux débats, qu'en raison d'un accident du travail n'ayant pas donné lieu à une visite de reprise, le contrat de travail de Y Z, par application de l'article L. 1226-7 du code du travail, était suspendu, lorsque son licenciement lui a été notifié ;

 Lire la suite…
  • Primeur·
  • Manche·
  • Légume·
  • Licenciement·
  • Salariée·
  • Sociétés·
  • Pôle emploi·
  • Indemnité·
  • Contrat de travail·
  • Emploi

2Cour d'appel d'Aix-en-Provence, Chambre 4-4, 22 avril 2021, n° 17/14930
Infirmation partielle

[…] Aux termes de l'article L 1226-13 du code du travail, toute rupture du contrat de travail prononcée en méconnaissance des dispositions des articles L 1226-9 et L 1226-18 du code du travail est nulle. Aux termes de l'article L 1226-7 du même code , le contrat de travail du salarié victime d'un accident de travail, autre qu'un accident de trajet ou d'une maladie professionnelle, est suspendu pendant la durée de l'arrêt de travail provoqué par l'accident ou la maladie.

 Lire la suite…
  • Licenciement·
  • Maladie·
  • Salarié·
  • Rémunération·
  • Titre·
  • Contrat de travail·
  • Dommages-intérêts·
  • Amende civile·
  • Prescription·
  • Durée

3Tribunal administratif de Lyon, 2 juillet 2013, n° 1101201
Annulation Cour administrative d'appel : Rejet

[…] 66-07-01-04-02 […] Considérant qu'en vertu des dispositions du code du travail, le licenciement des représentants du personnel, qui bénéficient dans l'intérêt de l'ensemble des travailleurs qu'ils représentent d'une protection exceptionnelle, ne peut intervenir que sur autorisation de l'inspecteur du travail dont dépend l'établissement ; qu'en outre, aux termes de l'article L. 1226-7 du code du travail : « Le contrat de travail du salarié victime d'un accident du travail, autre qu'un accident de trajet, ou d'une maladie professionnelle est suspendu pendant la durée de l'arrêt de travail provoqué par l'accident ou la maladie. » ; […]

 Lire la suite…
  • Accident de travail·
  • Accident de trajet·
  • Justice administrative·
  • Délégués du personnel·
  • Licenciement·
  • Emploi·
  • Rhône-alpes·
  • Accident du travail·
  • Victime·
  • Comités
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.