Décret n° 2007-364 du 19 mars 2007 relatif aux conditions d'implantation applicables aux activités de soins de neurochirurgie et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires)

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de la santé et des solidarités,

Vu le code de la santé publique, notamment son article L. 6123-1 ;

Vu la loi n° 91-748 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière, et notamment son article 25 ;

Vu l'avis du Conseil de l'hospitalisation du 24 mai 2006 ;

Vu l'avis du Comité national de l'organisation sanitaire et sociale (section sanitaire) du 29 juin 2006 ;

Le Conseil d'Etat (section sociale) entendu,
Article 1
a modifié les dispositions suivantes
Article 2
Pendant la période de dépôt des demandes d'autorisation ouverte, conformément à l'article R. 6122-29 du code de la santé publique, dans les six mois suivant la publication des dispositions du schéma interrégional d'organisation sanitaire applicable, les établissements de santé ou les groupements de coopération sanitaire qui, à la date de publication du présent décret, exercent l'activité de soins mentionnée au 12° de l'article R. 6122-25 du code de la santé publique doivent demander l'autorisation prévue à l'article R. 6123-97 du même code. Les demandeurs peuvent poursuivre leurs activités jusqu'à ce qu'il soit statué sur leur demande dans les conditions prévues à l'article L. 6122-9.
Sous réserve que soient remplies les conditions prévues aux 1° et 2° de l'article L. 6122-2 du code de la santé publique, cette autorisation leur est accordée à condition qu'ils respectent les dispositions transitoires suivantes :
1° Se mettre en conformité, dans un délai de trois ans à compter de la date de publication du présent décret, avec les dispositions des articles R. 6123-96 à R. 6123-102 du code de la santé publique ;
2° Remplir, dans un délai de cinq ans à compter de la date de publication de l'arrêté prévu au premier alinéa de l'article R. 6123-103 du code de la santé publique, les conditions d'activité minimale annuelle prévue par ces mêmes dispositions, sans préjudice de la dérogation prévue au dernier alinéa du même article.
Lorsque, à l'expiration de ces délais, il est constaté que l'établissement de santé ou le groupement de coopération sanitaire n'est pas en conformité avec les dispositions du code de la santé publique mentionnées aux 1° et 2° du présent article, l'autorisation fait l'objet des mesures prévues à l'article L. 6122-13 du code de la santé publique.
Article 3

Le ministre de la santé et des solidarités est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Par le Premier ministre :
Dominique de Villepin
Le ministre de la santé et des solidarités,
Xavier Bertrand

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé par Doctrine ne cite cette loi

4 Décisions


    1Tribunal administratif de Nîmes, 30 septembre 2008, n° 0700708, SOCIETE POLYCLINIQUE DU GRAND SUD
    Désistement

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NÎMES N°0603939,0700708 ___________ SOCIETE POLYCLINIQUE DU GRAND SUD ___________ M me Y Rapporteur ___________ M. X Commissaire du gouvernement ___________ Audience du 16 septembre 2008 Lecture du 30 septembre 2008 ___________ 61-07-01-01 C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nîmes (3 e chambre) Vu I°), sous le n°0603939, la requête, enregistrée le 6 juillet 2006 au Tribunal administratif de Montpellier, présentée pour la société POLYCLINIQUE DU GRAND SUD, dont le siège est XXX, représentée par son …

     Lire la suite…
    • Agence régionale·
    • Hospitalisation·
    • Activité·
    • Autorisation·
    • Chirurgie·
    • Justice administrative·
    • Sociétés·
    • Santé publique·
    • Vie associative·
    • Tribunaux administratifs

    2Cour Administrative d'Appel de Nantes, 4ème chambre, 21 octobre 2011, 10NT00647, Inédit au recueil Lebon
    Rejet

    Vu la requête, enregistrée le 2 avril 2010, présentée pour la SA CLINIQUE BRETECHE-VIAUD, dont le siège est situé rue de la Béraudière à Nantes Cedex 1 (44046), représentée par le président de son conseil d'administration en exercice, par M e Musset, avocat au barreau de Lyon ; La SA CLINIQUE BRETECHE-VIAUD demande à la cour : 1°) d'annuler le jugement n° 07-2356 en date du 3 février 2010 par lequel le tribunal administratif de Nantes a rejeté sa demande tendant à l'annulation de la décision du 30 mars 2007 du directeur de l'agence régionale de l'hospitalisation des pays de la Loire la …

     Lire la suite…
    • Agence régionale·
    • Cliniques·
    • Santé publique·
    • Activité·
    • Pays·
    • Autorisation·
    • Justice administrative·
    • Hospitalisation·
    • Décret·
    • Soutenir

    3Tribunal administratif de Nantes, 3 février 2010, n° 0702356, SOCIETE CLINIQUE BRETECHE-VIAUD et autres
    Rejet Cour administrative d'appel : Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N° 072356 ___________ SOCIETE CLINIQUE BRETECHE-VIAUD et autres ___________ M me Lellouch Rapporteur ___________ M. Christien Rapporteur public ___________ Audience du 6 janvier 2010 Lecture du 3 février 2010 ___________ 61-07-01-03-02 C mm RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nantes, (3 e chambre), Vu la requête, enregistrée le 23 avril 2007, présentée pour la SOCIETE CLINIQUE BRETECHE-VIAUD, dont le siège est rue de la Béraudière à XXX, représentée par son président directeur général en …

     Lire la suite…
    • Agence régionale·
    • Cliniques·
    • Hospitalisation·
    • Autorisation·
    • Activité·
    • Santé publique·
    • Justice administrative·
    • Etablissements de santé·
    • Pays·
    • Établissement
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.