Décret n°2007-658 du 2 mai 2007 relatif au cumul d'activités des fonctionnaires, des agents non titulaires de droit public et des ouvriers des établissements industriels de l'Etat

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de la fonction publique, du ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire et du ministre de la santé et des solidarités,

Vu le code de commerce, notamment ses articles L. 121-4 et R. 121-1 à R. 121-4 ;

Vu le code pénal, notamment son article 432-12 ;

Vu le code rural, notamment son article L. 311-1 ;

Vu le code du travail, notamment son article L. 324-4 ;

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, notamment son article 25, ensemble la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière ;

Vu la loi n° 93-122 du 29 janvier 1993 modifiée relative à la prévention de la corruption et à la transparence de la vie économique et des procédures publiques, notamment son article 87 ;

Vu la loi n° 2007-148 du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique ;

Vu le décret n° 85-986 du 16 septembre 1985 modifié relatif au régime particulier de certaines positions des fonctionnaires de l'Etat et à certaines modalités de cessation définitive de fonctions ;

Vu le décret n° 86-68 du 13 janvier 1986 relatif aux positions de détachement, hors cadre, de disponibilité, de congé parental et de congé de présence parentale des fonctionnaires territoriaux, modifié par le décret n° 88-544 du 6 mai 1988 relatif à la fonction publique territoriale, le décret n° 2003-672 du 22 juillet 2003 relatif à l'accueil en détachement de fonctionnaires d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen autre que la France dans la fonction publique territoriale et par le décret n° 2006-1022 du 21 août 2006 relatif aux modalités d'attribution aux fonctionnaires et aux agents non titulaires des collectivités territoriales du congé de présence parentale ;

Vu le décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 modifié relatif aux dispositions générales applicables aux agents non titulaires de l'Etat pris pour l'application de l'article 7 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ;

Vu le décret n° 87-1004 du 16 décembre 1987 modifié relatif aux collaborateurs de cabinet des autorités territoriales, modifié par le décret n° 2001-640 du 18 juillet 2001 modifiant certaines dispositions relatives à la fonction publique territoriale et par le décret n° 2005-618 du 30 mai 2005 portant modification de certaines dispositions relatives aux collaborateurs de cabinet des autorités territoriales ;

Vu le décret n° 88-145 du 15 février 1988 modifié pris pour l'application de l'article 136 de la loi du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et relatif aux agents non titulaires de la fonction publique territoriale ;

Vu le décret n° 88-976 du 13 octobre 1988 modifié relatif à certaines positions des fonctionnaires hospitaliers ;

Vu le décret n° 91-155 du 6 février 1991 modifié relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière ;

Vu le décret n° 91-298 du 20 mars 1991 modifié portant dispositions statutaires applicables aux fonctionnaires territoriaux nommés dans des emplois permanents à temps non complet ;

Vu le décret n° 98-247 du 2 avril 1998 modifié relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers, notamment son article 14 ;

Vu le décret n° 2007-611 du 26 avril 2007 relatif à l'exercice d'activités privées par des fonctionnaires ou agents non titulaires ayant cessé temporairement ou définitivement leurs fonctions et à la commission de déontologie ;

Vu l'avis du Conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat en date du 20 avril 2007 ;

Vu l'avis du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale en date du 11 avril 2007 ;

Vu l'avis du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière en date du 12 avril 2007 ;

Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,
Chapitre Ier : Cumul d'activités à titre accessoire.

Dans les conditions fixées au dernier alinéa du I de l'article 25 de la loi du 13 juillet 1983 susvisée et celles prévues par le présent décret, les fonctionnaires, les agents non titulaires de droit public et les ouvriers régis par le régime des pensions des établissements industriels de l'Etat peuvent être autorisés à cumuler une activité accessoire à leur activité principale, sous réserve que cette activité ne porte pas atteinte au fonctionnement normal, à l'indépendance ou à la neutralité du service. Cette activité peut être exercée auprès d'une personne publique ou privée. Un même agent peut être autorisé à exercer plusieurs activités accessoires.

Les activités accessoires susceptibles d'être autorisées sont les suivantes :

I.-Dans les conditions prévues à l'article 1er du présent décret :

1° Expertise et consultation, sans préjudice des dispositions du 2° du I de l'article 25 de la loi du 13 juillet 1983 susvisée et, le cas échéant, sans préjudice des dispositions des articles L. 413-8 et suivants du code de la recherche ;

2° Enseignement et formation ;

3° Activité à caractère sportif ou culturel, y compris encadrement et animation dans les domaines sportif, culturel, ou de l'éducation populaire ;

4° Activité agricole au sens du premier alinéa de l'article L. 311-1 du code rural dans des exploitations agricoles non constituées sous forme sociale, ainsi qu'une activité exercée dans des exploitations constituées sous forme de société civile ou commerciale ;

5° Activité de conjoint collaborateur au sein d'une entreprise artisanale, commerciale ou libérale mentionnée à l'article R. 121-1 du code de commerce ;

6° Aide à domicile à un ascendant, à un descendant, à son conjoint, à son partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou à son concubin, permettant au fonctionnaire, à l'agent non titulaire de droit public ou à l'ouvrier d'un établissement industriel de l'Etat de percevoir, le cas échéant, les allocations afférentes à cette aide ;

7° Travaux de faible importance réalisés chez des particuliers.

II.-Dans les conditions prévues à l'article 1er du présent décret et à l'article L. 133-6-8 du code de la sécurité sociale, outre les activités mentionnées au 1°, au 2°, au 3° et au 7° du I, et sans préjudice des dispositions de la loi du 13 juillet 1983 susvisée :

1° Services à la personne ;

2° Vente de biens fabriqués personnellement par l'agent.

Les activités exercées à titre accessoire peuvent être également :
1° Une activité d'intérêt général exercée auprès d'une personne publique ou auprès d'une personne privée à but non lucratif ;
2° Une mission d'intérêt public de coopération internationale ou auprès d'organismes d'intérêt général à caractère international ou d'un Etat étranger, pour une durée limitée.

1Panorama de droit administratif (1er février – 15 mars 2022)
www.actu-juridique.fr · 4 juillet 2022

La variété caractérise cette sélection d'arrêts, qui rappellent ou précisent la jurisprudence en matière de procédure administrative contentieuse, de droit des agents publics, de dommages dus à l'existence ou à l'absence d'un ouvrage public, de contrat et de laïcité. Retient particulièrement l'intérêt la décision ouvrant le recours pour excès de pouvoir contre les dispositions codifiées par ordonnances dans le cadre d'une habilitation à droit constant. Demande de décharge de l'amende pour obstacle à l'accès aux documents informatisés : compétence du juge de l'impôt T. confl., 7 févr. …

 Lire la suite…

2Une autorisation implicite de cumul d’activité ne peut exister qu’à condition que le fonctionnaire ait adressé une demande écrite et suffisamment précise à son…
www.seban-associes.avocat.fr · 17 mars 2022

Rendue à l'égard d'un enseignant chercheur, dont le régime de sanctions relève, contrairement aux fonctionnaires, du plein contentieux, une décision récente du Conseil d'Etat vient rappeler les conditions dans lesquelles l'existence d'une décision d'autorisation implicite de cumul d'activité peut être utilement invoquée, en l'espèce dans le cadre d'un contentieux disciplinaire. La section disciplinaire de l'université avait prononcé à l'encontre d'un maître de conférence de l'université d'Aix Marseille une sanction d'interdiction d'exercice des fonctions de recherche dans tout …

 Lire la suite…

3Conclusions du rapporteur public sur l'affaire n°432628
Conclusions du rapporteur public · 29 septembre 2021

N° 432628 – Mme G-G... 5ème et 6ème chambres réunies Séance du 10 septembre 2021 Décision du 29 septembre 2021 Mentionnée aux tables Conclusions Mme Cécile Barrois de Sarigny, Rapporteure publique La situation de Mme G-G..., professeure des universités- praticien hospitalier au centre hospitalier universitaire de Bordeaux, ne vous est pas inconnue. Cette experte de la médecine légale, intervenue dans plusieurs procédures pénales sensibles1, par ailleurs à l'origine de la création de l'institut médico-légal de Bordeaux, l'un des plus importants de France, a vu sa carrière ternie par des …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal administratif de Grenoble, 3 novembre 2011, n° 0904923
Annulation

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE N° 0904923 ___________ SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU PERSONNEL DE LA VILLE DE CHAMBERY ET DU CCAS ___________ M. Guillaud Rapporteur ___________ M. Habchi Rapporteur public ___________ Audience du 11 octobre 2011 Lecture du 3 novembre 2011 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Grenoble (6 e chambre) 36-03-01 C Vu la requête, enregistrée le 29 octobre 2009, présentée pour le SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU PERSONNEL DE LA VILLE DE CHAMBERY ET DU CCAS, dont le siège est Maisons des syndicats …

 Lire la suite…
  • Enseignement artistique·
  • Recrutement·
  • Syndicat·
  • Ville·
  • Commune·
  • Assistant·
  • Justice administrative·
  • Fonctionnaire·
  • Fonction publique territoriale·
  • Légalité

2Tribunal administratif de Versailles, 10 février 2014, n° 1003868
Annulation

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N° 1003868 ___________ M. Y X ___________ M me Moulin-Zys Rapporteur ___________ M me Winkopp-Toch Rapporteur public ___________ Audience du 27 janvier 2014 Lecture du 10 février 2014 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Versailles (9 e chambre) 36-07-01-01 Vu, enregistré le 31 mai 2010, l'ordonnance du 22 avril 2010 par laquelle le président du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne transmet au tribunal administratif de Versailles, le dossier de la requête de M. X ; Vu la …

 Lire la suite…
  • Justice administrative·
  • Cumul d’activités·
  • Tribunaux administratifs·
  • Éducation nationale·
  • Autorisation·
  • Fonctionnaire·
  • Non titulaire·
  • Titulaire de droit·
  • Décret·
  • Droit public

3Tribunal administratif de Bordeaux, 7 novembre 2012, n° 1002141
Annulation

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BORDEAUX N° 1002141 ___________ M. Z Y ___________ M me Lipsos Rapporteur ___________ M. Basset Rapporteur public ___________ Audience du 10 octobre 2012 Lecture du 7 novembre 2012 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Bordeaux 1 re Chambre 36-08-04 C Vu la requête enregistrée le 11 juin 2010, présentée par M. Z Y, demeurant XXX ; M. Y demande au tribunal d'annuler la décision en date du 24 février 2010 par laquelle le président de l'université X E Bordeaux III a refusé de lui accorder le …

 Lire la suite…
  • Université·
  • Cumul d’activités·
  • Fonctionnaire·
  • Décret·
  • Non titulaire·
  • Tribunaux administratifs·
  • Titulaire de droit·
  • Droit public·
  • Conseil d'etat·
  • Enseignement
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.