Ludovic Blanc

Avocat en droit social · Paris

quote
Avec Doctrine, ma veille juridique a un coup d’avance

Maître Ludovic Blanc, avocat au Barreau de Paris, a créé sa structure dédiée au droit social pour les entreprises et organisations professionnelles principalement. De par son positionnement original - il assure notamment le Secrétariat technique de la convention collective nationale du personnel des prestataires de services, l’une des plus grandes branches de services en France – son approche de la matière est à la fois juridique et politique.

Particulièrement impliqué sur des problématiques de branches professionnelles, son accompagnement se doit d’être très pointu afin de conserver la confiance de ses clients sur ce secteur qui s’est véritablement professionnalisé ces dernières années.

Membre de l’Incubateur du Barreau de Paris, Maître Ludovic Blanc croit de longue date en la technologie pour proposer un service nouveau et innovant à ses clients. Il explique, dans cette interview comment Doctrine l’aide à accéder à une information claire et pertinente pour assurer une veille juridique stratégique et appréhender au mieux les problématiques de droit social de ses clients.

Trouver une information claire et pertinente pour cultiver la relation avec son client

L’une des principales difficultés rencontrées par l’avocat est le manque de temps. Cela est particulièrement vrai dans les structures de petites tailles. Maître Ludovic Blanc doit conseiller ses clients sur les aspects les plus complexes de leurs dossiers mais aussi gérer son cabinet et ses collaborateurs, être le principal contact des fournisseurs tout en développant la stratégie commerciale de sa structure.

S’il n’apporte pas de réponses rapides et pertinentes aux questions de son client, Me Blanc risque de perdre la confiance de ce dernier. Dans un contexte où la concurrence interne et externe est de plus en plus forte, les justiciables sont toujours plus exigeants et à la recherche d’efficacité, ce qui s’avère difficile lorsque l’avocat jongle entre de nombreuses fonctions. Cette situation peut ainsi devenir problématique.

Lorsqu’on lui demande la solution à ce problème, Maître Blanc explique, en paraphrasant un auteur qu’il a récemment lu, « “dans un monde inondé d’informations sans pertinence, le pouvoir appartient à la clarté”. Avec Doctrine, l’information juridique est enfin structurée et pertinente ce qui me fait optimiser un temps considérable sur ma recherche et me fait gagner en réactivité vis à vis de mon client ».

Il explique « Je travaillais sur un dossier concernant l’aménagement du temps de travail et des temps de pause, question sensible et sujette à interprétation. J’avais souvenir d’un arrêt de Cour d’appel de 2014 allant dans le sens de l’argumentaire que je voulais retenir. C’est sur Doctrine et nulle part ailleurs que je l’ai trouvé. »

Il conclut « Quand j’ai la moindre incertitude sur un sujet extrêmement précis, je vérifie sur Doctrine pour approfondir le sujet. Je peux alors conseiller rapidement et efficacement mon client et cultiver la relation de confiance que j’ai avec lui. »

Assurer une veille juridique stratégique pour avoir un coup d’avance

Selon Me Blanc, pour mieux conseiller son client, l’avocat a besoin aujourd’hui d’une technologie lui permettant de maîtriser l’information juridique en continu. Dans un contexte où l’inflation législative est ininterrompue et exponentielle, il peut lui être difficile de trouver la bonne information adaptée au contexte spécifique de son client.

Il en va de même de la jurisprudence et sans une information maîtrisée par l’avocat, le client pourrait avoir une idée faussée de sa situation, ce qui peut avoir pour lui de graves conséquences juridico-judiciaires.

Il explique « Sur Doctrine je peux enregistrer une jurisprudence dans un dossier. Dès qu’une décision similaire à celle enregistrée est prononcée, j’en suis le premier averti car le dossier créé s’actualise automatiquement et je reçois immédiatement une notification. Avec Doctrine, je suis averti en temps réel de l’évolution du droit social. Cela est particulièrement utile pour réaliser des veilles personnalisées et sectorielles, le judiciaire devenant alors source d’inspiration et d’optimisation du conseil juridique »

Me Blanc continue « Lorsque la jurisprudence est dépassée ou inexistante, la doctrine peut servir de façon stratégique dans certains dossiers. Doctrine fait alors parfaitement le lien entre décisions et commentaires et me permet ainsi d’avoir une vision à 360 degrés d’un sujet juridique. »

Il conclut « Avec Doctrine, j’ai toujours un coup d’avance. »

Demandez une démonstration gratuite

Comprenez par vous même pourquoi plus de 4 000 avocats et juristes utilisent Doctrine tous les jours pour gagner en temps et en pertinence dans leurs recherches juridiques.

Plus de témoignages de clients Doctrine