Décret n°2000-1157 du 28 novembre 2000 modifiant le décret n° 95-341 du 29 mars 1995 relatif au montant des aides forfaitaires prévues par les articles R. 831-5 et R. 831-6 du code du travail.

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de l'intérieur,

Vu le code du travail, notamment ses articles L. 832-2 et R. 831-1 à R. 831-9 ;

Vu la loi n° 85-595 du 11 juin 1985 relative à l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon ;

Vu le décret n° 95-341 du 29 mars 1995 modifié relatif au montant des aides forfaitaires prévues par les articles R. 831-5 et R. 831-6 du code du travail ;

Vu l'avis du conseil général de la Guadeloupe en date du 3 août 2000 ;

Vu l'avis du conseil général de la Guyane en date du 8 août 2000 ;

Vu la saisine du conseil général de la Martinique en date du 26 juillet 2000 ;

Vu la saisine du conseil général de la Réunion en date du 28 juillet 2000 ;

Vu l'avis du conseil général de Saint-Pierre-et-Miquelon en date du 11 août 2000,
a modifié les dispositions suivantes
Le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, la ministre de l'emploi et de la solidarité, le ministre de l'intérieur, le secrétaire d'Etat à l'outre-mer et la secrétaire d'Etat au budget sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Lionel Jospin
Par le Premier ministre :
Le ministre de l'intérieur,
Daniel Vaillant
Le ministre de l'économie,
des finances et de l'industrie,
Laurent Fabius
La ministre de l'emploi et de la solidarité,
Elisabeth Guigou
Le secrétaire d'Etat à l'outre-mer,
Christian Paul
La secrétaire d'Etat au budget,
Florence Parly