Décret n°2002-1466 du 12 décembre 2002 modifiant l'article 236 et abrogeant l'article 240 A de l'annexe II au code général des impôts

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et du ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire,

Vu la sixième directive n° 77-388 (CEE) du Conseil des Communautés européennes du 17 mai 1977 en matière d'harmonisation des législations des Etats membres relatives aux taxes sur le chiffre d'affaires (système commun de taxe sur la valeur ajoutée), notamment les paragraphes 2 et 6 de son article 17 ;

Vu le code général des impôts, notamment son article 273, et l'article 236 de l'annexe II à ce code ;

Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,
a modifié les dispositions suivantes
L'article 240 A de l'annexe II au code général des impôts est abrogé.

Le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et le ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Par le Premier ministre :
Jean-Pierre Raffarin
Le ministre délégué au budget
et à la réforme budgétaire,
Alain Lambert
Le ministre de l'économie,
des finances et de l'industrie,
Francis Mer

Commentaires


1Conclusions du rapporteur public sur l'affaire n°339203
Conclusions du rapporteur public · 30 mai 2012

N° 339203 Société Heppner 3e et 8e sous-sections réunies Séance du 7 mai 2012 Lecture du 30 mai 2012 CONCLUSIONS Vincent Daumas, Rapporteur public La présente affaire contribuera peut-être à clore ce que Laurent Olléon, dans sa chronique à la RJF d'août-septembre 2002, avait appelé « le feuilleton français sur l'exclusion du droit à déduction de la TVA acquittée sur les frais de représentation ». 1. Pour situer l'affaire, il est nécessaire de rappeler les principaux épisodes de cette saga contentieuse de plus de vingt ans. Avant l'intervention de la « 6e directive …

 Lire la suite…

2Commentaire de la décision Décision n° 2010-5 QPC du 18 juin 2010 - SNC KIMBERLY CLARK
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 18 juin 2010

1 Commentaire de la décision n° 2010-5 QPC – 18 juin 2010 SNC KIMBERLY CLARK Le Conseil constitutionnel a été saisi, le 23 avril 2010, par le Conseil d'État d'une question prioritaire de constitutionnalité portant sur la « conformité à la Constitution de l'article 273 du code général des impôts, issu de l'article 18 de la loi n° 66-10 du 6 janvier 1966, en tant qu'il habilite le pouvoir réglementaire à fixer des délais tels que ceux mentionnés à l'article 224-1 de l'annexe II au code général des impôts ». Cette question a permis au Conseil constitutionnel de juger que « la …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, 22 avril 2008, n° 0500732
Rejet

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CHÂLONS EN CHAMPAGNE N°0500732 ___________ SOCIETE PRIMEA ___________ M me Boukheloua Rapporteur ___________ M me Y Commissaire du gouvernement ___________ Audience du 25 mars 2008 Lecture du 22 avril 2008 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (2 e chambre) 19-01-01-05 Vu la requête, enregistrée le 12 avril 2005, présentée par la SOCIETE PRIMEA, dont le siège est XXX ; la SOCIETE PRIMEA demande au tribunal : 1°) de prononcer le dégrèvement de la taxe sur la valeur ajoutée …

 Lire la suite…
  • Valeur ajoutée·
  • Facture·
  • Sociétés·
  • Recette fiscale·
  • Justice administrative·
  • Doctrine·
  • Restitution·
  • Jurisprudence·
  • Service·
  • Client

2Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, 6 février 2009, n° 0507186
Rejet

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE N° 0507186 ___________ SOCIETE SOLVAY PHARMA ___________ M. Lalauze Rapporteur ___________ M me X Commissaire du gouvernement ___________ Audience du 23 janvier 2009 Lecture du 6 février 2009 ___________ 19-02-02-02 C ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, (10 e chambre) Vu la requête, enregistrée le 8 août 2005, présentée pour la SOCIETE SOLVAY PHARMA, dont le siège est XXX, par M e Monier ; La SOCIETE SOLVAY PHARMA demande au Tribunal : 1°) de prononcer le …

 Lire la suite…
  • Droit à déduction·
  • Dépense·
  • Spectacle·
  • Valeur ajoutée·
  • Restaurant·
  • Communauté européenne·
  • Procédures fiscales·
  • Impôt·
  • Grande entreprise·
  • Réception

3Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, 28 juillet 2008, n° 0511336
Rejet

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE REPUBLIQUE FRANÇAISE N° 0511336 ___________ SA COMPTOIR D'ELECTRICITE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS FRANCO-BELGE _________ Ordonnance du 28 juillet 2008 Le président délégué, ___________ Vu la requête, enregistrée au greffe du Tribunal le 22 décembre 2005, présentée pour la SA COMPTOIR D' ELECTRICITE FRANCO-BELGE, dont le siège est XXX, à XXX, par M e Monier ; La SA COMPTOIR D' ELECTRICITE FRANCO-BELGE demande au Tribunal : 1°) de prononcer la restitution de la taxe sur la valeur ajoutée ayant grevé les dépenses de restaurant, réceptions et …

 Lire la suite…
  • Dépense·
  • Spectacle·
  • Droit à déduction·
  • Valeur ajoutée·
  • Restaurant·
  • Électricité·
  • Impôt·
  • Justice administrative·
  • Grève·
  • Logement
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.