Article 54 de la Loi n° 2001-420 du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiquesAbrogé

Entrée en vigueur le 16 mai 2001

Les sommes dues en exécution d'un marché public sont payées dans un délai maximal fixé par décret en Conseil d'Etat à compter de la date à laquelle sont remplies les conditions administratives ou techniques déterminées par le marché auxquelles sont subordonnés les mandatements et le paiement.
Le défaut de paiement dans le délai prévu au premier alinéa fait courir de plein droit et sans autre formalité, au bénéfice du titulaire ou du sous-traitant, des intérêts moratoires à compter du jour suivant l'expiration dudit délai.
Les intérêts moratoires dus au titre des marchés des collectivités territoriales sont à la charge de l'Etat lorsque le retard est imputable au comptable public.
Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 16 mai 2001
Sortie de vigueur le 16 mars 2013
3 textes citent l'article

Commentaires


1Contrat de maîtrise d'oeuvre et rémunération complémentaire - conditions de forme et de fond (CAA)
Albert Caston · blogavocat · 3 janvier 2013

-Le point de départ du délai global de paiement prévu aux articles 54 et 55 de la loi du 15 mai 2001 susvisée et à l'article 98 du code des marchés publics est la date de réception de la demande de paiement par les services de la personne publique contractante ou, si le marché le prévoit, par le maître d'oeuvre ou tout autre prestataire habilité à cet effet. (...) La date de réception de la demande de paiement et la date d'exécution des prestations sont constatées par les services de la personne publique contractante. […] Considérant qu'aux termes de l'article R. 761-1 du code de justice administrative : " Les dépens comprennent la contribution pour l'aide juridique prévue à l'article 1635 bis Q du code général des impôts (...). […]

 Lire la suite…

2Code 2011 des marchés publics
Le Moniteur · 16 septembre 2011

[…] Vu la loi n° 2001-420 du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques, notamment ses articles 54 et 55 ; […]

 Lire la suite…

3Mise en œuvre du délai maximum de paiement dans les marchés publics
Le Moniteur · 18 février 2011

I. - Le point de départ du délai global de paiement prévu aux articles 54 et 55 de la loi […] du 15 mai 2001 susvisée et à l'article 98 du code des marchés publics est la date de réception de la demande de paiement par les services de la personne publique contractante ou, si le marché le prévoit, par le maître d'œuvre ou tout autre prestataire habilité à cet effet. […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal administratif de Lille, 6 juillet 2010, n° 0607095
Rejet

[…] Considérant qu'aux termes de l'article 96 du code des marchés publics applicable à la dernière période de reconduction du marché : « Le délai global de paiement d'un marché public ne peut excéder 45 jours. (…) / Le dépassement du délai de paiement ouvre de plein droit et sans autre formalité, pour le titulaire du marché ou le sous-traitant, […] qu'aux termes de l'article 1 er du décret n° 2002-232 du 21 février 2002 susvisé : « I. – Le point de départ du délai global de paiement prévu aux articles 54 et 55 de la loi du 15 mai 2001 susvisée et à l'article 96 du code des marchés publics est la date de réception de la demande de paiement par les services de la personne publique contractante ou, […]

 Lire la suite…
  • Archives·
  • Conteneur·
  • Intérêts moratoires·
  • Habitat·
  • Prestation·
  • Sociétés·
  • Justice administrative·
  • Marches·
  • Paiement·
  • Enlèvement

2Tribunal administratif de Dijon, 1er juin 2016, n° 1402409
Rejet Cour administrative d'appel : Réformation

[…] « I.-Le point de départ du délai global de paiement prévu aux articles 54 et 55 de la loi du 15 mai 2001 susvisée et à l'article 98 du code des marchés publics est la date de réception de la demande de paiement par les services de la personne publique contractante ou, si le marché le prévoit, par le maître d'oeuvre ou tout autre prestataire habilité à cet effet.(…) » : qu'aux termes de l'article 5 du même décret : « I.-Le défaut de paiement dans les délais prévus par l'article 98 du code des marchés publics fait courir de plein droit, et sans autre formalité, des intérêts moratoires au bénéfice du titulaire ou du sous-traitant payé directement. […]

 Lire la suite…
  • Marches·
  • Sociétés·
  • Commune·
  • Travaux supplémentaires·
  • Pénalité·
  • Retard·
  • Modification·
  • Intérêts moratoires·
  • Décompte général·
  • Demande

3CAA de MARSEILLE, 6ème chambre - formation à 3, 10 avril 2017, 15MA02068, Inédit au recueil Lebon
Réformation

[…] Considérant qu'aux termes de l'article 13.42 du cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de travaux, approuvé par le décret du 21 janvier 1976 : « Le décompte général, signé par la personne responsable du marché, […] qu'aux termes du I de l'article 1 er du décret n° 2002-232 du 21 février 2002 relatif à la mise en oeuvre du délai maximum de paiement dans les marchés publics, applicable en l'espèce : « I – Le point de départ du délai global de paiement prévu aux articles 54 et 55 de la loi du 15 mai 2001 susvisée et à l'article 96 du code des marchés publics est la date de réception de la demande de paiement (…) Toutefois pour les marchés de travaux, […]

 Lire la suite…
  • Marchés et contrats administratifs·
  • Exécution financière du contrat·
  • Centre hospitalier·
  • Pénalité·
  • Marches·
  • Retard·
  • Décompte général·
  • Sociétés·
  • Justice administrative·
  • Oeuvre
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.