Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986

Sur la loi

Entrée en vigueur : 8 juillet 1989
Prochaine modification : 1 janvier 2025

Texte intégral

L'Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré,

L'Assemblée nationale a adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Titre Ier : Des rapports entre bailleurs et locataires
Chapitre Ier : Dispositions générales.

Le droit au logement est un droit fondamental ; il s'exerce dans le cadre des lois qui le régissent.


L'exercice de ce droit implique la liberté de choix pour toute personne de son mode d'habitation grâce au maintien et au développement d'un secteur locatif et d'un secteur d'accession à la propriété ouverts à toutes les catégories sociales.


Aucune personne ne peut se voir refuser la location d'un logement pour un motif discriminatoire défini à l'article 225-1 du code pénal.


En cas de litige relatif à l'application de l'alinéa précédent, la personne s'étant vu refuser la location d'un logement présente des éléments de fait laissant supposer l'existence d'une discrimination directe ou indirecte. Au vu de ces éléments, il incombe à la partie défenderesse de prouver que sa décision est justifiée. Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d'instruction qu'il estime utiles.


Les droits et obligations réciproques des bailleurs et des locataires doivent être équilibrés dans leurs relations individuelles comme dans leurs relations collectives.

Les dispositions du présent titre sont d'ordre public.

Le présent titre s'applique aux locations de locaux à usage d'habitation ou à usage mixte professionnel et d'habitation, et qui constituent la résidence principale du preneur, ainsi qu'aux garages, aires et places de stationnement, jardins et autres locaux, loués accessoirement au local principal par le même bailleur. La résidence principale est entendue comme le logement occupé au moins huit mois par an, sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure, soit par le preneur ou son conjoint, soit par une personne à charge au sens du code de la construction et de l'habitation.

Toutefois, ce titre ne s'applique pas :

1° Aux logements-foyers, à l'exception du premier alinéa de l'article 6 et de l'article 20-1 ;

2° Aux logements meublés, régis par le titre Ier bis ;

2° bis Aux logements meublés loués dans le cadre d'un bail mobilité, régis par le titre Ier ter ;

3° Aux logements attribués ou loués en raison de l'exercice d'une fonction ou de l'occupation d'un emploi et aux locations consenties aux travailleurs saisonniers, à l'exception de l'article 3-3, des deux premiers alinéas de l'article 6, de l'article 20-1 et de l'article 24-1.

Les annonces relatives à la mise en location d'un logement soumis à la présente loi mentionnent des informations relatives au bien concerné et aux conditions tarifaires de cette mise en location et, dans les territoires où s'applique l'arrêté mentionné au I de l'article 140 de la loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique, à l'encadrement des loyers. La liste de ces informations est fixée par arrêté du ministre chargé du logement pour les annonces émises par les non-professionnels.


1Les avantages de la location meublée constituant la résidence principale du locataire
Gestion Locative · LegaVox · 31 janvier 2023

Un investisseur souhaitant louer son logement comme résidence principale a le choix de le louer nu ou meublé. La location meublée présente certains avantages et permet souvent d'obtenir une meilleure rentabilité de l'investissement. Un investisseur souhaitant louer son logement comme résidence principale a le choix de le louer nu ou meublé La location meublée constituant la résidence principale du locataire est régie par la Loi n°89-462 du 6 juillet 1989. Deux conditions doivent être réunies pour intégrer la catégorie "location meublée à titre de résidence principale" : - "le …

 Lire la suite…

2Un locataire abandonnant les lieux n'a guère de recours
Grégory Rouland - 06 89 49 07 92 · LegaVox · 29 janvier 2023

Le 21 septembre 2022 (n°21-18.953), la cour de cassation a précisé qu'un locataire abandonnant les lieux n'a, pour seul recours, que l'opposition à la demande du bailleur en reprise de son bien. Le 21 septembre 2022 (n°21-18.953), la cour de cassation a précisé qu'un locataire abandonnant les lieux n' La loi n°2010-1609 du 22 décembre 2010 a instauré une procédure au bénéfice des bailleurs afin de leur permettre de reprendre aisément un logement abandonné par un locataire. Prévue par l'article 14-1 de la loi n°89-462, du 6 juillet 1989, elle se déroule en trois phases : une …

 Lire la suite…

3Indemnisations Des Locataires Privés Des Options De L'Article 353.7 Du Code De La Construction Et De L'Habitation Par Les Bailleurs Sociaux Et Les Juridictions
Mme Christine Herzog, du groupe UC, de la circonsciption : Moselle · Questions parlementaires · 26 janvier 2023

Mme Christine Herzog interroge M. le garde des sceaux, ministre de la justice sur la réponse à la question n° 02472 du 29 décembre 2022. Elle se félicite de la réponse qui confirme l'obligation faite aux bailleurs sociaux, rachetant des immeubles du parc privé, à proposer aux locataires en place, un choix d'options conformément à l'article L 353.7 du code de la construction et de l'habitation (CCH). Cet article L.353.7 du CCH, créé en 1978, est, depuis cette date, le seul article du CCH qui s'applique aux locataires et à leur situation spécifique. Il permet aux locataires, dont le bail de …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Cour d'appel de Nîmes, 27 septembre 2012, n° 11/05337
Confirmation

ARRÊT N° R.G : 11/05337 NB/SB TRIBUNAL D'INSTANCE DE NIMES 07 juin 2011 Z C/ X N C COUR D'APPEL DE NÎMES CHAMBRE CIVILE 1 re Chambre B ARRÊT DU 27 SEPTEMBRE 2012 APPELANT : Monsieur K P Z né le XXX à XXX XXX XXX Rep/assistant : la SCP MARION GUIZARD PATRICIA SERVAIS, Postulant (avocats au barreau de NÎMES) Rep/assistant : M e Coralie SARREMEJEANNE, Plaidant (avocat au barreau de NIMES) (bénéficie d'une aide juridictionnelle totale numéro 30189/2/2011/11686 du 11/01/2012 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle de Nîmes) INTIMÉS : Monsieur R-S X né le XXX à …

 Lire la suite…
  • Loyer·
  • Logement·
  • Tribunal d'instance·
  • Bailleur·
  • Code civil·
  • Application·
  • Locataire·
  • Titre·
  • Réparation·
  • Dégradations

2Tribunal de grande instance de Toulouse, 1re chambre civile, 26 février 2015, n° 11/02724

MINUTE N° : JUGEMENT DU : 26 Février 2015 DOSSIER N° : 11/02724 NAC: 54G TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE TOULOUSE […] JUGEMENT DU 26 Février 2015 COMPOSITION DU TRIBUNAL Lors des débats et du délibéré PRESIDENT : Monsieur SERNY, Vice-Président ASSESSEURS : Monsieur GUICHARD, Vice-Président Madame Y, Vice-présidente GREFFIER lors du prononcé :M me X DEBATS Après clôture des débats tenus à l'audience publique du 08 Janvier 2015, le jugement a été mis en délibéré à la date de ce jour JUGEMENT Rendu après délibéré ,Contradictoire, en premier ressort, prononcé par mise à …

 Lire la suite…
  • Compteur·
  • Alimentation en eau·
  • Lot·
  • Installation·
  • Assemblée générale·
  • Copropriété·
  • Coûts·
  • Notaire·
  • Préjudice·
  • Eau potable

3Cour d'appel de Douai, Chambre 8 section 4, 8 novembre 2018, n° 16/05161
Infirmation partielle

[…] Au nom du Peuple Français COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 8 SECTION 4 ARRÊT DU 08/11/2018 *** N° de MINUTE : N° RG : 16/05161 – N° Portalis DBVT-V-B7A-QBKD Jugement (N° 11-15-3103) rendu le 07 Juillet 2016 par le tribunal d'instance de Valenciennes APPELANTE Madame Y X de nationalité française […] […] Représentée Par M e Stephane Dominguez, avocat au barreau de Valenciennes (bénéficie d'une aide juridictionnelle partielle numéro 59178002/16/09110 du 25/10/2016 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle de Douai) INTIMÉE SA du F prise en la personne de ses …

 Lire la suite…
  • Sous astreinte·
  • Accord collectif·
  • Demande·
  • Locataire·
  • Dommages et intérêts·
  • Jugement·
  • Réparation·
  • Appel·
  • Préjudice·
  • Retard
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Documents parlementaires

Sur le projet de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (1)

_____________________________________________________________________________________________ 58 Article 8-IV - Étendre aux établissements publics territoriaux du Grand Paris la possibilité de créer des zones d'aménagement différé _________________________________________________________________________ 60 Article 8 -V - Étendre la subdélégation de l'exercice du droit de priorité pour l'acquisition de biens en décote _ 62 Article 8-VI - Permettre aux Établissements Publics Fonciers d'Etat d'agir dans le cadre des emplacements réservés et de gérer les procédures de délaissement …

Lire la suite…
Sur le projet de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (1)

Mesdames, Messieurs, Depuis plusieurs décennies, la société française connaît de profondes mutations. Nos manières d'échanger, de consommer, de travailler, de s'informer, de vivre se transforment et de plus en plus vite. Le rapport au travail évolue et les Français changent d'emploi plus souvent. La mobilité professionnelle devient progressivement une évidence et le logement devient un support pour l'accompagner. Les Français vivent au sein de familles diverses et parfois recomposées. Les jeunes ont du mal à accéder à un logement et plébiscitent la vie en colocation alors que les plus …

Lire la suite…
Sur le projet de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (1)

Le titre IV contient des dispositions de rupture pour modifier durablement la façon de concevoir et d'habiter la ville. Il contient des mesures ambitieuses pour accélérer la rénovation des passoires thermiques. Il inclut également des mesures fortes et inédites pour réduire par deux le rythme d'artificialisation. Le chapitre Ier rassemble les dispositions législatives nécessaires pour accélérer la rénovation des logements, afin de permette à tous, même les plus démunis, de vivre dans des logements bien isolés et confortables, d'encourager la structuration de la filière rénovation du …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?