Décret du 5 mars 2004 portant classement du parc naturel régional des Pyrénées catalanes (région Languedoc-Roussillon).

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre de l'écologie et du développement durable,

Vu le code de l'environnement, notamment les articles L. 333-1 et L. 333-4 et les articles transitoires R. 244-1 à R. 244-16 ;

Vu la charte du parc naturel régional des Pyrénées catalanes ;

Vu l'avis du Conseil national de la protection de la nature en date du 17 décembre 2003 ;

Vu l'avis de la Fédération des parcs naturels régionaux de France en date du 26 novembre 2003 ;

Vu l'accord des conseils municipaux des soixante-quatre communes du département des Pyrénées-Orientales territorialement concernées ;

Vu l'accord des établissements publics de coopération intercommunale territorialement concernés ;

Vu les délibérations du conseil général des Pyrénées-Orientales n° 29 en date des 28 juillet et 19 décembre 2003 ;

Vu les délibérations du conseil régional de Languedoc-Roussillon en date des 24 octobre, 13 novembre et 23 décembre 2003 approuvant la charte du parc naturel régional des Pyrénées catalanes et demandant à l'Etat le classement du territoire des soixante-quatre communes,
Article 1
Sont classés en parc naturel régional, pour une durée de dix ans à compter de la date de publication du présent décret, sous la dénomination de "parc naturel régional des Pyrénées catalanes", les territoires des communes de :
Ayguatébia, Canaveilles, Escaro, Jujols, Mantet, Nyer, Olette, Oreilla, Py, Railleu, Sahorre, Sansa, Serdinya, Souanyas, Thuès-entre-Valls, dans le canton d'Olette.
Angoustrine - Villeneuve-des-Escaldes, Bourg-Madame, Dorres, Egat, Enveitg, Err, Estavar, Eyne, Font-Romeu-Odeillo-Via, Latour-de-Carol, Lio, Nahuja, Osséja, Palau-de-Cerdagne, Porta, Porté-Puymorens, Saillagouse, Sainte-Léocadie, Targasonne, Ur, Valcebollère, dans le canton de Saillagouse.
Bolquère, Caudiès-de-Conflent, Fontpédrouse, Fontrabiouse, Formiguères, La Cabanasse, La Llagonne, Les Angles, Matemale, Mont-Louis, Planès, Puyvalador, Réal, Saint-Pierre-dels-Forcats, Sauto, dans le canton de Mont-Louis.
Campôme, Catliar, Castell, Conat, Corneilla-de-Conflent, Fuilla, Molitg-les-Bains, Mosset, Nohèdes, Ria-Sirach, Urbanya, Vernet-les-Bains, Villefranche-de-Conflent, dans le canton de Prades.
Article 2
La charte du parc naturel régional des Pyrénées catalanes, approuvée par la région Languedoc-Roussillon les 24 octobre, 13 novembre et 23 décembre 2003, est adoptée par le présent décret, auquel elle est annexée (1).
(1) La charte du parc pourra être consultée au ministère de l'écologie et du développement durable, direction de la nature et des paysages, à la préfecture de la région Languedoc-Roussillon ainsi qu'aux sièges de la région et de l'organisme de gestion du parc.
Article 3
La ministre de l'écologie et du développement durable est chargée de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Par le Premier ministre :
Jean-Pierre Raffarin
La ministre de l'écologie
et du développement durable,
Roselyne Bachelot-Narquin

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé par Doctrine ne cite cette loi

2 Décisions


    1Tribunal administratif de La Réunion, 20 juin 2005, n° 0500626
    Rejet

    FC/FP TRIBUNAL ADMINISTRATIF TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE D-DENIS DE D-DENIS N°0500626 N°0500626 ___________ ___________ M. B X M. B X ___________ ___________ M. Carbonnel M. Carbonnel Rapporteur Rapporteur ___________ ___________ M. Z Commissaire du Gouvernement Commissaire du Gouvernement ___________ ___________ Audience du Audience du 20 juin 2005 Lecture du Lecture du 20 juin 2005 ___________ ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif DE D-DENIS , Le Tribunal administratif de …

     Lire la suite…
    • Déclaration de candidature·
    • Élection cantonale·
    • Justice administrative·
    • Enregistrement·
    • Affichage·
    • Domicile·
    • Secrétaire·
    • Attestation·
    • Tribunaux administratifs·
    • La réunion

    2CJUE, n° C-274/14, Arrêt de la Cour, Procédure engagée par Banco de Santander SA, 21 janvier 2020

    ARRÊT DE LA COUR (grande chambre) 21 janvier 2020 ( *1 ) « Renvoi préjudiciel – Article 267 TFUE – Notion de “juridiction nationale” – Critères – Indépendance de l'organisme national concerné – Inamovibilité des membres – Irrecevabilité de la demande de décision préjudicielle » Dans l'affaire C-274/14, ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l'article 267 TFUE, introduite par le Tribunal Económico-Administrativo Central (tribunal économico-administratif central, Espagne), par décision du 2 avril 2014, parvenue à la Cour le 5 juin 2014, dans la procédure …

     Lire la suite…
    • Aides accordées par les États·
    • Concurrence·
    • Prise de participation·
    • Espagne·
    • Amortissement fiscal·
    • Finances·
    • Commission·
    • Économie·
    • Directeur général·
    • Recours
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.