Décisions


Cour d'appel de Toulouse, du 6 octobre 2000, 2000/02420
Infirmation

Les personnels non statutaires travaillant pour le compte d'un service public à caractère administratif géré par une personne de droit public, sont agents contractuels de droit public quel que soit leur emploi. Un établissement d'enseignement dépendant d'une Chambre de Commerce et d'Industrie relève du service public administratif, notamment lorsque les pièces démontrent l'absence de but lucratif de l'établissement . Par conséquent le concierge du centre de formation géré par une Chambre de Commerce et d'Industrie est un agent contractuel de droit public, et le litige qui l'oppose à son employeur relève de la compétence des juridictions administratives

 Lire la suite…
  • Contractuels de droit public·
  • Service public·
  • Personnel non statutaire·
  • Séparation des pouvoirs·
  • Agents et employés·
  • Chambres de commerce·
  • Droit public·
  • Industrie·
  • Enseignement technique·
  • Personnel

Conseil d'État, 22 janvier 1964, QUENZA
Publication : REVUE DES PERIODIQUES 1964 BJ 33/REVUE DE DROIT PUBLIC 1964 P 716

Brevet d'invention, exploitation, concession, resiliation, procede, essais supposes realises par l'administration, absence de verifications du procede, responsabilite de l'administration oui, legerete de son agent

 Lire la suite…

    Cour de cassation, Chambre criminelle, 30 septembre 2008, 07-87.734, Publié au bulletin, Agence Nationale Pour L'Emploi
    Rejet

    Il résulte de la loi des 16-24 août 1790 et du décret du 16 fructidor an III que, sauf dispositions contraires, les tribunaux judiciaires ne sont pas compétents pour réparer les conséquences dommageables d'une faute engageant la responsabilité d'une personne morale de droit public à l'occasion de la gestion d'un service public administratif

     Lire la suite…
    • Personne morale de droit public·
    • Compétence administrative·
    • Séparation des pouvoirs·
    • Action civile·
    • Emploi·
    • Agence·
    • Tribunal judiciaire·
    • Faute détachable·
    • Patronyme·
    • Droit public

    Cour de cassation, Chambre sociale, 22 septembre 2021, 19-23.390 19-23.398 19-23.399 19-23.400, Publié au bulletin, Caisse de prévoyance sociale de la Polynésie…
    Rejet

    Il résulte des dispositions des articles 1 et 73 de l'ordonnance n° 2005-10 du 4 janvier 2005 que, sous réserve qu'ils remplissent les conditions fixées par l'article 73 de ce texte, les agents recrutés par contrat par les communes de Polynésie française et qui étaient encore en fonction le 7 janvier 2005, sont réputés titulaires d'un contrat à durée indéterminée de droit public et qu'ils doivent dès lors être regardés comme relevant, à compter de cette date, d'un statut de droit public Par suite, ils n'entrent pas dans le champ d'application des dispositions du code du travail applicable en Polynésie Française et les litiges qui les opposent aux communes relèvent de la compétence du juge administratif

     Lire la suite…
    • Agents relevant d'un statut de droit public·
    • Contrat de droit public·
    • Ordonnance n° 2005-10 du 4 janvier 2005·
    • Code du travail de polynésie française·
    • Contrat de travail, exécution·
    • Séparation des pouvoirs·
    • Compétence judiciaire·
    • Champ d'application·
    • Polynésie française·
    • Lois et règlements

    Conseil d'État, 7ème - 2ème chambres réunies, 22 mai 2019, 427786, DEPARTEMENT DE LA LOIRE

    […] Il résulte de l'ensemble de ces éléments que, alors même que le FGTI n'est pas doté de prérogatives de puissance publique, que sa comptabilité est soumise au droit privé et que sa gestion est assurée par le fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO), lui-même qualifié par l'article L. 421-2 du code des assurances de personne morale de droit privé, le FGTI doit être regardé comme un organisme de droit public.

     Lire la suite…
    • Organisme de droit public·
    • Responsabilité de la puissance publique·
    • Réparation·
    • Terrorisme·
    • Fonds de garantie·
    • Conseil d'administration·
    • Victime·
    • Assurances·
    • Économie·
    • Infraction

    Cour de cassation, civile, Chambre commerciale, 31 janvier 2017, 15-15.983, Publié au bulletin
    Cassation

    La créance d'une personne morale de droit public doit être déclarée par son agent comptable, lequel, exerçant les fonctions légales de recouvrement des créances en application des articles 18 et 188 du décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012, relatif à la gestion budgétaire et comptable publique, a qualité pour la représenter à cet effet

     Lire la suite…
    • Créance d'une personne morale de droit public·
    • Déclaration des créances·
    • Entreprise en difficulté·
    • Redressement judiciaire·
    • Période d'observation·
    • Agent comptable·
    • Créanciers·
    • Comptable·
    • Juge-commissaire·
    • Immigration

    Cour de Cassation, Chambre civile 1, du 8 juillet 1975, 74-10.811, Publié au bulletin
    Cassation

    L'action en réintégrande provoquée par des actes violents et arbitraires peut être engagée par celui qui exerce une possession matérielle paisible et publique sur un immeuble, contre une personne de droit public, comme à l'égard d'un particulier, quand bien même la voie de fait aurait été commise à l'occasion de l'exécution d'un travail public. Il s'ensuit que les tribunaux de l'ordre judiciaire sont seuls compétents pour statuer sur la réparation de tous les éléments du préjudice subi par le possesseur évincé, tant en ce qui concerne la dépossession elle-même que, le cas échéant, les dommages accessoires.

     Lire la suite…
    • Imputabilité à une personne de droit public·
    • Voie de fait d'une personne de droit public·
    • Séparation des pouvoirs·
    • Actions possessoires·
    • Réintégrande·
    • Voie de fait·
    • Conditions·
    • Saint-barthélemy·
    • Réparation du dommage·
    • Réintégration

    Cour de Cassation, Chambre civile 3, du 10 juin 1981, 79-16.564, Publié au bulletin
    Rejet

    L'action en réintégrande provoquée par des actes violents et arbitraires peut être engagée contre une personne de droit public, comme à l'égard d'un particulier, quand bien même la voie de fait aurait été commise à l'occasion de l'exécution d'un travail public. Caractérise une dépossession par voie de fait justifiant l'exercice de la réintégrande, l'arrêt qui relève qu'une Administration s'est emparée d'un terrain possédé par le demandeur pour y effectuer des travaux de terrassement.

     Lire la suite…
    • Personne de droit public·
    • Actions possessoires·
    • Réintégrande·
    • Voie de fait·
    • Conditions·
    • Défendeur·
    • Terrassement·
    • Trouble·
    • Séparation des pouvoirs·
    • Action

    Cour de Cassation, Chambre civile 1, du 18 mars 2003, 00-21.274, Publié au bulletin, Caisse de Crédit municipal d'Avignon
    Rejet

    Tout titre exécutoire émis par une personne morale de droit public ne peut donner lieu à mesure d'exécution forcée s'il n'a pas été notifié au débiteur.

     Lire la suite…
    • Titre émis par une personne morale de droit public·
    • Procédures civiles d'exécution·
    • Mesures d'exécution forcée·
    • Notification au débiteur·
    • Crédit·
    • Titre exécutoire·
    • Saisie des rémunérations·
    • Droit public·
    • Mesures d'exécution·
    • Exécution forcée

    Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 28 janvier 2009, 07-42.809, Publié au bulletin
    Cassation partielle Cour d'appel de renvoi : Infirmation partielle

    Selon l'article 1 er de la loi n° 86-845 du 17 juillet 1986, relative aux principes généraux du droit du travail et à l'organisation et au fonctionnement de l'inspection du travail et des tribunaux du travail en Polynésie française, modifié par la loi du 21 juillet 2003, ladite loi ne s'applique pas, sauf dispositions contraires, aux personnes relevant d'un statut de droit public, y compris les fonctionnaires et les agents non titulaires relevant du statut de droit public adopté par délibération de l'assemblée de la Polynésie française.

     Lire la suite…
    • Personnes ne relevant pas d'un statut de droit public·
    • Tribunal du travail en polynésie française·
    • Contrat de travail, exécution·
    • Code du travail d'outre-mer·
    • Code du travail d'outre·
    • Séparation des pouvoirs·
    • Applications diverses·
    • Compétence judiciaire·
    • Compétence matérielle·
    • Domaine d'application
    Testez Doctrine gratuitement
    pendant 7 jours
    Vous avez déjà un compte ?

    Commentaires


    Droit public général
    www.benedicte-rousseau-avocat.fr

    Le droit public général, ou droit administratif, concerne tout d'abord l'ensemble des actes pris par les administrations et les personnes publiques (collectivités locales, établissements publics, etc.) : décisions unilatérales individuelles et réglementaires ainsi que les différents contrats publics conclus avec leurs partenaires publics et privés. […] De même, toutes les questions relatives à la propriété des personnes publiques, et notamment les problématiques liées à la gestion et à l'entretien du domaine public, relève du droit administratif. […]

     Lire la suite…

    Avocat droit public
    justice.ooreka.fr · 28 novembre 2012

    Avocat droit public À jour en Août 2018 Écrit par les experts Ooreka L'avocat en droit public est compétent lorsqu'une administration est en jeu. […] L'avocat en droit public est un professionnel du droit qui – au terme de sa formation avocat – s'est spécialisé pendant 1 an en droit public.

     Lire la suite…

    Droit Public Économique
    www.justifit.fr · 3 mars 2021

    Le droit public économique, également appelé droit public des affaires, vise à organiser les activités, les opérateurs économiques ainsi que l'attitude de l'administration et des personnes publiques face à ceux-ci. Quels sont les différents secteurs dans lesquels s'applique cette discipline juridique ? Vous voulez en connaître plus sur ce domaine du droit ? Faites appel à un avocat expert en droit public économique pour en savoir davantage sur cette discipline. […]

     Lire la suite…

    Droit Public
    www.boda-avocat.com

    Droit public […]

     Lire la suite…

    Avocat droit public
    www.brame-avocat.com

    Le droit public est constitué par l'ensemble des règles juridiques qui régissent l'organisation et le fonctionnement politique, administratif et financier des personnes morales et de droit public entre elles, ainsi que des relations entre les États, […] entre les organismes internationaux, ainsi que les relations entre les personnes morales de droit public et les personnes privées. […] Le droit public défend l'intérêt général avec des prérogatives liées à la puissance publique. Il concerne les rapports entre personnes publiques mais également entre personnes publiques et personnes privées.

     Lire la suite…

    Droit public et droit administratif
    www.plavocats.com

    Droit public et droit administratif Droit public et droit administratif Conseil : Travaux publics, sous-traitance, marchés publics, fonction publique, responsabilité administrative et hospitalière. Contentieux : Tribunal administratif, cour administrative d'appel, instance disciplinaire.

     Lire la suite…

    Avocat Droit Public paris
    www.avocat-blandine-verger.fr · 20 juin 2017

    Accueil Droit public DROIT PUBLIC – AVOCAT – PARIS 8ème Retrouvez Maître Blandine Verger au 63 avenue Franklin Roosevelt dans le 8ème arrondissement de Paris. Le cabinet vous accueille du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00. […] COMPÉTENCES EN DROIT PUBLIC

     Lire la suite…

    Avocat en droit public
    www.louislefoyerdecostil.fr · 15 janvier 2017

    A la fois avocat comme un autre, l'avocat en droit public est marqué par les spécificités de sa discipline. Comment devient-on avocat en droit public, en quoi consiste la pratique de l'avocat en droit public, et enfin, comment choisit-on un avocat en droit public, sont les questions auxquelles nous essayerons modestement de répondre.

     Lire la suite…

    Avocat droit public
    www.sebastien-palmier-avocat.com · 26 octobre 2016

    . Émile Blessig attire l'attention de M. le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'État sur la possibilité de mettre à disposition des agents à une association. La reprise de la gestion en régie de l'accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) par un EPCI s'est accompagnée d'un transfert des salariés d'une association, ancien délégataire de service public, dans les effectifs de l'EPCI en tant qu'agents non titulaires en CDI de droit public. […] En ce qui concerne les EPCI, ses agents non titulaires en CDI de droit public peuvent uniquement être mis à disposition d'une commune membre ou de l'un des établissements publics qui lui est rattaché. […]

     Lire la suite…

    Avocat - Droit public
    www.scp-arents-trennec.com · 22 mars 2013

    Des avocats spécialisés en Droit public […]

     Lire la suite…
    Testez Doctrine gratuitement
    pendant 7 jours
    Vous avez déjà un compte ?

    Lois et règlements


    Article L1224-3 du Code du travail

    Version depuis le 22 avril 2016 · En vigueur aujourd'hui

    Lorsque l'activité d'une entité économique employant des salariés de droit privé est, par transfert de cette entité, reprise par une personne publique dans le cadre d'un service public administratif, il appartient à cette personne publique de proposer à ces salariés un contrat de droit public, à durée déterminée ou indéterminée selon la nature du contrat dont ils sont titulaires.

     Lire la suite…
    Conclusions du rapporteur public, Sarah Cohen, Actualités du Droit, Dalloz, Tribunal des conflits, Revue Générale du Droit, Lexis Veille et 40 autres auteurs ont également commenté cette décision

    Article 2 de la Loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière.

    Version depuis le 8 août 2019 · En vigueur aujourd'hui

    la personnalité morale gérés par des personnes morales de droit public autres que l'Etat et ses établissements publics prenant en charge des mineurs ou adultes handicapés, présentant des difficultés d'adaptation ou atteints de pathologies chroniques, et relevant du 2°, 3°, 5° ou 7° du I de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles ;

     Lire la suite…
    Conclusions du rapporteur public, Actualités du Droit, Aude Dorange, Lexis Veille, Dépêches JurisClasseur, alyoda.eu, Association Lyonnaise du Droit Administr et 42 autres auteurs ont également commenté cette décision

    Article 109 de la LOI n° 2011-525 du 17 mai 2011 de simplification et d'amélioration de la qualité du droit (1)

    Version depuis le 22 avril 2016 · En vigueur aujourd'hui

    […] 2° Le cas échéant, des agents relevant d'une personne morale de droit public mentionnée à l'article 2 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, non membre du groupement, et qui sont placés dans une position conforme à leur statut ;

     Lire la suite…
    Conclusions du rapporteur public, Revue Générale du Droit, www.lagazettedescommunes.com, www.revuegeneraledudroit.eu, Eurojuris France et Laura Derridj ont également commenté cette décision

    Article L100-3 du Code des relations entre le public et l'administration

    Version depuis le 1 janvier 2016 · En vigueur aujourd'hui

    1° Administration : les administrations de l'Etat, les collectivités territoriales, leurs établissements publics administratifs et les organismes et personnes de droit public et de droit privé chargés d'une mission de service public administratif, y compris les organismes de sécurité sociale ;

     Lire la suite…
    Revue Générale du Droit, LégiSocial, CMS Bureau Francis Lefebvre, Le Journal du Droit Administratif, www.journal-du-droit-administratif.fr, www.sartorio.fr, www.jurisconsulte.net et 10 autres auteurs ont également commenté cette décision

    Article 131-8 du Code pénal

    Version depuis le 25 mars 2019 · En vigueur aujourd'hui

    Lorsqu'un délit est puni d'une peine d'emprisonnement, la juridiction peut prescrire, à la place de l'emprisonnement, que le condamné accomplira, pour une durée de vingt à quatre cents heures, un travail d'intérêt général non rémunéré au profit soit d'une personne morale de droit public, soit d'une personne morale de droit privé chargée d'une mission de service public ou d'une association habilitées à mettre en oeuvre des travaux d'intérêt général.

     Lire la suite…
    Dalloz, Sabrina Lavric, Le Moniteur, www.hervecausse.info, www.schmitt-avocats.fr, Conseil Constitutionnel, Thierry Vallat et 43 autres auteurs ont également commenté cette décision

    Article 15 de la Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.

    Version depuis le 8 août 2019 · En vigueur aujourd'hui

    I.-Lorsqu'une activité d'une personne morale de droit public employant des fonctionnaires est transférée à une personne morale de droit privé ou à une personne morale de droit public gérant un service public industriel et commercial, des fonctionnaires exerçant cette activité peuvent être détachés d'office, pendant la durée du contrat liant la personne morale de droit public à l'organisme d'accueil, sur un contrat de travail conclu à durée indéterminée auprès de l'organisme d'accueil.

     Lire la suite…
    www.weka.fr, www.lagazettedescommunes.com, blog.landot-avocats.net, www.actu-juridique.fr, www.houdart.org et Laura Derridj ont également commenté cette décision

    Article L1224-3-1 du Code du travail

    Version depuis le 7 août 2009 · En vigueur aujourd'hui

    Sous réserve de l'application de dispositions législatives ou réglementaires spéciales, lorsque l'activité d'une personne morale de droit public employant des agents non titulaires de droit public est reprise par une personne morale de droit privé ou par un organisme de droit public gérant un service public industriel et commercial, cette personne morale ou cet organisme propose à ces agents un contrat régi par le présent code.

     Lire la suite…
    Conclusions du rapporteur public, EFL Actualités, Sarah Puigrenier, Avocat., www.jurisconsulte.net, Me Sarah Puigrenier, www.houdart.org, blog.landot-avocats.net et 1 autre auteur ont également commenté cette décision

    Article R414-1 du Code de justice administrative

    Version depuis le 1 mai 2021 · En vigueur aujourd'hui

    Lorsqu'elle est présentée par un avocat, un avocat au Conseil d'Etat et à la Cour de cassation, une personne morale de droit public autre qu'une commune de moins de 3 500 habitants ou un organisme de droit privé chargé de la gestion permanente d'un service public, la requête doit, à peine d'irrecevabilité, être adressée à la juridiction par voie électronique au moyen d'une application informatique dédiée accessible par le réseau internet. La même obligation est applicable aux autres mémoires du requérant.

     Lire la suite…
    Actualités du Droit, Dalloz, Aude Dorange, Revue Générale du Droit, Lexis Veille, EFL Actualités, Association Lyonnaise du Droit Administr et 18 autres auteurs ont également commenté cette décision

    Article 98 de la LOI n° 2011-525 du 17 mai 2011 de simplification et d'amélioration de la qualité du droit (1)

    Version depuis le 29 janvier 2014 · En vigueur aujourd'hui

    Le groupement d'intérêt public est une personne morale de droit public dotée de l'autonomie administrative et financière. Il est constitué par convention approuvée par l'Etat soit entre plusieurs personnes morales de droit public, soit entre l'une ou plusieurs d'entre elles et une ou plusieurs personnes morales de droit privé.

     Lire la suite…
    Conclusions du rapporteur public, www.revuegeneraledudroit.eu, blog.landot-avocats.net et Stephane Michel ont également commenté cette décision

    Article 1 de la Loi n° 57-1424 du 31 décembre 1957 attribuant compétence aux tribunaux judiciaires pour statuer sur les actions en responsabilité des dommages causés par tout véhicule et dirigés contre une personne de droit public (1).

    Version depuis le 5 janvier 1958 · En vigueur aujourd'hui

    Cette action sera jugée conformément aux règles du droit civil, la responsabilité de la personne morale de droit public étant, à l'égard des tiers, substituée à celle de son agent, auteur des dommages causés dans l'exercice de ses fonctions.

     Lire la suite…
    Dalloz, C. G., www.argusdelassurance.com, www.legavox.fr et Cabinet Gc ont également commenté cette décision

    Documents parlementaires

    Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

    L'interdiction de vivre de son métier plonge les artistes et les auteurs.trices dans la pauvreté, parfois sans même de droit à des congés maladies ou des congés maternité. Deux mouvements sont aujourd'hui à l'œuvre contre le droit de chacun.e à la culture, deux mouvements de fond qui se renforcent l'un l'autre, appauvrissent à la fois le public, la création et les artistes. […]

    Lire la suite…
    Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

    La première était de permettre pour tous les publics l'accès à l'eau potable et à l'assainissement et donc l'accès à des fontaines, des douches et des sanitaires publics et gratuits. Nous reprenons à notre compte cette proposition utile dans la présente proposition de loi, en estimant qu'elle participe pleinement à l'effectivité du droit à l'eau et à l'assainissement. […]

    Lire la suite…
    Sur l'article unique, renuméroté article unique
    Article unique LOI n° 2019-1094 du 28 octobre 2019 autorisant l'approbation du protocole d'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg relatif au renforcement de la coopération en matière de transports transfrontaliers (1)

    continuité du service par chemin de fer au-delà des frontières communes. » et que « [d]ans l'intérêt de l'intégration des parties belge, française et luxembourgeoise de la région transfrontalière, de la mobilité des personnes qui y résident et travaillent, et des échanges entre les différents pôles d'activités qui y sont établis, les Parties contractantes favorisent les relations transfrontalières par chemin de fer à des conditions appropriées de desserte, de cadence, de temps de parcours et de confort, notamment lorsque ces relations revêtent sur tout ou partie de la liaison un caractère de service public [...] L'accord ne nécessite pas d'adaptation du droit français. […]

    Lire la suite…
    Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

    Mesdames, Messieurs, La maîtrise du numérique conditionne de plus en plus l'accès aux droits et aux devoirs de nos concitoyens : accès à l'éducation, aux soins, au travail, aux services publics, aux droits sociaux et à la citoyenneté. […]

    Lire la suite…
    Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

    Face à cette rhétorique qui cache des visées évidemment politiques – imposer de nouvelles règles dans notre vie commune –, il convient de rappeler qu'en France, tout le monde a le droit d'aller se baigner sans aucune discrimination, dans des piscines comme à la plage. Si se baigner est une liberté, il n'en est pas moins du devoir de l'État de combattre ceux qui entendent imposer dans l'espace public l'islamisme politique. [...] Le Conseil constitutionnel a d'ailleurs jugé, dans une décision du 19 novembre 2004, comme la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) dans une jurisprudence constante, […]

    Lire la suite…
    Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

    Ces blocages ont empêché une majorité d'étudiants d'exercer leur droit à l'éducation, protégé tant au niveau constitutionnel que conventionnel comme droit fondamental. […] La violence et le trouble à l'ordre public ne relèveront jamais de l'exercice de la liberté d'expression. [...] L'enseignement étant la pierre angulaire de la méritocratie républicaine et de la transmission, la République doit impérativement garantir l'ordre public et la liberté d'étudier. […]

    Lire la suite…
    Sur le projet de loi ordinaire · Loi promulguée
    LOI n° 2021-1109 du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République (1)

    Le chapitre Ier contient des dispositions relatives au service public. L'article 1er inscrit dans la loi le principe dégagé par la jurisprudence selon lequel les organismes de droit privé chargés de l'exécution d'un service public sont soumis aux principes de neutralité et de laïcité du service public pour les activités qui relèvent de ce champ. [...] Il impose à ces organismes de veiller au respect de ces principes par les personnes qui participent à l'exécution du service public et renforce les moyens à la disposition de l'autorité administrative pour contrôler que ces organismes s'acquittent de cette obligation. […]

    Lire la suite…
    Sur la proposition de loi ordinaire · Proposition en discussion

    Par l'ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539, François 1er a fait du français la langue officielle du droit et de l'administration. […] Dès lors, l'usage du français s'impose aux personnes morales de droit public et aux personnes de droit privé dans l'exercice d'une mission de service public. […]

    Lire la suite…
    Sur l'article unique, renuméroté article unique
    Article unique LOI n° 2021-748 du 11 juin 2021 autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la Principauté de Monaco relatif au régime fiscal des dons et legs faits aux personnes publiques et aux organismes à but désintéressé (1)

    En droit français, à l'instar du droit monégasque, les bénéficiaires de dons ou legs, où qu'ils se trouvent, […] Les bénéficiaires visés peuvent être l'autre Etat Partie, ses collectivités locales ou territoriales ou leurs établissements publics ou d'utilité publique. [...] Il s'agit, notamment, des régions, des départements, […]

    Lire la suite…
    Sur la proposition de loi · Loi promulguée
    LOI n° 2019-290 du 10 avril 2019 visant à renforcer et garantir le maintien de l'ordre public lors des manifestations (1)

    Mesdames, Messieurs, L'article 7 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen consacre « le droit de s'assembler paisiblement ». […] Pourtant, les forces de l'ordre sont régulièrement prises pour cible à l'occasion de ces rassemblements. [...] La « haine anti-flics » de ces extrémistes qui cherchent à provoquer le chaos dans notre pays, en prenant les forces de l'ordre pour cible, doit être combattue, tout comme la destruction systématique des biens privés ou publics. […]

    Lire la suite…
    Testez Doctrine gratuitement
    pendant 7 jours
    Vous avez déjà un compte ?