Décret n°2004-641 du 1 juillet 2004 relatif aux sociétés anonymes d'habitations à loyer modéré.

Texte intégral


Le Président de la République,

Sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale,

Vu le code de la construction et de l'habitation ;

Vu le code de l'urbanisme ;

Vu le code de commerce ;

Vu le nouveau code de procédure civile, notamment ses articles 667 à 669 ;

Vu le code de la santé publique, notamment son article L. 6148-7 ;

Vu la loi n° 95-115 du 4 février 1995 modifiée d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire, notamment son article 42 ;

Vu la loi n° 96-987 du 14 novembre 1996 relative à la mise en oeuvre du pacte de relance pour la ville, notamment son article 1er ;

Vu la loi n° 99-533 du 25 juin 1999 d'orientation pour l'aménagement et le développement durable du territoire, notamment son article 27 ;

Vu la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations, notamment ses articles 21, 22 et 24 ;

Vu la loi de finances pour 2002 (n° 2001-1275 du 28 décembre 2001), notamment son article 116 ;

Vu la loi n° 2003-710 du 1er août 2003 d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, notamment son article 51 ;

Vu le décret n° 67-236 du 23 mars 1967 modifié sur les sociétés commerciales ;

Vu le décret n° 97-34 du 15 janvier 1997 modifié relatif à la déconcentration des décisions administratives individuelles ;

Vu le décret n° 97-1198 du 19 décembre 1997 modifié pris pour l'application au ministre de l'équipement, des transports et du logement du 1° de l'article 2 du décret n° 97-34 du 15 janvier 1997 relatif à la déconcentration des décisions administratives individuelles ;

Vu l'avis du Conseil supérieur des habitations à loyer modéré en date du 12 novembre 2003 ;

Le Conseil d'Etat (section des travaux publics) entendu ;

Le conseil des ministres entendu,
Article 1
a modifié les dispositions suivantes
Article 2
a modifié les dispositions suivantes
Article 3
a modifié les dispositions suivantes
Article 4
a modifié les dispositions suivantes
Article 5
a modifié les dispositions suivantes
Article 6
a modifié les dispositions suivantes
Article 7
a modifié les dispositions suivantes
Article 8
a modifié les dispositions suivantes
Article 9
a modifié les dispositions suivantes
Article 10
a modifié les dispositions suivantes
Article 11
I. - L'article R. 422-1-1 du code de la construction et de l'habitation est applicable à toute société anonyme d'habitations à loyer modéré à l'issue de l'assemblée générale extraordinaire prévue au V de l'article 51 de la loi du 1er août 2003 susvisée et au plus tard au 3 août 2005.
II. - Par dérogation au second alinéa de l'article R. 422-1 du code de la construction et de l'habitation, la mise en conformité des statuts des sociétés anonymes d'habitations à loyer modéré avec les clauses types 6, 7, 9, 16 et 17 dans leur rédaction issue du présent décret doit être faite par l'assemblée générale extraordinaire prévue au V de l'article 51 de la loi du 1er août 2003 susvisée.
III. - Jusqu'à l'élection devant intervenir entre le 15 novembre et le 15 décembre 2006, les dispositions des 3° à 7° de l'article R. 422-2-1 du code de la construction et de l'habitation dans leur rédaction issue du présent décret ne sont pas applicables aux membres du conseil d'administration ou de surveillance représentant les locataires en fonction à la date de publication du présent décret, à leurs successeurs ou à leurs remplaçants, qui demeurent régis par les dispositions des 3° à 5° de l'article R. 422-2-1 dans sa rédaction antérieure.
Entre l'issue de l'assemblée générale extraordinaire prévue au V de l'article 51 de la loi du 1er août 2003 susvisée et jusqu'à la clôture de l'élection mentionnée à l'alinéa précédent, les membres du conseil d'administration ou de surveillance représentant les locataires participent aux assemblées générales de la société sans être tenus d'être actionnaires et y disposent d'un nombre de voix calculé en faisant application des dispositions de l'article R. 422-1-1 comme s'ils étaient actionnaires.
IV. - Le point 13 de la clause type 3 de l'annexe à l'article R. 422-1, dans sa rédaction en vigueur à la date de publication du présent décret, cesse d'être applicable au plus tard le 31 décembre 2006.
Article 12
a modifié les dispositions suivantes
Article 13
Les dispositions du présent décret peuvent être modifiées par décret en Conseil d'Etat, à l'exception des dispositions de la clause 11 figurant à l'annexe de l'article R. 422-1 et des articles R. 422-15, alinéa 1, R. 422-16 et R.* 422-16-1 du code de la construction et de l'habitation, qui seront modifiées dans les conditions prévues à l'article 2 du décret n° 97-34 du 15 janvier 1997 susvisé.
Article 14
Le Premier ministre, le ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale, le ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat et le secrétaire d'Etat au logement sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Par le Président de la République :
Jacques Chirac
Le Premier ministre,
Jean-Pierre Raffarin
Le ministre de l'emploi, du travail
et de la cohésion sociale,
Jean-Louis Borloo
Le ministre de la fonction publique
et de la réforme de l'Etat,
Renaud Dutreil
Le secrétaire d'Etat au logement,
Marc-Philippe Daubresse

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé par Doctrine ne cite cette loi

3 Décisions


    1Tribunal administratif de Besançon, 19 mars 2013, n° 1200061
    Rejet Cour administrative d'appel : Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BESANÇON N° 1200061 ___________ M. B Y ___________ M. Charret Rapporteur ___________ M. Fabre Rapporteur public ___________ Audience du 26 février 2013 Lecture du 19 mars 2013 ___________ aft RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Besançon (1 re Chambre) Vu la requête, enregistrée le 16 janvier 2012, présentée pour M. B Y, demeurant XXX, par M e Chaton ; M. Y demande au tribunal : — d'annuler l'arrêté, en date du 17 octobre 2011, par lequel le préfet du Doubs a autorisé la création de l'association …

     Lire la suite…
    • Associations·
    • Enquete publique·
    • Création·
    • Environnement·
    • Justice administrative·
    • Parcelle·
    • Périmètre·
    • Groupement forestier·
    • Commissaire enquêteur·
    • Écologie

    2Cour d'appel d'Orléans, COMM, du 13 avril 2006, SA d'HLM La Roseraie c/ Sté SACIEL
    Infirmation

    Dès lors qu'il n'existe, ni dans le Code de la construction et de l'habitation, ni dans les dispositions transitoires de la loi n 2003-710 du 1 er août 2003 d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, de dispositions spéciales régisant l'annulation d'une décision d'augmentation du capital d'une société anonyme d'HLM, la règle de l'article L. 235-1, alinéa 1 er du Code de commerce s'applique et, par conséquent, une telle décision ne peut être annulée que pour une cause énoncée au Livre II du Code de commerce, ou résultant du droit des contrats ou pour fraude.

     Lire la suite…
    • Habitation a loyer modere·
    • Actionnaire·
    • Augmentation de capital·
    • Société anonyme·
    • Collectivités territoriales·
    • Conseil d'administration·
    • Assemblée générale·
    • Nullité·
    • Ville·
    • Action

    3Cour d'appel d'Aix-en-Provence, 27 novembre 2014, n° 13/21952, Association SYNDICALE LIBRE DE LA ROUQUAIRE
    Infirmation

    COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 4 e chambre A ARRÊT AU FOND DU 27 NOVEMBRE 2014 MV N° 2014/432 Rôle N° 13/21952 B-C Y C/ Association SYNDICALE LIBRE DE LA ROUQUAIRE Syndicat des copropriétaires DOMAINE DE LA BOISSELIERE Grosse délivrée le : à : M e MAYNARD M e SIMONI SELARL BOULAN Décision déférée à la Cour : Jugement du tribunal de grande instance de X en date du 17 septembre 2013 enregistré au répertoire général sous le n° 11/09567. APPELANT Monsieur B-C Y né le XXX à XXX représenté par M e Sylvie MAYNARD, avocat au barreau d'Aix-en-Provence assisté par M e …

     Lire la suite…
    • Assemblée générale·
    • Résolution·
    • Copropriété·
    • Statut·
    • Sociétés·
    • Lot·
    • Annulation·
    • Syndicat de copropriétaires·
    • Demande·
    • Vote
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.