Décret n°2004-143 du 13 février 2004 fixant les conditions d'attribution de l'indemnité pour travaux supplémentaires allouée à certains personnels de l'Etat à l'occasion des élections politiques.

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales,

Vu le code électoral ;

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ;

Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, notamment son article 64 ;

Vu le décret n° 48-1108 du 10 juillet 1948 modifié portant classement hiérarchique des grades et emplois des personnels civils et militaires de l'Etat relevant du régime général des retraites ;

Vu le décret n° 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l'Etat ;

Vu le décret n° 2002-60 du 14 janvier 2002 relatif aux indemnités horaires pour travaux supplémentaires ;

Vu le décret n° 2002-146 du 7 février 2002 portant dérogation aux garanties minimales de durée de travail et de repos applicables à certains agents en fonction dans les services relevant de la direction de la défense et de la sécurité civiles ou relevant de la direction générale de l'administration du ministère de l'intérieur ;

Vu le décret n° 2002-147 du 7 février 2002 relatif aux modalités de rémunération ou de compensation des astreintes et des interventions de certains personnels gérés par la direction générale de l'administration du ministère de l'intérieur ;

Vu le décret n° 2002-148 du 7 février 2002 relatif aux modalités de rémunération ou de compensation des permanences au bénéfice de certains personnels gérés par la direction générale de l'administration du ministère de l'intérieur ;

Vu le décret n° 2002-1247 du 4 octobre 2002 relatif à l'indemnité représentative de sujétions spéciales et de travaux supplémentaires attribuée aux agents du corps des conducteurs automobiles et chefs de garage ;

Vu l'avis du comité technique paritaire ministériel en date du 7 novembre 2003,
Article 1

Les personnels en fonction dans une administration centrale, dans un service déconcentré de l'Etat, dans un service de l'Etat outre-mer, qui lors d'une élection politique sont astreints à une permanence ou à une activité, la semaine en dehors des heures habituelles de fonctionnement des services, le samedi, le dimanche, et le cas échéant un jour férié, peuvent bénéficier d'une indemnité pour travaux supplémentaires.

Article 2
Cette indemnité ne peut être cumulée avec le bénéfice d'indemnités ou de compensation allouées pour l'accomplissement de travaux supplémentaires, d'astreinte ou de permanence telles que définies dans les décrets n° 2002-60 du 14 janvier 2002, n° 2002-147 et n° 2002-148 du 7 février 2002 et n° 2002-1247 du 4 octobre 2002 susvisés.
Article 3
Le montant maximal de l'enveloppe allouée à chaque préfet ou représentant de l'Etat outre-mer et aux administrations centrales pour procéder à la rémunération des agents concernés ainsi que le plafond des attributions individuelles pouvant être versées est fixé pour chaque élection générale par un arrêté conjoint des ministres en charge de l'intérieur, du budget et de la fonction publique.
Pour une élection partielle, l'indemnité maximum est égale à l'indemnité de base de l'élection générale de même nature la plus récente.
Article 4
Le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de la fonction publique, de la réforme de l'Etat et de l'aménagement du territoire, la ministre de l'outre-mer et le ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Par le Premier ministre :
Jean-Pierre Raffarin
Le ministre de l'intérieur,
de la sécurité intérieure
et des libertés locales,
Nicolas Sarkozy
Le ministre de l'économie,
des finances et de l'industrie,
Francis Mer
Le ministre de la fonction publique,
de la réforme de l'Etat
et de l'aménagement du territoire,
Jean-Paul Delevoye
La ministre de l'outre-mer,
Brigitte Girardin
Le ministre délégué au budget
et à la réforme budgétaire,
Alain Lambert

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé par Doctrine ne cite cette loi

150 Décisions


    1Tribunal administratif de Nîmes, 26 février 2009, n° 0801163
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N°0801163 ___________ M. Z Y ___________ M. Berthoud Rapporteur ___________ M. X Commissaire du gouvernement ___________ Audience du 27 janvier 2009 Lecture du 26 février 2009 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nîmes (2 e chambre) Vu la requête, enregistrée le 18 mars 2008, présentée par M. Z Y, demeurant XXX ; M. Y demande au tribunal : 1°) de condamner l'Etat à lui verser le complément de rémunération dû au titre des vacations relatives aux élections législatives de 2007, ainsi qu'une …

     Lire la suite…
    • Fonctionnaire·
    • Rémunération·
    • Élection législative·
    • Différences·
    • Traitement·
    • Élection présidentielle·
    • Justice administrative·
    • Principe d'égalité·
    • L'etat·
    • Crédit

    2Tribunal administratif de Nîmes, 26 février 2009, n° 0801168
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N°0801168 ___________ M me Z Y ___________ M. Berthoud Rapporteur ___________ M. X Commissaire du gouvernement ___________ Audience du 27 janvier 2009 Lecture du 26 février 2009 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nîmes (2 e chambre) Vu la requête, enregistrée le 18 mars 2008, présentée par M me Z Y, demeurant XXX à XXX ; M me Y demande au tribunal : 1°) de condamner l'Etat à lui verser le complément de rémunération dû au titre des vacations relatives aux élections législatives de …

     Lire la suite…
    • Fonctionnaire·
    • Rémunération·
    • Élection législative·
    • Différences·
    • Traitement·
    • Élection présidentielle·
    • Justice administrative·
    • Principe d'égalité·
    • L'etat·
    • Crédit

    3Tribunal administratif de Nîmes, 26 février 2009, n° 0801215
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N°0801215 ___________ M lle Z Y ___________ M. Berthoud Rapporteur ___________ M. X Commissaire du gouvernement ___________ Audience du 27 janvier 2009 Lecture du 26 février 2009 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nîmes (2 e chambre) Vu la requête, enregistrée le 28 mars 2008, présentée par M lle Z Y, demeurant 103 allée des Jonquilles à Entraigues-sur-Sorgues (84320) ; M lle Y demande au tribunal : 1°) de condamner l'Etat à lui verser le complément de rémunération dû au titre des …

     Lire la suite…
    • Fonctionnaire·
    • Rémunération·
    • Élection législative·
    • Différences·
    • Traitement·
    • Élection présidentielle·
    • Justice administrative·
    • Principe d'égalité·
    • L'etat·
    • Crédit
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.