Article 29 de la Loi n° 2002-1575 du 30 décembre 2002 de Finances pour 2003 (1)

Entrée en vigueur le 1 janvier 2010

Modifié par : LOI n° 2009-1673 du 30 décembre 2009 - art. 2 (VD)

Modifié par : LOI n°2009-1673 du 30 décembre 2009 - art. 77 (V)

I. - 1. A compter des impositions dues au titre de 2003, France Télécom est assujettie, dans les conditions de droit commun, aux impôts directs locaux et taxes additionnelles perçus au profit des collectivités territoriales, des établissements publics de coopération intercommunale ainsi que des autres établissements et organismes habilités à percevoir ces impôts et taxes.


Pour l'application du premier alinéa :


a) Les dispositions des articles 1465, 1465 A, 1466 B ainsi que des I et I ter de l'article 1466 A du code général des impôts sont applicables aux opérations qui peuvent être exonérées, pour la première année, à compter de 2004 ;


b) Par dérogation à l'article 1477 du code général des impôts, France Télécom déclare, avant le 1er décembre 2002, les éléments nécessaires à l'établissement des bases de taxe professionnelle à retenir pour l'imposition de 2003. Toutefois, les dispositions des articles 1725 à 1729 du code général des impôts ne s'appliquent que si la déclaration est postérieure au 15 janvier 2003.


2. Alinéa modificateur


II. Paragraphe modificateur


III. - 1. Le montant de la compensation prévue au D de l'article 44 de la loi de finances pour 1999 (n° 98-1266 du 30 décembre 1998) est diminué, en 2003, d'un montant égal, pour chaque collectivité territoriale, établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre ou fonds départemental de péréquation de la taxe professionnelle, au produit obtenu en multipliant la base imposable de taxe professionnelle de France Télécom au titre de 2003, pour cette collectivité territoriale, cet établissement public de coopération intercommunale ou ce fonds, par le taux de taxe professionnelle, applicable en 2002, à la collectivité, à l'établissement public de coopération intercommunale ou au fonds. Pour la région d'Ile-de-France, ce montant est égal au produit obtenu en multipliant la base imposable de la taxe spéciale d'équipement additionnelle à la taxe professionnelle de France Télécom au titre de 2003 par le taux de cette taxe, applicable en 2002, à cette région.


Toutefois :


a) Pour les communes qui, en 2002, appartiennent à un établissement public de coopération intercommunale sans fiscalité propre, le taux voté par la commune est majoré du taux appliqué au profit du groupement en 2002 ;


b) Pour les établissements publics de coopération intercommunale soumis, en 2002, au régime fiscal de l'article 1609 nonies C ou du II de l'article 1609 quinquies C du code général des impôts et qui font application de la procédure de réduction des écarts de taux, le taux de taxe professionnelle à retenir est celui applicable, en 2002, dans chaque commune d'implantation d'un établissement de France Télécom imposé au profit du groupement ;


c) Pour les établissements publics de coopération intercommunale soumis, pour la première fois en 2003, au régime fiscal de l'article 1609 nonies C ou du II de l'article 1609 quinquies C du code général des impôts, le taux de taxe professionnelle à retenir est celui, en 2002, de chaque commune d'implantation d'un établissement de France Télécom imposé au profit du groupement majoré, le cas échéant, du taux de l'établissement public de coopération intercommunale auquel appartenait la commune en 2002 ;


d) Pour les communes qui font application en 2002 ou pour la première fois en 2003 des dispositions de l'article 1638 du code général des impôts, le taux de taxe professionnelle à retenir est celui applicable, en 2002, dans chaque commune d'implantation d'un établissement de France Télécom imposé au profit de la nouvelle commune ;


e) Pour les communes qui font application en 2002 ou pour la première fois en 2003 des dispositions de l'article 1638 quater du code général des impôts, le taux de taxe professionnelle à retenir est celui applicable, en 2002, dans chaque commune d'implantation d'un établissement de France Télécom imposé au profit du groupement.


Pour les années suivantes, le montant de la compensation prévue au D de l'article 44 de la loi de finances pour 1999 précitée est calculé sur la base de celle attribuée en 2003 après déduction du montant de la diminution prévue au premier alinéa.

La diminution prévue au premier alinéa est supprimée à compter de l'année 2011.


2. Pour les communes et les établissements publics de coopération intercommunale, lorsque le montant de la compensation prévue au D de l'article 44 de la loi de finances pour 1999 précitée est, en 2003, inférieur au montant de la diminution à opérer en application du 1, le solde est prélevé, au profit du budget général de l'Etat, sur le produit de la taxe foncière sur les propriétés bâties, de la taxe foncière sur les propriétés non bâties, de la taxe d'habitation et de la taxe professionnelle perçu au profit de ces communes et établissements.


Pour les années suivantes, ce solde est actualisé chaque année du taux d'évolution de la dotation globale de fonctionnement.


A compter de 2004, ce solde est actualisé chaque année du taux d'évolution de la dotation forfaitaire prévue à l'article L. 2334-7 du code général des collectivités territoriales. Pour les communes, il est calculé conformément aux dispositions de l'avant-dernier alinéa de ce même article.

Ce solde est supprimé à compter de l'année 2011.


3. En cas d'impositions supplémentaires ou de dégrèvements consécutifs à une rectification des bases imposables de la taxe professionnelle ou de la taxe spéciale d'équipement additionnelle à la taxe professionnelle de France Télécom au titre de 2003, il est procédé à la régularisation du prélèvement opéré en application des 1 et 2.


IV. - Il est effectué en 2003 un prélèvement au profit de l'Etat sur le produit de la taxe additionnelle à la taxe professionnelle prévue par l'article 1600 du code général des impôts. Ce prélèvement est égal, pour chaque chambre de commerce et d'industrie, au produit obtenu en multipliant la base imposable de France Télécom au titre de 2003 dans le ressort de chaque chambre de commerce et d'industrie par le taux de cette taxe applicable en 2002. Ce prélèvement est imputé sur les attributions mentionnées à l'article 139 de la loi du 16 avril 1930 portant fixation du budget général de l'exercice 1930-1931.


A compter de 2004, le prélèvement mentionné à l'alinéa ci-dessus est égal à celui opéré en 2003, actualisé chaque année en fonction de l'évolution du produit arrêté par la chambre.


A compter de 2005, le prélèvement mentionné au premier alinéa est égal à celui opéré en 2004 actualisé, chaque année, en fonction de l'indice de valeur du produit intérieur brut total tel qu'il est estimé dans la projection économique présentée en annexe au projet de loi de finances de l'année.

Ce prélèvement est supprimé à compter du 1er janvier 2010.


V. Paragraphe modificateur


VI. - 1. Alinéa modificateur


2. Pour le calcul de la différence mentionnée au deuxième alinéa du 6° du II de l'article 1635 sexies du code général des impôts au titre des impositions 2002, le produit des impositions visées au I du même article ne prend en compte que les impositions au titre de La Poste.


3. Par dérogation au 1° du II de l'article 1648 A bis du même code, le produit des rôles supplémentaires émis jusqu'au 31 décembre 2002 de la cotisation nationale de péréquation prévue à l'article 1648 D dudit code est versé au profit du budget général de l'Etat.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
ComparerComparer les versions
9 textes citent l'article

Commentaires


1Dossier documentaire de la décision n° 2021-982 QPC du 17 mars 2022, Commune de la Trinité [Modalités de compensation de la suppression de la taxe d’habitation…
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 17 mars 2022

c) De la compensation afférente à la taxe foncière sur les propriétés bâties prévue au 2 du A du III de l'article 29 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021 multipliée par le coefficient correcteur défini au B du présent IV diminué de 1. […] Version en vigueur du 31 décembre 2020 au 01 janvier 2022 - Article 16 Modifié par LOI n°2020-1721 du 29 décembre 2020 - art. 29 (V) (…) IV. […] c) De la compensation afférente à la taxe foncière sur les propriétés bâties prévue au 2 du A du III de l'article 29 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021 multipliée par le coefficient correcteur défini au B du présent IV diminué de 1. […] Nota : Conformément au B du VII de l'article 16 de la loi n° 2019-1479 du 28 décembre 2019, […]

 Lire la suite…

2Dossier documentaire de la décision n° 2020-862 QPC du 15 octobre 2020, Communauté de communes Chinon, Vienne et Loire [Pérennisation d’un prélèvement minorant la…
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 15 octobre 2020

rédaction résultant de la loi n° 2016­1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017, le mot : « neuf » est remplacé par le mot : « huit ». […] Version de l'article L. 5211-28 du Code général des collectivités territoriales en vigueur du 18 décembre 2010 au 1er janvier 2014 b. […]

 Lire la suite…

3Dossier documentaire de la décision n° 2018-711 QPC du 8 juin 2018, Communauté d’agglomération du Grand Sénonais [Garantie d’octroi d’une dotation…
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 8 juin 2018

[…] l'article L. 2334-2. - Article L. 5211-33 (1er alinéa du 1 dans da rédaction issue de l'article 111 de la loi du 29 décembre 2012 pour 2013 et 7 ème alinea du II dans sa rédaction issue de l'article 150 de la loi du 29 décembre 2015 de finances pour 2016) Modifié par loi n°2012-1509 du 29 décembre 2012 - art. 111 (V) I. […] Code général des collectivités territoriales ­ Article L. 5211-28 ­ Article L. 5211- 29 ­ Article […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1CJCE, n° T-427/04, Arrêt du Tribunal, République française (T-427/04) et France Télécom SA (T-17/05) contre Commission des Communautés européennes, 30 novembre…

[…] Néanmoins, pour ce qui concerne France Télécom, l'article 29 de la loi 2002-1575, du 30 décembre 2002, portant loi de finances pour 2003, a mis fin au régime particulier d'imposition à compter des impositions établies au titre de l'année 2003.

 Lire la suite…
  • Exécution de la décision de la commission et récupération·
  • Procédure administrative 3. aides accordées par les États·
  • Conditions et limites 8. aides accordées par les États·
  • Charge de la preuve 7. aides accordées par les États·
  • Point de départ du délai de prescription·
  • Dérogation au système fiscal général·
  • Beneficiaires des aides à récupérer·
  • Récupération d'une aide illégale·
  • Caractère sélectif de la mesure·
  • Procédure de contrôle des aides

2CAA de NANTES, 1ère chambre, 18 janvier 2018, 15NT02256, Inédit au recueil Lebon
Rejet Conseil d'État : Annulation

[…] – l'administration fiscale a de même commis une faute de nature à engager la responsabilité de l'Etat pour faute simple en attendant le mois de juillet 2010 pour engager une procédure de contrôle de la SASU Sotira 49 puis en mettant en oeuvre le 8 février 2012 une procédure de rectification contradictoire alors que celle-ci n'était pas obligatoire en vertu de l'article L. 56 du livre des procédures fiscales et en n'émettant un rôle supplémentaire qu'au mois de novembre 2012 alors qu'elle avait alertée été oralement dès 2009 et par écrit le 29 avril 2010 sans que ces délais anormalement longs soient justifiés par la complexité et l'étendue des opérations de contrôle ; il appartient à l'administration de produire l'intégralité du courrier du 8 février 2012 ;

 Lire la suite…
  • Taxe professionnelle·
  • Coopération intercommunale·
  • Etablissement public·
  • Fiscalité·
  • Compensation·
  • Communauté de communes·
  • Titre·
  • Montant·
  • Finances·
  • Imposition

3Tribunal administratif de Poitiers, 20 décembre 2013, n° 1302216

[…] Considérant qu'aux termes du paragraphe 1.2.4.2 de l'article 77 de la loi du 30 décembre 2009 susvisée : « Le montant de la compensation prévue au D de l'article 44 de la loi de finances pour 1999 (n° 98-1266 du 30 décembre 1998) ou de la dotation de compensation prévue à l'article L. 5211-28-1 du code général des collectivités territoriales est diminué en 2011 d'un montant égal, […] le cas échéant, en fonction de la part du prélèvement subi par le groupement en application du premier alinéa du III de l'article 29 de la loi de finances pour 2003 (n° 2002-1575 du 30 décembre 2002) qui a été calculée à partir des bases de taxe professionnelle de France Télécom de cette commune ; […]

 Lire la suite…
  • Loi de finances·
  • Collectivités territoriales·
  • Montant·
  • Communauté de communes·
  • Conseil constitutionnel·
  • Finances locales·
  • Compensation·
  • Fiscalité·
  • Constitutionnalité·
  • Conseil d'etat
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.