Article R4623-2 du Code du travail

Seul un médecin remplissant l'une des conditions suivantes peut pratiquer la médecine du travail :

1° Etre qualifié en médecine du travail ;

2° Avoir été autorisé, à titre exceptionnel, à poursuivre son exercice en tant que médecin du travail en application de l'article 28 de la loi n° 98-535 du 1er juillet 1998 ou de l'article 189 de la loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;

3° Etre titulaire d'une capacité en médecine de santé au travail et de prévention des risques professionnels.


Entrée en vigueur le 1 juillet 2012


0 Commentaire

Aucun commentaire indexé sur Doctrine ne cite cet article.

11 Décisions


    1Tribunal administratif de Grenoble, 7 juin 2013, n° 1004015
    Rejet

    […] Considérant qu'aux termes de l'article R. 4623-2 du code du travail dans sa version alors applicable : « Un docteur en médecine en possession de l'autorisation d'exercer ne peut pratiquer la médecine du travail que s'il remplit l'une des conditions suivantes : 1° Etre titulaire du certificat d'études spéciales de médecine du travail ; / 2° Etre titulaire du diplôme d'études spécialisées de médecine du travail ; / 3° Avoir été inscrit au tableau de l'ordre comme spécialiste en médecine du travail dans les conditions prévues aux deuxième et huitième alinéas de l'article 9 de la loi n° 91-73 du 18 janvier 1991 ; / 4° Avoir été autorisé, […]

     Lire la suite…
    • Ordre des médecins·
    • Médecine du travail·
    • Justice administrative·
    • Tribunaux administratifs·
    • Conseil·
    • Médecin spécialiste·
    • Assurances sociales·
    • Annulation·
    • Santé au travail·
    • Suspension

    2Tribunal administratif, 7 juin 2013, n° 100401
    Rejet

    […] Considérant qu'aux termes de l'article R. 4623-2 du code du travail dans sa version alors applicable : « Un docteur en médecine en possession de l'autorisation d'exercer ne peut pratiquer la médecine du travail que s'il remplit l'une des conditions suivantes : 1° Etre

     Lire la suite…
    • Ordre des médecins·
    • Médecine du travail·
    • Justice administrative·
    • Tribunaux administratifs·
    • Conseil·
    • Médecin spécialiste·
    • Assurances sociales·
    • Annulation·
    • Santé au travail·
    • Suspension

    3Tribunal administratif de Lyon, 8 décembre 2015, n° 1403175
    Rejet Cour administrative d'appel : Rejet

    […] Y, qui ne conteste pas la réalité de l'inaptitude, excipe de l'illégalité de l'avis médical du 9 novembre 2012 au motif que le médecin qui l'a rendu ne remplit pas les conditions pour être reconnu médecin du travail en application de l'article R. 4623-2 du code du travail ; qu'il conteste ainsi la procédure au terme de laquelle a été émis un avis médical sur son inaptitude et soutient, sans être contredit, que le médecin ayant formulé cet avis n'était pas en réalité médecin du travail ; […]

     Lire la suite…
    • Rhône-alpes·
    • Inspecteur du travail·
    • Médecin du travail·
    • Dialogue social·
    • Reclassement·
    • Avis·
    • Justice administrative·
    • Formation professionnelle·
    • Recours·
    • Emploi
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire sur cet article.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.