Décret n°2004-620 du 29 juin 2004 modifiant le décret n° 95-866 du 2 août 1995 fixant le statut particulier des personnels de catégorie A des services déconcentrés de la direction générale des impôts.

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, et du ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat,

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ;

Vu le décret n° 62-1587 du 29 décembre 1962 portant règlement général sur la comptabilité publique, notamment son article 20 ;

Vu le décret n° 95-866 du 2 août 1995 fixant le statut particulier des personnels de catégorie A des services déconcentrés de la direction générale des impôts, modifié par les décrets n° 97-22 du 13 janvier 1997, n° 2000-438 du 23 mai 2000 et n° 2000-738 du 1er août 2000 ;

Vu l'avis du comité technique paritaire ministériel du 28 novembre 2003 ;

Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,
Article 1
a modifié les dispositions suivantes
Article 2
a modifié les dispositions suivantes
Article 3
a modifié les dispositions suivantes
Article 4
a modifié les dispositions suivantes
Article 5
a modifié les dispositions suivantes
Article 6
a modifié les dispositions suivantes
Article 7
a modifié les dispositions suivantes
Article 8
a modifié les dispositions suivantes
Article 9
a modifié les dispositions suivantes
Chapitre Ier : Dispositions permanentes
Chapitre II : Dispositions transitoires et finales.
Article 10

A la date d'effet du présent décret, les receveurs principaux de 1re classe sont reclassés conformément au tableau de correspondance suivant :

ANCIENNE SITUATION

dans le grade de receveur principal de 1re classe

NOUVELLE SITUATION

dans le grade d'inspecteur départemental

Echelons

Classe

Echelons

Ancienneté conservée

dans la limite de la durée de l'échelon d'accueil

3e

1re

3e

Ancienneté acquise

2e

1re

2e

Ancienneté acquise

1er

1re

1er

Ancienneté acquise majorée de 6 mois

Article 11

A la date d'effet du présent décret, les inspecteurs divisionnaires de classe exceptionnelle sont reclassés conformément au tableau de correspondance suivant :

ANCIENNE SITUATION
dans le grade d'inspecteur divisionnaire de classe exceptionnelle

NOUVELLE SITUATION
dans le grade d'inspecteur départemental

Echelons

Classe

Echelons

Ancienneté conservée
dans la limite de la durée de l'échelon d'accueil

3e

1re

3e

Ancienneté acquise

2e

1re

2e

Ancienneté acquise

1er

1re

1er

Ancienneté acquise

Article 12

A la date d'effet du présent décret, les inspecteurs divisionnaires de classe normale sont reclassés conformément au tableau de correspondance suivant :

ANCIENNE SITUATION
dans le grade d'inspecteur divisionnaire de classe normale

NOUVELLE SITUATION
dans le grade d'inspecteur départemental

Echelons

Classe

Echelons

Ancienneté conservée
dans la limite de la durée de l'échelon d'accueil

5e

2e

3e

Ancienneté acquise

4e

2e

2e

Ancienneté acquise

3e

2e

1er

Ancienneté acquise

2e

3e

2e

Ancienneté acquise

1er

3e

1er

Ancienneté acquise majorée de 1 an 9 mois

Les services accomplis dans le grade d'inspecteur divisionnaire de classe normale sont assimilés à des services accomplis dans le grade d'inspecteur départemental.

Article 13

A la date d'effet du présent décret, les receveurs principaux de 2e classe sont reclassés conformément au tableau de correspondance suivant :

ANCIENNE SITUATION

dans le grade de receveur principal de 2e classe

NOUVELLE SITUATION

dans le grade d'inspecteur départemental

Echelons

Classe

Echelons

Ancienneté conservée dans la limite de la durée de l'échelon d'accueil

2e

3e

3e

Ancienneté acquise

1er

3e

2e

Ancienneté acquise majorée de 6 mois et conservée dans la limite de la durée de l'échelon d'accueil

Article 14
La commission administrative paritaire compétente à l'égard des receveurs principaux de 1re classe, des receveurs principaux de 2e classe, des inspecteurs divisionnaires de classe exceptionnelle et de classe normale demeure en fonction jusqu'à la désignation des représentants du nouveau grade créé par le présent décret.
Article 15
Le ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat et le secrétaire d'Etat au budget et à la réforme budgétaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française et prendra effet le premier jour du mois qui suit sa publication.
Par le Premier ministre :
Jean-Pierre Raffarin
Le ministre d'Etat, ministre de l'économie,
des finances et de l'industrie,
Nicolas Sarkozy
Le ministre de la fonction publique
et de la réforme de l'Etat,
Renaud Dutreil
Le secrétaire d'Etat au budget
et à la réforme budgétaire,
Dominique Bussereau

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé par Doctrine ne cite cette loi

8 Décisions


    1Conseil d'État, 1ère sous-section jugeant seule, 13 juin 2012, 333798, Inédit au recueil Lebon, MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DU COMMERCE EXTERIEUR c/…
    Annulation

    Vu, 1° sous le n° 333798, le pourvoi, enregistré le 13 novembre 2009 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, présenté par le MINISTRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L'ETAT ; le ministre demande au Conseil d'Etat d'annuler le jugement n° 0701072 du 1 er octobre 2009 du tribunal administratif de Toulon en tant, d'une part, qu'il a annulé sa décision du 21 décembre 2006 refusant à M. le calcul de sa pension sur la base de l'indice 705, d'autre part, qu'il lui a enjoint de procéder à la liquidation de la pension de M. sur la base de cet …

     Lire la suite…
    • Tribunaux administratifs·
    • Justice administrative·
    • Retraite·
    • Échelon·
    • Conseil d'etat·
    • Militaire·
    • Fonction publique·
    • Fonctionnaire·
    • Révision·
    • Classes

    2Tribunal administratif de Toulon, 1er octobre 2009, n° 0701072
    Annulation

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE TOULON N° 0701072 ___________ M. B Y ___________ M me X Rapporteur ___________ M. Angéniol Rapporteur public ___________ Audience du 3 septembre 2009 Lecture du 1 er octobre 2009 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Toulon (2 e chambre) 48 02 02 03 Vu l'ordonnance de transfert du 20 octobre 2008 par laquelle le président du tribunal administratif de Nice a transmis la requête n° 0701072 au tribunal administratif de Toulon ; Vu la requête, enregistrée le 27 février 2007, présentée pour M. B Y, …

     Lire la suite…
    • Retraite·
    • Militaire·
    • Fonction publique·
    • Communauté européenne·
    • Justice administrative·
    • Liberté fondamentale·
    • Budget·
    • Convention européenne·
    • Sauvegarde·
    • Liquidation

    3Tribunal administratif de Paris, 18 février 2015, n° 1314703
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N°1314703/5-3 ___________ M. C X ___________ M me Y Rapporteur ___________ M. Simonnot Rapporteur public ___________ Audience du 4 février 2015 Lecture du 18 février 2015 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Paris (5 e Section – 3 e Chambre) 36-05-01-01 C Vu la requête, enregistrée le 16 octobre 2013, présentée par M. C X, demeurant XXX ; M. X demande au tribunal : — d'annuler la décision de rejet de sa demande d'affectation sur le poste de comptable du Service des impôts des …

     Lire la suite…
    • Comptable·
    • Service·
    • Finances publiques·
    • Décret·
    • Principal·
    • Poste·
    • Classes·
    • Sécurité juridique·
    • Justice administrative·
    • Administration
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.