Décret n°2002-1508 du 23 décembre 2002 relatif à l'information sur la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières neuves

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,

Vu la directive 1999/94/CE du Parlement européen et du Conseil du 13 décembre 1999 concernant la disponibilité d'informations sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 à l'intention des consommateurs lors de la commercialisation des voitures particulières neuves ;

Vu le code de la consommation, notamment ses articles L. 214-1, L. 214-2 et L. 215-1 ;

Vu le code de la route, notamment ses articles L. 318-1, R. 311-1 et R. 321-6 à R. 321-14 ;

Vu le code pénal, notamment ses articles 121-2, 131-40, 131-41 et R. 610-1 ;

Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,
Le présent décret s'applique aux voitures particulières définies au dernier alinéa de l'article R. 311-1 du code de la route, qui, proposées neuves à la vente ou en crédit-bail, sont soumises à l'obligation de mesure de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone, lors de la réception communautaire dite "réception CE" mentionnée aux articles R. 321-6 à R. 321-14 du code de la route.
Dans chaque point de vente, une étiquette indiquant la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone est apposée sur chaque voiture particulière neuve ou affichée près de celle-ci, d'une manière visible.
Une liste des données relatives à la consommation de carburant et aux émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières neuves proposées à la vente ou en crédit-bail dans un point de vente, dressée par marque et par type de véhicule, est affichée de manière visible dans le point de vente.

Commentaires


1La promotion de la bagnole juridiquement révolue
www.green-law-avocat.fr · 2 janvier 2022

Par Maître Vanessa SICOLI (Green Law Avocats) Si le slogan « Pour votre santé, évitez de manger trop gars, trop sucré, trop salé » est bien connu du grand public dès lors qu'il fut imposé depuis 2007 dans les publicités relatives à l'alimentation, celles relatives aux véhicules terrestres à moteur vont bientôt subir le même sort. En application de la loi Climat et Résilience promulguée et publiée au Journal officiel le 24 août 2021 et de la loi d'orientation des mobilités (LOM) publiée au Journal officiel le 26 décembre 2019, quatre nouveaux textes (deux décrets et deux arrêtés) venant …

 Lire la suite…

2ENR - Timbres et taxes assimilées - Droits de délivrance de documents et perceptions diverses - Documents relatifs à la conduite des véhicules à moteur - Taxes…
BOFIP · 4 novembre 2020

1. Véhicules concernés 510 Sont notamment soumis à la taxe additionnelle prévue à l'article 1010 ter du CGI, lorsqu'ils répondent aux critères, les véhicules appartenant à l'État. 2. Véhicules non soumis à la taxe additionnelle a. Véhicules des agents diplomatiques et consulaires 520 Les véhicules des agents diplomatiques et consulaires (I-B-3 § 70 du BOI-ENR-TIM-20-60-20) ne sont pas soumis à la taxe additionnelle. b. Véhicules de collection 530 Les véhicules de collection qui satisfont aux dispositions prévues au 6.3 de l'article R. 311-1 du code de la route ne sont pas soumis à la taxe …

 Lire la suite…

3BIC - Amortissements - Régimes particuliers - Amortissements des véhicules de tourisme
BOFIP · 18 décembre 2019

3. Limitation en matière d'amortissement linéaire 160 Exemple : Soit une entreprise A qui acquiert le 1 er mars N un véhicule neuf et un véhicule mis en circulation depuis un an. Elle clôture son exercice comptable le 31 décembre : - caractéristiques du véhicule 1 : prix 26 000 € (TTC), taux d'émission de CO2 = 120 g/km, première mise en circulation le 1 er mars N ; - caractéristiques du véhicule 2 : prix 35 000 € (TTC), taux d'émission de CO2 = 210 g/km, première mise en circulation le 1 er mars N - 1. Les véhicules sont amortis sur une durée de quatre ans à compter de leur acquisition, …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal de grande instance de Paris, Référés, 26 juin 2012, n° 12/54743
Cour d'appel : Confirmation

T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S ■ N° RG : 12/54743 N° : 1/FB Assignation du : 31 Mai 2012 (footnote: 1) ORDONNANCE DE RÉFÉRÉ rendue le 26 juin 2012 par Z A B, Juge au Tribunal de Grande Instance de Paris, agissant par délégation du Président du Tribunal, Assisté de X Y, Greffier. DEMANDEURS LA FÉDÉRATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS D'USAGERS DES TRANSPORTS (FNAUT) […] […] Association NATIONALE POUR LA PRESERVATION ET L'AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'AIR (RESPIRE) […] […] […] Association ECOLOGIE SANS FRONTIERE (ESF) […] …

 Lire la suite…
  • Publicité·
  • Carburant·
  • Usager des transports·
  • Associations·
  • Écologie·
  • Documentation·
  • Information·
  • Dioxyde de carbone·
  • Consommation·
  • Voiture particulière

2Cour d'appel de Paris, 12 février 2013, n° 12/12916
Confirmation

Grosses délivrées REPUBLIQUE FRANCAISE aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 1 – Chambre 3 ARRET DU 12 FEVRIER 2013 (n° 135 , 8 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/12916 Décision déférée à la Cour : Ordonnance du 26 Juin 2012 -Président du TGI de PARIS – RG n° 12/54743 APPELANTES FÉDÉRATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS D'USAGERS DES TRANSPORTS (FNAUT) Association LOI de 1901 représentée par son Président en exercice, Monsieur E F, XXX XXX Association X Association LOI de 1901 Association Nationale pour la Préservation et …

 Lire la suite…
  • Associations·
  • Usager des transports·
  • Écologie·
  • Directive·
  • Publicité·
  • Carburant·
  • Trouble manifestement illicite·
  • Dioxyde de carbone·
  • Voiture particulière·
  • Information
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.