Décisions


CNIL, Délibération du 28 mars 2013, n° 2013-081

Délibération n° 2013-081 du 28 mars 2013 autorisant l'Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM) à mettre en œuvre un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la gestion des droits des mineurs et de leurs ayants droit

 Lire la suite…
  • Mineur·
  • Finalité·
  • Sécurité·
  • Traitement de données·
  • Utilisateur·
  • Commission·
  • Agence·
  • Fonctionnalité·
  • Garantie·
  • Droit d'accès

Tribunal de grande instance de Lyon, 1re chambre, section b, n° 03/04124

[…] Kamel D C/ Sylvie GARDE-LEBRETON, Présidente de la Commission de Droit des Mineurs du Barreau de LYON, es-qualités d'administrateur ad hoc de l'enfant B C D […] Lyon, le Monsieur l'Z,

 Lire la suite…
  • Dépôt·
  • Ad hoc·
  • Ès-qualités·
  • Ordonnance de taxe·
  • Acceptation·
  • Administrateur·
  • Mineur·
  • Mission·
  • Expertise·
  • Rapport

Tribunal de grande instance de Lyon, 9e chambre, 10 septembre 2015, n° 15/10366

[…] représenté par M e Nicolas PAU, avocat au barreau de LYON, vestiaire : 452 DEFENDEUR : Madame LA PRESIDENTE DE LA COMMISSION DE DROIT DES MINEURS défaillant- NOTIFICATION le :

 Lire la suite…
  • Mise en état·
  • Jonction·
  • Mineur·
  • Commission·
  • Défaillant·
  • Constitution·
  • Cabinet·
  • Procédure·
  • Instance·
  • Notification

Tribunal de grande instance de Lyon, 1re chambre, cabinet 01 a, 16 mars 2017, n° 16/09027

[…] Il est de l'intérêt de la mineure G X Y née le […] à […], dont l'établissement de la paternité est contestée? d'être représentée dans la procédure engagée. Madame la présidente de la commission droit des mineurs , ou son délégataire en qualité d'administrateur ad hoc sera donc chargéE de représenter la mineure G X Y née le […] à […].

 Lire la suite…
  • Paternité·
  • République·
  • Ad hoc·
  • Mise en état·
  • Administrateur·
  • Mineur·
  • Reconnaissance·
  • Incident·
  • Commission·
  • Service civil

Tribunal de grande instance de Lyon, 1re chambre, section b, 30 juin 2005, n° 04/03478

[…] M me Y Z épouse X C/ M. A X, M me E F G, Présidente de la Commission de Droit des Mineurs, prise en sa qualité d'administratrice ad hoc de la mineure B X délivrance des copies : M e Gilles AUBERT – 1053

 Lire la suite…
  • Aide juridictionnelle·
  • Ad hoc·
  • Mineur·
  • Commission·
  • Épouse·
  • République·
  • Assesseur·
  • Vices·
  • Délivrance·
  • Qualités

Tribunal de grande instance de Lyon, 1re chambre, section 1, cabinet b, 2 décembre 2010, n° 10/06402

[…] ORDONNANCE RAPPORTANT L'ORDONNANCE DE CLÔTURE DOSSIER N° : 10/06402 AFFAIRE : B C divorcée X, D E C/ J F X, LA PRESIDENTE DE LA COMMISSION DROIT DES MINEURS, en qualité d'administratrice ad'hoc chargée de représenter l'enfant G X. 02 Décembre 2010 LE JUGE DE LA MISE EN ETAT : Madame H-I,

 Lire la suite…
  • Clôture·
  • Mise en état·
  • Ad hoc·
  • Ordonnance·
  • Révocation·
  • Mineur·
  • Aide juridictionnelle·
  • Commission·
  • Enfant·
  • Aide

Tribunal de grande instance de Lyon, 1re chambre, section b, 20 juillet 2004, n° 03/04124

[…] ORDONNANCE RAPPORTANT L'ORDONNANCE DE CLÔTURE DOSSIER N° : 03/04124 AFFAIRE : A B C/ Sylvie GARDE-LEBRETON, Présidente de la Commission de Droit des Mineurs du Barreau de LYON, es-qualités d'administrateur ad hoc de l'enfant C D B, Y Z 20 Juillet 2004 LE JUGE DE LA MISE EN ETAT : Madame E-F,

 Lire la suite…
  • Aide juridictionnelle·
  • Clôture·
  • Mise en état·
  • Ad hoc·
  • Ordonnance·
  • Révocation·
  • Ès-qualités·
  • Administrateur·
  • Mineur·
  • Commission

Tribunal de grande instance de Lyon, 9e chambre, 3 mars 2016, n° 15/13593

[…] représentée par M e Anne-laure GALLAPONT, avocat au barreau de LYON C/ LA PRESIDENTE DE LA COMMISSION DE DROIT DES MINEURS, ès-qualité d'administrateur ad hoc de l'enfant X Y, née le […] à […] […] représentée par M e Nathalie CARON, avocat au barreau de LYON Fakir Z Y

 Lire la suite…
  • Défaillant·
  • Mise en état·
  • Ad hoc·
  • Clôture·
  • Ès-qualités·
  • Administrateur·
  • Mineur·
  • Commission·
  • Délais·
  • Enfant

Cour de cassation, civile, Chambre civile 1, 21 novembre 2019, 19-15.890, Publié au bulletin
Rejet

[…] 1°/ que tout enfant et tout adolescent a le droit à une protection sociale, juridique et économique appropriée ; que l'article 388 du code civil permet le recours à des examens osseux sur des mineurs qui, suivant de nombreux avis d'organismes internes et internationaux, sont dénués de fiabilité, de sorte que le recours à ce procédé, pour déterminer leur âge, méconnaît le droit des mineurs isolés étrangers à une protection juridique étatique appropriée ; qu'un juge ne peut, en conséquence, se fonder sur ces examens, pour déterminer l'âge d'un individus ; qu'en fondant sa décision en partie sur une expertise osseuse, sur le fondement de l'article 388 du code civil, pour déterminer la majorité d'U… Q…, la cour d'appel a violé l'article 17 de la Charte sociale européenne ;

 Lire la suite…
  • Convention internationale des droits de l'enfant·
  • Convention européenne des droits de l'homme·
  • Charte sociale européenne révisée·
  • Accords et conventions divers·
  • Examens radiologiques osseux·
  • Conventions internationales·
  • Article 388 du code civil·
  • Applicabilité directe·
  • Domaine d'application·
  • Autorité judiciaire

Tribunal de grande instance de Lyon, 9e chambre, 5 novembre 2015, n° 15/07771

[…] Jamel B-C défaillant LA PRESIDENTE DE LA COMMISSION DU DROIT DES MINEURS, ès-qualités d'administrateur ad hoc chargée de représenter le mineur X Y Z A B-C, né le […] à […] représentée par M e Julie BEDROSSIAN, avocat au barreau de LYON Nous, Florence LE GAL, Juge de la Mise en Etat de la Neuvième Chambre,

 Lire la suite…
  • Sabah·
  • Mineur·
  • Mise en état·
  • Ad hoc·
  • Clôture·
  • Ès-qualités·
  • Défaillant·
  • Administrateur·
  • Commission·
  • Délais
Testez Doctrine gratuitement
pendant 7 jours
Vous avez déjà un compte ?

Commentaires


Droit des mineurs
www.avocat-saidi.com

DROIT DES MINEURS Maître Karima SAIDI a une compétence reconnue en droit des mineurs. Elle intervient ainsi devant le Juge des enfants dans le cadre des procédures de mesures d'assistances éducatives, lorsque leur santé ou leur sécurité sont en danger, ou si les conditions de leur éducation ou de leur développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises.

 Lire la suite…

Droit des mineurs
www.fresnel-avocat.fr

Droit des mineurs TUTELLE DES MINEURS La tutelle des mineurs obéit à des règles complexes modifiées par la loi du 5 mars 2007. […] Le droit de jouissance de l'administrateur légal cesse lorsque le mineur a seize ans. Le mineur sous certaines conditions peut accomplir seul les actes d'administration nécessaires à la création et à la gestion d'une entreprise individuelle à responsabilité limitée. Le juge aux affaires familiales et le procureur de la République exerce une surveillance générale sur la tutelle des mineurs. […]

 Lire la suite…

Droit des mineurs - Audition du mineur en justice
Me Nathalie Martin-humbert · consultation.avocat.fr · 23 juillet 2016

Pour quelles raisons, le Juge aux Affaires Familiales peut-il refuser d'auditionner un mineur ? […] Selon la Cour de Cassation, l'audition d'un enfant mineur peut être refusée par le Juge aux Affaires Familiales dans plusieurs cas : - si l'enfant n'a pas le discernement nécessaire mais cette absence de discernement ne peut pas se fonder uniquement sur l'âge de l'enfant (arrêt de la 1ère Chambre Civile de la Cour de Cassation du 18 Mars 2015) Le Juge doit expliquer en quoi le mineur n'apparaît pas capable de discernement. - si le Juge ne l'estime pas nécessaire à la solution du litige ou si elle lui paraît contraire à l'intérêt du mineur (arrêt de la 1ère Chambre Civile de

 Lire la suite…

Droit des mineurs : point sur la protection de l'enfant
Me Nathalie Martin-humbert · consultation.avocat.fr · 7 mai 2017

Par principe, la protection d'un enfant est assurée par ses parents dans le cadre de leur autorité parentale laquelle recouvre l'ensemble de leurs droits et devoirs ayant pour finalité l'intérêt de l'enfant.

 Lire la suite…

Droit Au Logement Gratuit Pour Les Ayants Droit Des Mineurs De Fer
Mme Évelyne Didier, du group CRC, de la circonsciption: Meurthe-et-Moselle · Questions parlementaires · 10 février 2005

Mme Evelyne Didier appelle l'attention de M. le ministre délégué à l'industrie sur le droit au logement gratuit pour les ayants droit des mineurs de fer. […]

 Lire la suite…

L'aménagement et l'exécution des peines en droit des mineurs
www.lagbd.org

Version du 4 avril 2017 à 11:36 La commission "Famille" du barreau de Paris tenait le 26 mai 2016, sous la responsabilité d'Hélène Poivey-Leclerq, avocat à la Cour, une réunion consacrée à l'aménagement et l'exécution des peines en droit des mineurs, au cours de laquelle intervenait Madame Elsa Bensaïd, Vice Présidente chargée des fonctions de juge des enfants à Paris et ancienne juge d'application des peines. […] en droit des mineurs, au cours de laquelle intervenait Madame Elsa Bensaïd, Vice Présidente chargée des fonctions de juge des enfants à Paris et ancienne juge d'application des peines.

 Lire la suite…

L'aménagement et l'exécution des peines en droit des mineurs
www.lagbd.org

[…] La commission "Famille" du barreau de Paris tenait le 26 mai 2016, sous la responsabilité d'Hélène Poivey-Leclerq, avocat à la Cour, une réunion consacrée à l'aménagement et l'exécution des peines en droit des mineurs

 Lire la suite…

Cabinet de Florence Fresnel- Avocat tutelle, curatelle
www.fresnel-avocat.fr

TUTELLE DES MINEURS La tutelle des mineurs obéit à des règles complexes modifiées par la loi du 5 mars 2007. […] Le droit de jouissance de l'administrateur légal cesse lorsque le mineur a seize ans. Le mineur sous certaines conditions peut accomplir seul les actes d'administration nécessaires à la création et à la gestion d'une entreprise individuelle à responsabilité limitée. Le juge aux affaires familiales et le procureur de la République exerce une surveillance générale sur la tutelle des mineurs. […] La présence de l'avocat est nécessaire pour expliquer ce qu'est une tutelle et la jouissance légale, dès lors que le mineur a des biens.

 Lire la suite…
Testez Doctrine gratuitement
pendant 7 jours
Vous avez déjà un compte ?

Lois et règlements


Article 388-1 du Code civil

Version depuis le 1 janvier 2009 · En vigueur aujourd'hui

Cette audition est de droit lorsque le mineur en fait la demande. Lorsque le mineur refuse d'être entendu, le juge apprécie le bien-fondé de ce refus. Il peut être entendu seul, avec un avocat ou une personne de son choix. Si ce choix n'apparaît pas conforme à l'intérêt du mineur, le juge peut procéder à la désignation d'une autre personne.

 Lire la suite…
Dalloz, Cécilie Blanc, Merryl Hervieu, Dépêches JurisClasseur, EFL Actualités, Lexis Veille, M. H. et 136 autres auteurs ont également commenté cette décision

Article 2 de la Loi n° 2004-105 du 3 février 2004 portant création de l'Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs et diverses dispositions relatives aux mines

Version depuis le 1 janvier 2014 · En vigueur aujourd'hui

L'Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs assume les obligations de l'employeur, en lieu et place des entreprises minières et ardoisières ayant définitivement cessé leur activité, envers leurs anciens agents et ceux de leurs filiales relevant du régime spécial de la sécurité sociale dans les mines en congé charbonnier de fin de carrière, en dispense ou en suspension d'activité, en garantie de ressources ou mis à disposition d'autres entreprises.

 Lire la suite…
a également commenté cette décision

Article 4 de l'Ordonnance n° 45-174 du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante.Abrogé

Version du 1 juin 2019 au 30 septembre 2021

mineur de plus de seize ans est placé en garde à vue, ses représentants légaux sont avisés de leur droit de demander un examen médical lorsqu'ils sont informés de la garde à vue en application du II du présent article. L'avocat du mineur peut également demander que celui-ci fasse l'objet d'un examen médical.

 Lire la suite…
Dalloz, Aude Dorange, Chloé Liévaux, Lucie Robiliard, Sabrina Lavric, ribaut-pasqualini.avocat.fr, Avi Bitton, Avocat Et Clémence Ferrand, et 27 autres auteurs ont également commenté cette décision

Article 387-1 du Code civil

Version depuis le 1 janvier 2016 · En vigueur aujourd'hui

[…] 2° Apporter en société un immeuble ou un fonds de commerce appartenant au mineur ; 3° Contracter un emprunt au nom du mineur ; 4° Renoncer pour le mineur à un droit, transiger ou compromettre en son nom ; 5° Accepter purement et simplement une succession revenant au mineur ; 6° Acheter les biens du mineur, les prendre à bail ; pour la conclusion de l'acte, l'administrateur légal est

 Lire la suite…
Actualités du Droit, Dalloz, Laura De Casalta, Merryl Hervieu, EFL Actualités, M. H., Le Petit Juriste et 11 autres auteurs ont également commenté cette décision

Article 1 de l'Ordonnance n° 45-174 du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante.Abrogé

Version du 1 janvier 2017 au 30 septembre 2021

Les mineurs auxquels est imputée une infraction qualifiée crime ou délit ne seront pas déférés aux juridictions pénales de droit commun, et ne seront justiciables que des tribunaux pour enfants ou des cours d'assises des mineurs.

 Lire la suite…
Dalloz, Aude Dorange, Conseil Constitutionnel, www.maitre-eolas.fr, Cour de cassation, www.lagbd.org, Me Christelle Moreau et 2 autres auteurs ont également commenté cette décision

Article 1 de la Loi n° 2004-105 du 3 février 2004 portant création de l'Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs et diverses dispositions relatives aux mines

Version depuis le 4 février 2004 · En vigueur aujourd'hui

Il est créé un établissement public de l'Etat à caractère administratif dénommé "Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs" qui a pour mission de garantir, au nom de l'Etat, en cas de cessation définitive d'activité d'une entreprise minière ou ardoisière, quelle que soit sa forme juridique, d'une part, l'application des droits sociaux des anciens agents de cette entreprise, des anciens agents de ses filiales relevant du régime spécial de la sécurité sociale dans les mines et de leurs ayants droit tels qu'ils résultent des lois, règlements, conventions et accords en vigueur au jour de la cessation définitive d'activité de l'entreprise et, d'autre part, l'évolution de ces droits.

 Lire la suite…
a également commenté cette décision

Article 227-27 du Code pénal

Version depuis le 23 avril 2021 · En vigueur aujourd'hui

Hors les cas de viol ou d'agression sexuelle prévus à la section 3 du chapitre II du présent titre, les atteintes sexuelles sur un mineur âgé de plus de quinze ans sont punies de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende : 1° Lorsqu'elles sont commises par toute personne majeure ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait ;

 Lire la suite…
Dalloz, Par benoît Le Dévédec, Lexis Veille, Par vincent Ollivier Et Sofia Massou, Le Petit Juriste, M. H., Gauthier Lecocq, Avocat. et 35 autres auteurs ont également commenté cette décision

Article 3 de l'Arrêté du 23 mars 2018 relatif aux missions de l'Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs

Version depuis le 28 mars 2018 · En vigueur aujourd'hui

Un comité de suivi se réunit au moins une fois par an, sur convocation du ministre chargé des mines. Sur le rapport de l'Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs, ce comité assure le suivi des procédures mentionnées au 11° de l'article 2 du décret du 23 décembre 2004, et veille à la bonne coordination entre les différents services de l'Etat et l'Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs.

 Lire la suite…

Article 885 E du Code général des impôtsAbrogé

Version du 31 mars 2000 au 1 janvier 2018

L'assiette de l'impôt de solidarité sur la fortune est constituée par la valeur nette, au 1er janvier de l'année, de l'ensemble des biens, droits et valeurs imposables appartenant aux personnes visées à l'article 885 A, ainsi qu'à leurs enfants mineurs lorsqu'elles ont l'administration légale des biens de ceux-ci.

 Lire la suite…
Aymen Elhadidy, Une Information Lexbase, Dépêches JurisClasseur, Lexis Veille, EFL Actualités, Fiscalonline, BOFIP et 26 autres auteurs ont également commenté cette décision

Article 338-1 du Code de procédure civile

Version depuis le 30 décembre 2016 · En vigueur aujourd'hui

Le mineur capable de discernement est informé par le ou les titulaires de l'exercice de l'autorité parentale, le tuteur ou, le cas échéant, par la personne ou le service à qui il a été confié de son droit à être entendu et à être assisté d'un avocat dans toutes les procédures le concernant.

 Lire la suite…
Dalloz, Noémie Houchet-tran, Avocat., 2BMP Avocats, www.lagbd.org, www.revuegeneraledudroit.eu, Me Raluca Lalescu, justice.legibase.fr et 12 autres auteurs ont également commenté cette décision

Documents parlementaires

Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

Entre 2018 et 2020, plus de 18 000 mineurs non accompagnés disparu des écrans radars en Europe, selon l'organisation Lost in Europe. Ces enfants doivent être traités comme tels par notre droit. […] Toutes ces saisines étaient fondées sur une atteinte au droit de mineurs non accompagnés dans leur accès à la protection, à l'éducation et aux soins. […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

Mesdames, Messieurs, Alors que la parole se libère peu à peu sur les actes d'inceste et de pédophilie, il semble aujourd'hui nécessaire d'adapter notre droit au regard de l'évolution de notre société. […] Sur le plan du droit, le mot inceste a fait son entrée dans le code pénal en 2016. [...] Il désigne les viols et agressions sexuelles commises sur un mineur par un ascendant, un frère ou une sœur, mais aussi par un oncle, une tante, un neveu ou une nièce « si cette personne a sur la victime une autorité de droit ou de fait ». […]

Lire la suite…
Sur le projet de loi · Loi promulguée
LOI n° 2021-218 du 26 février 2021 ratifiant l'ordonnance n° 2019-950 du 11 septembre 2019 portant partie législative du code de la justice pénale des mineurs (1)

La France n'est pas assez riche d'enfants pour qu'elle ait le droit de négliger tout ce qui peut en faire des êtres sains. ». Ainsi s'ouvrait le préambule de l'ordonnance n° 45-174 du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante, qui conserve toute sa force et sa valeur aujourd'hui. [...] L'ordonnance n° 45-174 du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante, texte fondateur de la justice des mineurs, a en effet été modifiée à de nombreuses reprises depuis son adoption, perdant progressivement sa cohérence et devenant peu accessible tant pour les professionnels de la justice pénale des mineurs que pour les justiciables. […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

Si l'ordonnance de 1945 s'apprête à être remaniée au sein d'un nouveau Code de justice pénale des mineurs, cette codification uniquement centrée sur le pénal est symptomatique d'une justice des mineurs qui délaisse l'éducation et la protection. […] L'objectif est bien de prendre en compte l'enfant en tant que personne avec un statut spécifique lui accordant ainsi une liste de droits, de libertés et de devoirs. […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi · Proposition en discussion

Notre droit doit s'aligner sur les plus hauts standards de protection et s'inspirer des législations étrangères les plus exemplaires en ce domaine. […] En l'état actuel de notre droit, pour les mineurs de moins de 15 ans, le parquet doit établir que la victime ne disposait pas du « discernement nécessaire pour ces actes ». [...] Les victimes ont besoin d'un droit marqué du sceau de la clarté, un droit réellement protecteur. […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

Mesdames, Messieurs, L'accueil des mineurs non accompagnés (MNA) sur le territoire français est un devoir humanitaire qui s'impose aux pouvoirs publics. Il doit être organisé dans le respect des droits fondamentaux de l'enfant, garantis par la Convention internationale des droits de l'enfant ratifiée par la France, et dans l'intérêt supérieur de l'enfant, […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

C'est cette fonction expressive du droit pénal qui « pèche » aujourd'hui en ce qui concerne les abus sexuels sur mineurs en droit français ». […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi · Loi promulguée
LOI n° 2021-478 du 21 avril 2021 visant à protéger les mineurs des crimes et délits sexuels et de l'inceste (1)

La contrainte morale susceptible de « résulter de la différence d'âge existant entre une victime mineure et l'auteur des faits et de l'autorité de droit ou de fait que celui-ci exerce sur la victime » 3(*) n'a pas été retenue dans les affaires précitées. [...] Au Royaume-Uni, pays qui n'est pas réputé bafouer les droits de la défense, un enfant de moins de 13 ans n'a en aucune circonstance la capacité légale de consentir à une quelconque forme d'acte sexuel 5(*) ; en cas de pénétration sexuelle, l'auteur encourt la réclusion à perpétuité. […]

Lire la suite…
Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

Dans ce contexte, lorsque l'on parle de l'accompagnement des enfants atteints de pathologies graves, ces derniers bénéficient en théorie des mêmes droits qu'un adulte dans la même situation. Seulement, le statut de mineur vient amputer une large part de ces droits, qui sont alors non-applicables, tels que le gel des crédits, l'arrêt maladie ou encore la protection de l'emploi. [...] Justement, ces droits ne sont pas octroyés aux parents du mineur malade, alors même que ce sont eux qui vont soutenir l'enfant, provoquant très souvent une interruption de travail prolongée et donc une baisse significative des revenus du ménage. […]

Lire la suite…
Sur le projet de loi · Loi promulguée
LOI n° 2018-703 du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes (1)

Cette solution est ainsi apparue comme la plus pertinente dans un souci de maintien des catégories juridiques existantes et de repositionnement des crimes sur mineurs à leur juste place dans la hiérarchie du droit des prescriptions. [...] Pour formuler la comparaison au regard des classifications du droit français, à l´égard des mineurs, le droit allemand n´opère pas de distinction entre le viol, l´agression ou l´atteinte sexuelle. […]

Lire la suite…
Testez Doctrine gratuitement
pendant 7 jours
Vous avez déjà un compte ?