Article 3 de la Loi n° 96-609 du 5 juillet 1996 portant dispositions diverses relatives à l'outre-mer

Entrée en vigueur le 9 juillet 1996

Toute référence à la loi du 1er mars 1888 ayant pour objet d'interdire la pêche aux étrangers dans les eaux territoriales de France est remplacée par la référence à la loi du 1er mars 1888 relative à l'exercice de la pêche dans les eaux sous souveraineté ou juridiction française s'étendant au large des côtes des territoires d'outre-mer.
Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 9 juillet 1996
1 texte cite l'article

0 Commentaire

Aucun commentaire indexé sur Doctrine ne cite cet article.


1Cour de Cassation, Chambre sociale, du 18 décembre 2000, 98-44.577, Inédit
Cassation partielle

[…] Vu l'article 2 du Code civil, l'article 7 de la loi n° 86-845 du 17 juillet 1986, en sa rédaction applicable à la cause, et l'article 3 de la loi n° 96-609 du 5 juillet 1996 ; […]

 Lire la suite…
  • Départements et territoires d'outre-mer·
  • Référence à l'usage concernant la durée·
  • Départements et territoires d'outre·
  • Contrat de travail, rupture·
  • Licenciement économique·
  • Indemnité de préavis·
  • Contrat de travail·
  • Délai-congé·
  • Territoires·
  • Polynésie

2Cour de Cassation, Chambre sociale, du 18 décembre 2000, 98-44.578, Inédit
Cassation partielle

[…] Vu l'article 2 du Code civil, l'article 7 de la loi n° 86-845 du 17 juillet 1986, en sa rédaction applicable à la cause et l'article 3 de la loi n° 96-609 du 5 juillet 1996 ; […]

 Lire la suite…
  • Départements et territoires d'outre-mer·
  • Départements et territoires d'outre·
  • Contrat de travail, rupture·
  • Licenciement économique·
  • Recherches nécessaires·
  • Contrat de travail·
  • Délai-congé·
  • Territoires·
  • Polynésie·
  • Licenciement
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.