Article R214-6 du Code de l'urbanisme

Entrée en vigueur le 29 décembre 2007

Est créé par : Décret n°2007-1827 du 26 décembre 2007 - art. 1

En cas de désaccord sur le prix ou les conditions indiqués dans la déclaration préalable, le titulaire du droit de préemption qui veut acquérir saisit dans le délai fixé à l'article R. 214-5 la juridiction compétente en matière d'expropriation par lettre recommandée avec demande d'avis de réception adressée au secrétariat de cette juridiction, accompagnée d'une copie en double exemplaire de son mémoire. Copie de la lettre de saisine et du mémoire est simultanément notifiée au cédant et, le cas échéant, au bailleur.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 29 décembre 2007
1 texte cite l'article

Commentaires


1BDIDU Blog Droit Immobilier et Droit de l'Urbanisme
www.bdidu.fr · 28 septembre 2015

[…] - les conclusions de M. […] Considérant qu'aux termes de l'article L. 214-1 du code de l'urbanisme, dans sa rédaction applicable à la date de la décision en litige : " Le conseil municipal peut, par délibération motivée, délimiter un périmètre de sauvegarde du commerce et de l'artisanat de proximité, […] de fonds de commerce ou de baux commerciaux. / (...) / Chaque cession est subordonnée, à peine de nullité, […] les conditions prévues à l'article R. 214-6, soit sa décision de renoncer à l'exercice du droit de préemption. / Il notifie sa décision au cédant par pli recommandé avec demande d'avis de réception (...) " ; qu'en vertu de l'article A. 214-1 du même code, […]

 Lire la suite…

2L’application de la Loi n°2005-82 sur la Préemption des Baux commerciaux et des fonds artisanaux ou commerciaux aux termes du décret n°2007-1287 du 26 décembre…
www.soulier-avocats.com · 1er avril 2008

Le décret n°2007-1287 du 26 décembre 2007 ainsi qu'un arrêté du 29 février 2008 sont venus préciser les modalités d'application de la loi (articles R. 214-1 à R. 214-16 du Code de l'Urbanisme) s'agissant notamment des règles de délimitation du périmètre de sauvegarde et les modalités de la rétrocession du fonds ou du bail préempté par la commune. […] En effet, à défaut d'accord sur ces conditions, la commune souhaitant acquérir devra saisir le juge de l'expropriation dans les deux mois de la réception de la déclaration (articles R. 214-5 et R. 214-6 du Code de l'Urbanisme). […] Si la commune échoue à trouver un nouveau cessionnaire dans ce délai, […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1CAA de NANTES, 5ème chambre, 5 avril 2022, 20NT02855, Inédit au recueil Lebon
Rejet Conseil d'État : Rejet

[…] D'une part, aux termes de l'article L. 211-1 du code de l'environnement : " I.-Les dispositions des chapitres Ier à VII du présent titre ont pour objet une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau ; […] soit en application de l'article L. 151-19 du code de l'urbanisme. « . Aux termes de l'article L. 214-3 du même code : » I.-Sont soumis à autorisation de l'autorité administrative les installations, ouvrages, […] l'autorité administrative peut, à tout moment, imposer par arrêté toutes prescriptions particulières nécessaires. (…) « . L'article R 214-17 du même code, […] Ils peuvent prescrire en particulier la fourniture des informations prévues à l'article R. 214-6 ou leur mise à jour. […]

 Lire la suite…
  • Milieu aquatique·
  • Pêche·
  • Eaux·
  • Justice administrative·
  • Protection·
  • Environnement·
  • Prescription·
  • Poisson·
  • Ouvrage·
  • Canal

2Tribunal administratif de Montreuil, 14 février 2011, n° 1100877
Rejet

[…] Considérant qu'aux termes de l'article R. 222-1 du code de justice administrative : « (…) les présidents de formation de jugement des tribunaux (…) peuvent, par ordonnance : (…) 2( Rejeter les requêtes ne relevant manifestement pas de la compétence de la juridiction administrative (…) » ; qu'aux termes de l'article R. 214-6 du code de l'urbanisme : « En cas de désaccord sur le prix ou les conditions indiqués dans la déclaration préalable, le titulaire du droit de préemption qui veut acquérir saisit dans le délai fixé à l'article R. 214-5 la juridiction compétente en matière d'expropriation (…) » ;

 Lire la suite…
  • Droit de préemption·
  • Justice administrative·
  • Commune·
  • Juridiction administrative·
  • Compétence·
  • Déclaration préalable·
  • Prix·
  • Expropriation·
  • Juridiction competente·
  • Tribunaux administratifs

3Tribunal de grande instance de Nanterre, Juge de l'expropriation, 6 avril 2011, n° 10/00088

[…] 127.000 euros. Le 1 er septembre 2010, la commune de Montrouge a décidé de préempter le droit au bail. En application des articles R.214-1, R.214-5 et R.214-6 du code de l'urbanisme, la commune a saisi le juge de l'expropriation aux fins qu'il se prononce sur le prix et les conditions de cession de ce droit au bail et estime que le droit au bail tel que mentionné dans la déclaration préalable est manifestement surestimé. A titre de référence, elle produit le tableau suivant :

 Lire la suite…
  • Droit au bail·
  • Prix·
  • Cession·
  • Expropriation·
  • Commune·
  • Bailleur·
  • Fraudes·
  • Préemption·
  • Demande·
  • Exploitation
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.