Sur la loi

Entrée en vigueur : 1 août 2018
Dernière modification : 1 août 2018
Codes visés : Code de commerce, Code de justice administrative et 12 autres

Versions du texte


L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Vu la décision du Conseil constitutionnel n° 2018-768 DC du 26 juillet 2018 ;
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

A créé les dispositions suivantes :
- Code de commerce
Sct. Titre V : De la protection du secret des affaires , Sct. Chapitre Ier : De l'objet et des conditions de la protection, Sct. Section 1 : De l'information protégée , Art. L151-1, Sct. Section 2 : De la détention légitime et de l'obtention licite d'un secret des affaires , Art. L151-2, Art. L151-3, Sct. Section 3 : De l'obtention, de l'utilisation et de la divulgation illicites , Art. L151-4, Art. L151-5, Art. L151-6, Sct. Section 4 : Des exceptions à la protection du secret des affaires, Art. L151-7, Art. L151-8, Art. L151-9, Sct. Chapitre II : Des actions en prévention, en cessation ou en réparation d'une atteinte au secret des affaires, Art. L152-1, Art. L152-2, Sct. Section 1 : Des mesures pour prévenir et faire cesser une atteinte au secret des affaires , Art. L152-3, Art. L152-4, Art. L152-5, Sct. Section 2 : De la réparation d'une atteinte au secret des affaires , Art. L152-6, Sct. Section 3 : Des mesures de publicité , Art. L152-7, Sct. Section 4 : Des sanctions en cas de procédure dilatoire ou abusive, Art. L152-8, Sct. Chapitre III : Des mesures générales de protection du secret des affaires devant les juridictions civiles ou commerciales, Art. L153-1, Art. L153-2, Sct. Chapitre IV : Conditions d'application, Art. L154-1
A abrogé les dispositions suivantes :
- Code de commerce
Sct. Section 2 : De la protection des pièces couvertes par le secret des affaires, Art. L483-2, Art. L483-3
A créé les dispositions suivantes :
- Code de justice administrative
Sct. Titre unique : La procédure ordinaire , Sct. Chapitre unique : La communication de la requête et des mémoires , Sct. Section 1 : Dispositions générales , Sct. Section 2 : Dispositions propres à la communication électronique , Sct. Section 3 : Dispositions applicables devant les tribunaux administratifs , Sct. Section 4 : Dispositions applicables devant les cours administratives d'appel , Sct. Section 5 : Dispositions applicables devant le Conseil d'Etat , Sct. Section 6 : De la protection des pièces couvertes par le secret des affaires , Art. L611-1

A modifié les dispositions suivantes :
- Code de justice administrative
Art. L775-1, Art. L775-2

A créé les dispositions suivantes :
- Code de justice administrative
Art. L741-4

A créé les dispositions suivantes :
- Code de justice administrative
Sct. Chapitre XIII : Le contentieux relatif à la prévention, la cessation ou la réparation d'une atteinte au secret des affaires , Art. L77-13-1, Art. L77-13-2

Commentaires246


1Pour quel préjudice économique puis-je être indemnisé ?
www.simonnetavocat.fr · 12 mai 2023

Le préjudice économique est la perte ou la diminution d'un avantage économique lié à l'exercice d'une activité professionnelle ou commerciale, causée par un fait dommageable. Il peut être indemnisé par le responsable du dommage ou par son assureur, à condition qu'il soit certain, direct et personnel. Le préjudice économique est un préjudice lié à une activité de production, de distribution ou de service. Comment réparer le préjudice économique ? Le préjudice économique doit être causé par un fait générateur de responsabilité, qu'il s'agisse d'une faute, d'un manquement …

 Lire la suite…

2Précision sur la conciliation entre la preuve en matière de saisie-contrefaçon et le secret des affaires
Me Audrey Eustache · consultation.avocat.fr · 24 avril 2023

Cass. com., 1er févr. 2023, n° 21-22.225 https://www.courdecassation.fr/decision/63da117fb78bc005de6ccd0d La Cour de cassation a clarifié la façon dont doit être protégé le secret des affaires du saisi dans le cadre d'une saisie-contrefaçon en jugeant que la seule mesure que peut prendre le président de la chambre statuant sur une demande de saisie-contrefaçon pour protéger le secret des affaires du saisi est le placement provisoire sous séquestre et non du placement sous scellé. La mise sous séquestre provisoire, mécanisme établit par le décret n° 2018-1126 du 11 décembre 2018 relatif …

 Lire la suite…

3Les informations échangées pendant les négociations d’un contrat ne sont pas communicables
Itinéraires Avocats · 31 mars 2023

Par un arrêt en date du 15 mars 2023, n°465171, le Conseil d'Etat a été amené à concilier le secret des affaires avec le principe selon lequel les contrats de la commande publique et les documents qui s'y rapportent, y compris les documents relatifs au contenu des offres, sont des documents administratifs communicable au sens de l'article L. 300-2 du Code des relations entre le public et l'administration. Conseil d'Etat, 15 mars 2023, n°465171 Pour rappel, le Parlement de l'Union Européenne adoptait en 2016 une directive visant à instaurer un cadre juridique harmonisé, dans chaque pays …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?Connexion

Décisions60


1Cour d'appel de Paris, Pôle 5 - chambre 7, 26 septembre 2019, n° 18/15781
Confirmation

Grosses délivrées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 5 – Chambre 7 ARRÊT DU 26 SEPTEMBRE 2019 (n° 23, 35 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : N° RG 18/15781 – N° Portalis 35L7-V-B7C-B55QZ Décision déférée à la cour : Décision de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes n° 2018-0569-RDPI du 17 mai 2018 REQUÉRANT : Société ORANGE S.A. Prise en la personne de ses représentant légaux Immatriculée au RCS de PARIS sous le n° 380 129 866 Élisant domicile à la SELARL LEXAVOUÉ PARIS …

 Lire la suite…
  • Orange·
  • Sociétés·
  • Tarifs·
  • Coûts·
  • Opérateur·
  • Différend·
  • Cofinancement·
  • Droit d'accès·
  • Réseau·
  • Optique

2Tribunal judiciaire de Paris , 3e ch., 3e sect.
Cour d'appel : Infirmation partielle

TRIBUNAL JUDICIAIRE DE PARIS JUGEMENT rendu le 07 février 2020 3 e chambre, 3 e section N° RG : 13/00061 – N° Portalis 352J-W-B65-B6ZEO Assignation du : 24 décembre 2012 DEMANDERESSE Société LEKIOSQUE.FR, SAS […] 75009 PARIS représentée par M e Leslie DICKSTEIN, avocat au barreau de PARIS, vestiaire #D1398 DÉFENDERESSE Société TOUTABO, SA […] 75016 PARIS représentée par M e Martin LE PECHON, avocat au barreau de PARIS, vestiaire #C1758 COMPOSITION DU TRIBUNAL Carine G. Vice-Président Laurence B, Vice-Président Elise MELLIER, Juge assistée de Alice A, Greffier DEBATS A l'audience …

 Lire la suite…
  • Marque·
  • Sociétés·
  • Nom de domaine·
  • Site·
  • Publication·
  • Concurrence déloyale·
  • Contrefaçon·
  • Service·
  • Réseau informatique·
  • Internet

3Cour d'appel de Limoges, Chambre sociale, 13 janvier 2020, n° 18/01184
Confirmation Cour de cassation : Cassation

ARRÊT N° . N° RG 18/01184 – N° Portalis DBV6-V-B7C-BH4PU AFFAIRE : SARL CIMAN C/ SAS B.S.I. VL/PV Demande en cessation de concurrence déloyale ou illicitte et/ou en dommages et intérêts G à M e ROUQUIE, M e GAILLARD le 13/01/2020 COUR D'APPEL DE LIMOGES CHAMBRE ECONOMIQUE ET SOCIALE ------------ ARRÊT DU 13 JANVIER 2020 ------------- A l'audience publique de la Chambre économique et sociale de la cour d'appel de LIMOGES, le treize Janvier deux mille vingt a été rendu l'arrêt dont la teneur suit ; ENTRE : SARL CIMAN, demeurant […] représentée par M e Corinne ROUQUIE de …

 Lire la suite…
  • Sociétés·
  • Machine·
  • Logo·
  • Tribunaux de commerce·
  • Concurrence déloyale·
  • Constat d'huissier·
  • Préjudice·
  • Plan·
  • Huissier·
  • Parasitisme
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?Connexion

Documents parlementaires364

Sur la proposition de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2018-670 du 30 juillet 2018 relative à la protection du secret des affaires (1)

Mesdames, Messieurs, Les entreprises investissent dans le développement et la mise en œuvre de savoir-faire et d'informations, qui vont des connaissances technologiques aux données commerciales telles que les informations relatives aux clients et aux fournisseurs, les plans d'affaires ou les études et stratégies de marché. Ces savoir-faire et informations, lorsqu'ils ne peuvent pas être pleinement exploités et diffusés, et partant couverts par un droit de propriété intellectuelle, doivent demeurer confidentiels, dans l'intérêt de l'entreprise en ce qu'ils constituent la base de ses …

Lire la suite…
Sur l'article 1er, renuméroté article 1er
Article 1er LOI n° 2018-670 du 30 juillet 2018 relative à la protection du secret des affaires (1)

Cet amendement propose d'inclure l'environnement dans les dérogations à la protection du secret des affaires dès lors qu'il s'agit de la protection d'un intérêt légitime reconnu par le droit de l'Union ou le droit national. Il s'inscrit pleinement dans les propositions récurrentes des députés communistes en matière de protection de l'alerte, qui doit également s'appliquer à la matière environnementale.

Lire la suite…
Sur l'article 1er, renuméroté article 1er
Article 1er LOI n° 2018-670 du 30 juillet 2018 relative à la protection du secret des affaires (1)

Par cet amendement, nous souhaitons préciser les différents intérêts publics légitimes pour lesquels la dérogation au droit des affaires est possible. A cet effet, pour que le texte soit le plus protecteur et précis pour les lanceurs et lanceuses d'alerte, nous proposons d'y rajouter explicitement : - la protection de l'environnement. En effet, le projet de loi du Gouvernement est particulièrement flou et limité, puisqu'il mentionne seulement : « la protection d'un intérêt légitime reconnu par le droit de l'Union ou le droit national, et notamment pour la protection de l'ordre public, de …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?Connexion