LOI n° 2010-237 du 9 mars 2010 de finances rectificative pour 2010 (1)

Sur la loi

Entrée en vigueur : 11 mars 2010
Dernière modification : 1 janvier 2022
Codes visés : Code de la recherche, Code de la sécurité sociale. et 8 autres

Texte intégral


L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

PREMIERE PARTIE : CONDITIONS GENERALES DE L'EQUILIBRE FINANCIER
TITRE IER : DISPOSITIONS RELATIVES AUX RESSOURCES
RESSOURCES AFFECTÉES :
A modifié les dispositions suivantes :
- LOI n°2009-1673 du 30 décembre 2009
Art. 48

I. ― Les personnes morales mentionnées aux articles L. 511-1 et L. 531-4 du code monétaire et financier qui, au jour de l'entrée en vigueur de la présente loi, exploitent une entreprise en France au sens du I de l'article 209 du code général des impôts, acquittent une taxe exceptionnelle. Cette taxe est affectée, dans la limite de 360 millions d'euros, à l'établissement public OSEO en vue de financer une dotation en capital exceptionnelle au titre de sa mission de service public de financement de l'innovation et des petites et moyennes entreprises.
II. ― La taxe est assise sur la part variable des rémunérations attribuées, au titre de l'année 2009, par les personnes morales mentionnées au I, à ceux de leurs salariés, professionnels des marchés financiers dont les activités sont susceptibles d'avoir une incidence significative sur l'exposition aux risques de l'entreprise, ainsi qu'aux professionnels de marché sous le contrôle desquels opèrent ces salariés.
La part variable des rémunérations mentionnée à l'alinéa précédent correspond au montant brut de l'ensemble des éléments de rémunération attribués à ces salariés au titre de l'année 2009 en considération de leurs performances individuelles ou collectives, y compris lorsque leur versement et leur acquisition définitive sont sous condition, à l'exception des sommes leur revenant au titre de l'intéressement ou de la participation des salariés aux résultats de l'entreprise en application du livre III de la troisième partie du code du travail.
Les éléments de rémunération qui entrent dans l'assiette de la taxe sont pris en compte quelle que soit l'année de leur versement ou celle au cours de laquelle leur acquisition est définitive.
Lorsque la part variable prend la forme d'une attribution d'options sur titres, d'actions gratuites ou d'autres titres consentis à des conditions préférentielles, y compris lorsque cette attribution est effectuée par une société mère ou filiale de l'entreprise dans laquelle le salarié exerce son activité, l'assiette est égale à la juste valeur de ces options, actions ou titres à la date de leur attribution, telle qu'elle est estimée pour l'établissement des comptes consolidés pour les sociétés appliquant les normes comptables internationales adoptées par le règlement (CE) n° 1606 / 2002 du Parlement européen et du Conseil, du 19 juillet 2002, sur l'application des normes comptables internationales.
Seule la part variable de la rémunération individuelle qui excède 27 500 € est prise en compte dans l'assiette de la taxe.
III. ― Le taux de la taxe est de 50 %.
IV. ― La taxe est exigible au premier jour du mois qui suit l'entrée en vigueur de la présente loi. Lorsque tout ou partie de la part variable des rémunérations définie au II est attribué après cette date, la taxe correspondante est exigible au premier jour du mois suivant la décision d'attribution.
La taxe est déclarée et liquidée dans les vingt-cinq jours de son exigibilité sur une déclaration dont le modèle est fixé par l'administration.
Elle est acquittée lors du dépôt de cette déclaration.
V. ― Dans le cas où le montant de la part variable des éléments de la rémunération finalement versés ou acquis aux salariés est inférieur au montant compris dans l'assiette de la taxe, aucune restitution n'est opérée.
VI. ― La taxe est recouvrée et contrôlée selon les procédures et sous les mêmes sanctions, garanties et privilèges que la taxe sur la valeur ajoutée. Les réclamations sont présentées, instruites et jugées selon les règles applicables à cette même taxe.

A modifié les dispositions suivantes :
- Loi n°2004-1484 du 30 décembre 2004
Art. 61
- Code de la sécurité sociale.
Art. L131-8

1Publication de la loi de finances rectificative pour 2010
Le Moniteur · 15 novembre 2022

La quatrième* loi de finances rectificative pour 2010 (ici) présente plusieurs mesures clefs : - Création d'une taxe d'aménagement : elle portera sur les opérations d'aménagement, de construction, de reconstruction et d'agrandissement des bâtiments, installations ou aménagements de toute nature soumises à autorisation en vertu du code l'urbanisme. Les communes, les EPCI, les départements et la région Ile-de-France peuvent l'instituer, y renoncer et en fixer le montant dans la limite de la loi (article 28 - ici). - Versement pour sous-densité : pour financer notamment les PLU, les …

 Lire la suite…

2Guide de bonnes pratiques en matière de marchés publics
Le Moniteur · 15 novembre 2022

Un guide précieux pour maîtriser l'achat public Après la précédente version de décembre 2009, voici le nouveau « Guide de bonnes pratiques en matière de marchés publics ». Il est paru sous forme d'une circulaire datée du 14 février. Très attendu, il prend en compte les évolutions réglementaires intervenues depuis 2009, les décisions du Conseil d'État mais également des retours de terrain, comme le souligne Catherine Bergeal, directrice des affaires juridiques du ministère de l'Économie dans l'interview publiée dans « Le Moniteur » n° 5648 du 24 février 2012 (p. 16 et 17). Écrit pour les …

 Lire la suite…

3Actualité immobilière juridique et fiscale 2011
Le Moniteur · 15 novembre 2022

Sommaire Un riche millésime 2011 3 Actualité immobilière juridique et fiscale 2011 4 I - Le droit immobilier en 2011 5 1. Dispositions générales 5 1.1 Vente : promesse de vente, droits concurrents, rétractation, résolution, conditions suspensives, lésion, vices cachés, pacte de préférence 5 1.2 Détention d'immeubles – Servitudes – Mesurage – Diagnostics 6 1.3 Copropriété 7 2. Immobilier d'entreprise 8 2.1 Bail en général8 2.2 Bail commercial8 (…) 2.5 Agents immobiliers – Professions immobilières 9 3. Immobilier d'habitation 10 3.1 Protection du locataire et vente d'immeuble 10 3.2 Bail …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Cour administrative d'appel de Lyon, 2ème chambre - formation à 3, 21 juin 2022, n° 20LY01740
Annulation

Vu la procédure suivante : Procédure contentieuse antérieure L'EURL Immoxine a demandé au tribunal administratif de Dijon de prononcer la décharge des rappels de taxe sur la valeur ajoutée qui lui ont été réclamés au titre des périodes du 1er au 30 juin 2012 et du 1er au 31 mai 2014. Par un jugement n° 1800095 du 14 décembre 2018, le tribunal administratif de Dijon a fait droit à sa demande. Procédure initiale devant la Cour Par une requête, enregistrée le 3 avril 2019, le ministre de l'action et des comptes publics demande à la cour : 1°) d'annuler ce jugement ; 2°) de remettre à la …

 Lire la suite…
  • Valeur ajoutée·
  • Terrain à bâtir·
  • Tribunaux administratifs·
  • Impôt·
  • Conseil d'etat·
  • Justice administrative·
  • Doctrine·
  • Ensemble immobilier·
  • Imposition·
  • Cession

2CAA de LYON, 5ème chambre - formation à 3, 11 février 2016, 13LY01838, Inédit au recueil Lebon
Non-lieu à statuer

Vu la procédure suivante : Procédure contentieuse antérieure : La SARL Aménagement foncier création a demandé au tribunal administratif de Lyon de lui accorder la restitution de la taxe sur la valeur ajoutée qu'elle a collectée lors de la vente de terrains à bâtir à des particuliers au cours de la période du 1 er janvier 2007 au 31 mars 2010, soit une somme de 224 670,04 euros, au titre de l'année 2007, et une somme de 98 532,53 euros, au titre de la période du 1 er janvier 2008 au 31 mars 2010. Par un jugement nos 1101766-1200907 du 7 mai 2013, le tribunal administratif de Lyon a …

 Lire la suite…
  • Taxes sur le chiffre d'affaires et assimilées·
  • Personnes et opérations taxables·
  • Taxe sur la valeur ajoutée·
  • Contributions et taxes·
  • Opérations taxables·
  • Valeur ajoutée·
  • Aménagement foncier·
  • Terrain à bâtir·
  • Directive·
  • Création

3CAA de LYON, 2ème chambre, 6 juillet 2022, 20LY01350, Inédit au recueil Lebon
Annulation

Vu la procédure suivante : Procédure contentieuse antérieure La SARL Bâtir et Promotion a demandé au tribunal administratif de Grenoble de prononcer la décharge des rappels de taxe sur la valeur ajoutée qui lui ont été réclamés au titre de la période du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2014. Par un jugement n° 1800727 du 31 décembre 2019, le tribunal administratif de Grenoble a fait droit à sa demande. Procédure devant la cour Par une requête et un mémoire, enregistrés le 22 avril 2020 et le 30 octobre 2020, le ministre de l'action et des comptes publics demande à la cour : 1°) …

 Lire la suite…
  • Taxes sur le chiffre d'affaires et assimilées·
  • Personnes et opérations taxables·
  • Taxe sur la valeur ajoutée·
  • Contributions et taxes·
  • Opérations taxables·
  • Terrain à bâtir·
  • Valeur ajoutée·
  • Livraison·
  • Tribunaux administratifs·
  • Impôt
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Documents parlementaires

Sur le projet de loi de finances · Loi promulguée
LOI n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021 (1)

Assemblée nationale Constitution du 4 octobre 1958 Quinzième législature Enregistré à la présidence de l'Assemblée nationale le 28 septembre 2020 N° 3360 Table des matières Exposé général des motifs Orientations générales et équilibre budgétaire du projet de loi de finances pour 2021 8 Évaluation des Recettes du budget général 31 Articles du projet de loi et exposé des motifs par article Article liminaire : Prévisions de solde structurel et de solde effectif de l'ensemble des administrations publiques de l'année 2021, prévisions d'exécution 2020 et exécution 2019 35 PREMIÈRE PARTIE : …

Lire la suite…
Sur le projet de loi de finances de l'année · Loi promulguée
LOI n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020 (1)

Rapports spéciaux PLF 2019 Rapporteurs Date de la réunion de la commission des finances 1. Action extérieure de l'État M. Vincent LEDOUX Vendredi 25 octobre 15 h 00 2. Action extérieure de l'État : Tourisme Mme Émilie BONNIVARD Vendredi 25 octobre 15 h 00 3. Administration générale et territoriale de l'État M. Jacques SAVATIER Jeudi 24 octobre 9 h 30 Agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales : 4. Politiques de l'agriculture, forêt, pêche et aquaculture ; Développement agricole et rural 5. Sécurité alimentaire M. Hervé PELLOIS M. Michel LAUZZANA Mardi 22 octobre 18 h 30 6. Aide …

Lire la suite…
Sur le projet de loi de finances de l'année · Loi promulguée
LOI n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020 (1)

Rapports spéciaux PLF 2019 Rapporteurs Date de la réunion de la commission des finances 1. Action extérieure de l'État M. Vincent LEDOUX Vendredi 25 octobre 15 h 00 2. Action extérieure de l'État : Tourisme Mme Émilie BONNIVARD Vendredi 25 octobre 15 h 00 3. Administration générale et territoriale de l'État M. Jacques SAVATIER Jeudi 24 octobre 9 h 30 Agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales : 4. Politiques de l'agriculture, forêt, pêche et aquaculture ; Développement agricole et rural 5. Sécurité alimentaire M. Hervé PELLOIS M. Michel LAUZZANA Mardi 22 octobre 18 h 30 6. Aide …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Lois modifiant ou citant les mêmes textes