Décret n° 2009-1730 du 30 décembre 2009 portant majoration du plafond des dépenses électorales

Texte intégral


Le Premier ministre,
Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales et du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat,
Vu le code électoral, notamment son article L. 52-11 ;
Vu la loi organique n° 62-1292 du 6 novembre 1962 modifiée relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel, notamment son article 3, paragraphe II,
Décrète :

Le montant du plafond des dépenses électorales est multiplié par le coefficient 1,23 pour les élections auxquelles les dispositions de l'article L. 52-11 du code électoral sont applicables, à l'exception de celles des députés et des représentants au Parlement européen.

A abrogé les dispositions suivantes :
- Décret n°2007-140 du 1 février 2007
Art. 1, Art. 2, Art. 3

Le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat et le secrétaire d'Etat à l'intérieur et aux collectivités territoriales sont chargés, chacun en ce qui le

Fait le 30 décembre 2009.

François Fillon

Par le Premier ministre :

Le ministre de l'intérieur,
de l'outre-mer et des collectivités territoriales,
Brice Hortefeux
Le ministre du budget, des comptes publics,
de la fonction publique
et de la réforme de l'Etat,
Eric Woerth
Le secrétaire d'Etat à l'intérieur
et aux collectivités territoriales,
Alain Marleix

Commentaires


1Nécessaire Simplification De L'Article L. 52-11 Du Code Électoral
M. Laurent Lafon, du group UC, de la circonsciption: Val-de-Marne · Questions parlementaires · 24 octobre 2019

M. Laurent Lafon attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la nécessaire simplification de l'article L. 52-11 du code électoral, compte tenu de la décision de la Cour de cassation n° 1997 du 1er octobre 2019 (n° 18-86 428) et de l'argument tenant à l'illégalité manifeste du décret de revalorisation des montants inscrits dans cet article. Il lui demande en conséquence s'il ne serait pas souhaitable d'abandonner le principe d'une revalorisation, gelée par la loi n° 2011‑1977 du 28 décembre 2011 de finances pour 2012 tant qu'existe un déficit budgétaire. Il lui demande s'il ne …

 Lire la suite…

2Commentaire de la décision n° 2019-783 QPC du 16 mai 2019, M. Nicolas S.s [Cumul de poursuites et de sanctions en cas de dépassement du plafond de dépenses par un…
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 17 mai 2019

Commentaire Décision n° 2019-783 QPC du 17 mai 2019 M. Nicolas S. (Cumul de poursuites et de sanctions en cas de dépassement du plafond de dépenses par un candidat à l'élection présidentielle) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 22 février 2019 par la Cour de cassation (chambre criminelle, arrêt n° 448 du 19 février 2019) d'une question prioritaire de constitutionnalité posée par M. Nicolas S., relative à la conformité aux droits et libertés que la Constitution garantit du 3° du paragraphe I de l'article L. 113-1 du code électoral et de l'article 3 de la loi n° …

 Lire la suite…

3Décision du Conseil constitutionnel sur le recours de M.Sarkozy contre la décision de la Commission des comptes de campagnes
Albert Caston · blogavocat · 15 juillet 2013

Décision du Conseil constitutionnel sur un recours de M. Nicolas Sarkozy dirigé contre la décision du 19 décembre 2012 de la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL Vu la requête, présentée pour M. Nicolas SARKOZY, domicilié à Paris, enregistrée le 10 janvier 2013 au secrétariat général du Conseil constitutionnel et tendant à l'annulation de la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques en date du 19 décembre 2012 ayant rejeté son compte de campagne, ordonné la restitution …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Décision du 7 avril 2016 relative à la présentation des comptes de campagne en vue de l'élection présidentielle

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, Vu le code électoral ; Vu la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel, notamment son article 3-II, III et V ; Vu le décret n° 2001-213 du 8 mars 2001 portant application de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel ; Vu l'avis n° 2016-1 du Conseil constitutionnel en date du 5 avril 2016, Décide : Le mémento à l'usage du candidat à l'élection présidentielle et de son …

 Lire la suite…
  • Candidat·
  • Dépense·
  • Fac-similé·
  • Politique·
  • Recette·
  • Don·
  • Mandataire·
  • Compte·
  • Image·
  • Election

2Décision du 11 avril 2011 relative à la présentation des comptes de campagne en vue de l'élection présidentielle

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, Vu le code électoral ; Vu la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 modifiée relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel, notamment son article 3, paragraphes II, III et V ; Vu le décret n° 2001-213 du 8 mars 2001 modifié portant application de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel ; Vu l'avis du Conseil constitutionnel en date du 5 avril 2011, Décide : Le mémento à l'usage du candidat à l'élection …

 Lire la suite…
  • Candidat·
  • Dépense·
  • Recette·
  • Don·
  • Mandataire·
  • Compte·
  • Tableau·
  • Partis politiques·
  • Financement·
  • Formation politique

3Décision du 19 décembre 2012 relative au compte de campagne de Mme Marine LE PEN, candidate à l'élection du Président de la République des 22 avril et 6 mai 2012

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, Vu l'article 3 de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962, modifiée en dernier lieu par la loi organique n° 2012-272 du 28 février 2012, relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel ; Vu le code électoral ; Vu l'article 112 de la loi de finances pour 2012 n° 2011-1977 du 28 décembre 2011 modifiant l'article L. 52-11 du code électoral, ensemble le décret n° 2009-1730 du 30 décembre 2009 portant majoration du plafond des dépenses électorales, d'où il résulte que le plafond des …

 Lire la suite…
  • Dépense·
  • Candidat·
  • Recette·
  • Compte·
  • Formation politique·
  • Partis politiques·
  • Montant·
  • Remboursement·
  • Concours·
  • Apport
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.