Article 28 de la LOI n° 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 (1)

Entrée en vigueur le 16 mars 2012

Modifié par : LOI n°2012-354 du 14 mars 2012 - art. 30 (V)

I. à III :

A modifié les dispositions suivantes :

-Loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000
Art. 50

A modifié les dispositions suivantes :

-Code général des collectivités territoriales
Art. L2331-5, L. 2331-6

A modifié les dispositions suivantes :

-Code général des collectivités territoriales

Art. L5215-32

A abrogé les dispositions suivantes :

-Code de l'urbanisme
Art. L332-9, Art. L332-10, Art. L332-11

A abrogé les dispositions suivantes :

-Code général des impôts, CGI.
Art. 1585 D, Art. 1585 E, Art. 1585 F, Art. 1585 G, Art. 1585 H, Art. 1599 octies, Art. 1599 B, Art. 1599-0 B, Art. 1635 bis B, Art. 1723 quater, Art. 1723 quinquies, Art. 1723 sexies, Art. 1723 septies, Art. 1828, Art. 1585 A, Art. 1585 C

A modifié les dispositions suivantes :

-Code général des collectivités territoriales
Art. L2331-5, Art. L3241-1, Art. L3332-3
-Code général de la propriété des personnes publiques.
Art. L5112-6-1
-LOI n° 2010-597 du 3 juin 2010
Art. 9, Art. 21
A modifié les dispositions suivantes :
-Livre des procédures fiscales
Art. L255 A, Art. L133

A abrogé les dispositions suivantes :

-Livre des procédures fiscales
Art. L274 B, Art. L274 A, Art. L251 A

A modifié les dispositions suivantes :

-Code général des impôts, CGI.
Art. 1929, Art. 302 septies B, Art. 1723 octies
-Code de l'urbanisme
Art. L142-2, Art. L142-11, Art. L142-12, Art. L311-4, Art. L332-6, Art. L332-11-1, Art. L332-11-4, Art. L332-12, Art. L332-28
-Loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000
Art. 50
A modifié les dispositions suivantes :
-Code de l'urbanisme
Sct. Chapitre I : Fonds national d'aménagement foncier et d'urbanisme (FNAFU)., Sct. Section 1 : Taxe d'aménagement, Sct. Sous-section 1 : Généralités, Art. L331-1, Art. L331-2, Art. L331-3, Art. L331-4, Art. L331-5, Sct. Sous-section 2 : Champ d'application et fait générateur, Art. L331-6, Sct. Sous-section 3 : Exonérations, Art. L331-7, Art. L331-8, Art. L331-9, Sct. Sous-section 4 : Base d'imposition, Art. L331-10, Art. L331-11, Art. L331-12, Art. L331-13, Sct. Sous-section 5 : Taux d'imposition, Art. L331-14, Art. L331-15, Art. L331-16, Art. L331-17, Art. L331-18, Sct. Sous-section 6 : Etablissement de la taxe, Art. L331-19, Art. L331-20, Sct. Sous-section 7 : Contrôle et sanctions, Art. L331-21, Art. L331-22, Art. L331-23, Sct. Sous-section 8 : Recouvrement de la taxe, Art. L331-24, Art. L331-25, Art. L331-26, Art. L331-27, Art. L331-28, Art. L331-29, Sct. Sous-section 9 : Recours, Art. L331-30, Art. L331-31, Art. L331-32, Sct. Sous-section 10 : Versement aux collectivités, Art. L331-33, Art. L331-34

A modifié les dispositions suivantes :

-Code de l'urbanisme
Art. L332-6-1

A modifié les dispositions suivantes :

-Code de l'urbanisme
Sct. Section 2 : Versement pour sous-densité, Sct. Sous-section 1 : Etablissement du seuil minimal de densité et du versement pour sous-densité, Art. L331-35, Art. L331-36, Art. L331-37, Sct. Sous-section 2 : Détermination du versement pour sous-densité, Art. L331-38, Sct. Sous-section 3 : Détermination de la valeur du terrain, Art. L331-39, Sct. Sous-section 4 : Procédure de rescrit, Art. L331-40, Sct. Sous-section 5 : Exclusions et exonérations, Art. L331-41, Sct. Sous-section 6 : Etablissement et recouvrement, Art. L331-42, Art. L331-43, Art. L331-44, Sct. Sous-section 7 : Contrôle et recours, Art. L331-45, Sct. Sous-section 8 : Affectation du versement, Art. L331-46

A modifié les dispositions suivantes :

-Loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000
Art. 50
I. B. ― 1. Le A du présent I est applicable aux demandes d'autorisations et aux déclarations préalables déposées à compter du 1er mars 2012, et à compter du 1er janvier 2014 à Mayotte.

Elles sont également applicables aux demandes d'autorisations modificatives générant un complément de taxation déposées à compter du 1er mars 2012.

2. (Abrogé)

3. Le quatrième alinéa de l'article L. 410-1 du code de l'urbanisme n'est pas applicable, pour ce qui concerne la taxe d'aménagement, aux certificats d'urbanisme émis avant le 1er mars 2012.

4. Les articles L. 332-9 à L. 332-11 du même code demeurent applicables dans les secteurs des communes où un programme d'aménagement d'ensemble a été institué antérieurement à l'entrée en vigueur de la présente loi, et ce jusqu'à ce que le conseil municipal décide de clore le programme d'aménagement d'ensemble.

5. Le II de l'article 50 de la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains ainsi que les b et d du 2° et le 3° de l'article L. 332-6-1 du code de l'urbanisme sont abrogés à compter du 1er janvier 2015.

II. C. ― 1. Le A du présent II est applicable aux demandes d'autorisations d'urbanisme déposées à compter du 1er mars 2012, et à compter du 1er janvier 2014 à Mayotte.

2. Le quatrième alinéa de l'article L. 410-1 du code de l'urbanisme n'est pas applicable, pour ce qui concerne le versement pour sous-densité, aux certificats d'urbanisme émis avant le 1er mars 2012.

III. H. ― 1. Le 4° du A du présent III entre en vigueur au 1er janvier 2011. Il est applicable aux autorisations d'urbanisme délivrées à compter du 1er janvier 2011.

2. Les autres dispositions des A à G du présent III entrent en vigueur au 1er mars 2012. Elles sont applicables aux demandes d'autorisations et aux déclarations préalables déposées à compter du 1er mars 2012, y compris aux modifications ultérieures au 1er mars 2012 relatives à une demande ou déclaration préalable déposée avant cette date.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
ComparerComparer les versions
Entrée en vigueur le 16 mars 2012

Commentaires


1Taxe d'aménagement : une ordonnance modifie les dates de délibérations
www.lagazettedescommunes.com · 23 août 2022

sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjjiabevdz5AhVT-4UKHTwEAkEQFnoECAUQAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.legifrance.gouv.fr%2FaffichTexte.do%3FcidTexte%3DJORFTEXT000023316044&usg=AOvVaw1KUL8dCy19ZNE1oXjoAv08" rel="nofollow">L'article 28 de la loi n°2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 avait opéré une réforme globale et attendue de la fiscalité perçue sur les opérations d'urbanisme. […] En effet, depuis 2021, de nouveaux textes sont venus compléter et réformer la taxe d'aménagement :

 Lire la suite…

2Réglementation Des Places De Stationnement Dans Le Cadre D'Opérations De Réhabilitation De Logements
M. Éric Gold, du groupe RDSE, de la circonsciption : Puy-de-Dôme · Questions parlementaires · 11 août 2022

La participation pour non-réalisation d'aires de stationnement (PNRAS) a été abrogée par l'article 28 de la loi n° 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 qui a réformé le régime des taxes d'urbanisme. […]

 Lire la suite…

3Conclusions du rapporteur public sur l'affaire n°438975
Conclusions du rapporteur public · 6 décembre 2021

Il est clair que cet article institue une prescription d'assiette, c'est-à-dire qu'il fixe, outre un délai de rectification, le délai dont dispose l'ordonnateur, ab 1 Organisé par l'article 44 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021. 2 Créée par l'article 28 de la loi n° 2010-1658 de finances rectificative pour 2010. 3 Le délai de reprise, qui était initialement de trois ans, a été porté à 4 ans par l'article 56 de la loi de finances rectificative du 29 décembre 2015, applicable aux délais en cours (sur ce point, […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1CAA de MARSEILLE, 1ère chambre - formation à 3, 23 mars 2017, 15MA01001, Inédit au recueil Lebon
Rejet

[…] Considérant qu'aux termes de l'article L. 332-9 du code de l'urbanisme tel que maintenu en vigueur dans les conditions prévues par le 4 du B du I de l'article 28 de la loi n° 2010-1658 du 29 décembre 2010 : « Dans les secteurs de la commune où un programme d'aménagement d'ensemble a été approuvé par le conseil municipal, il peut être mis à la charge des constructeurs tout ou partie du coût des équipements publics réalisés pour répondre aux besoins des futurs habitants ou usagers des constructions à édifier dans le secteur concerné. (…) Le conseil municipal détermine le secteur d'aménagement, la nature, […]

 Lire la suite…
  • Urbanisme et aménagement du territoire·
  • Justice administrative·
  • Aménagement d'ensemble·
  • Commune·
  • Équipement public·
  • Tribunaux administratifs·
  • Participation·
  • Restitution·
  • Demande·
  • Conseil municipal

2Tribunal administratif de Toulon, 19 mai 2016, n° 1302211
Rejet

[…] Considérant, d'autre part, qu'aux termes de l'article 28 de la loi n° 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 : « (…) III. ― Dispositions transitoires. / A. ― Le code général des impôts est ainsi modifié : / 1° Les articles (…) 1723 quater (…) et 1828 (…) sont abrogés ; / (…) H. ― 1. […]

 Lire la suite…
  • Taxe locale·
  • Espace naturel sensible·
  • Impôt·
  • Urbanisme·
  • Amende fiscale·
  • Taxation·
  • Construction·
  • Imposition·
  • Autorisation·
  • Mer

3Tribunal de grande instance de Grasse, 1re chambre civile, section b, 24 avril 2014, n° 11/01017
Cour d'appel : Confirmation

[…] L'article 1723 sexies dont l'administration vise le texte qui disposait que les litiges relatifs à la taxe locale d'équipement sont de la compétence des tribunaux administratifs et que les réclamations sont présentées, instruites et jugées selon les règles de procédure applicables en matière de contributions directes a été abrogé par l'article 28 de la loi n° 2010-1658 du 29 décembre 2010, soit antérieurement à l'introduction de la présente instance selon assignation diligentée par monsieur Z A le 8 février 2011.

 Lire la suite…
  • Impôt·
  • Taxe locale·
  • Tiers détenteur·
  • Indivision·
  • Prescription·
  • Avis·
  • Recouvrement·
  • Comptable·
  • Espace naturel sensible·
  • Service
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.