Article L822-1 du Code général de la fonction publique

Entrée en vigueur le 1 mars 2022

Est créé par : Ordonnance n°2021-1574 du 24 novembre 2021 - art.

Est codifié par : Ordonnance n°2021-1574 du 24 novembre 2021 - art.

Le fonctionnaire en activité a droit à des congés de maladie lorsque la maladie qu'il présente est dûment constatée et le met dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions.

Document AnalyzerAffiner votre recherche
Entrée en vigueur le 1 mars 2022
11 textes citent l'article

Commentaires


1Conclusions du rapporteur public sur l'affaire n°459503
Conclusions du rapporteur public · 23 décembre 2022

Il résulte de l'article 57 de la loi du 26 janvier 19841, dont la substance est reprise aux articles L. 822-1 et suivants du code général de la fonction publique, que les fonctionnaires territoriaux ont droit au remboursement non seulement des honoraires médicaux, mais encore de l'ensemble des frais réels par eux exposés et directement entraînés par une maladie reconnue imputable au service. […] D... au titre de l'article L. 761-1 du code de justice administrative et au rejet des conclusions présentées par la commune sur le fondement des mêmes dispositions. 3 Ces conclusions ne sont pas libres de droits. […]

 Lire la suite…

2Les droits à congés maladie du fonctionnaire.
Claire Lachaux, Avocat. · Village Justice · 28 octobre 2022

Ces différents congés sont aujourd'hui régis par les articles L822-1 et suivants du Code général de la fonction publique. Ainsi, le fonctionnaire malade peut être placé en congé de maladie ordinaire (CMO), en congé de longue maladie (CLM), en congé de longue durée (CLD) ou encore en congé pour invalidité temporaire imputable au service (CITIS). 1. Le congé de maladie ordinaire (CMO).

 Lire la suite…

3Les limites imposées au médecin agréé dans le contrôle des congés maladie.
Bénédicte Rousseau, Avocate. · Village Justice · 3 août 2022

Le tribunal administratif de Strasbourg a donc logiquement retenu qu'en application de l'article 41 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière (désormais articles L822-1 et suivants du code général de la fonction publique), du I de l'article 12 et du III de l'article 14 de la loi n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire, « aucune suspension ne peut intervenir durant la période d'arrêt de travail pour maladie ». […]

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

1CAA de VERSAILLES, 5ème chambre, 16 novembre 2022, 20VE00469, Inédit au recueil Lebon
Annulation

[…] 2. Aux termes de l'article 57 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale alors applicable, désormais codifié aux articles L. 822-1 à L. 822-5 du code général de la fonction publique : " Le fonctionnaire en activité a droit : (…) 2° A des congés de maladie dont la durée totale peut atteindre un an pendant une période de douze mois consécutifs en cas de maladie dûment constatée mettant l'intéressé dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions. Celui-ci conserve alors l'intégralité de son traitement pendant une durée de trois mois ; ce traitement est réduit de moitié pendant les neuf mois suivants. (…) ".

 Lire la suite…
  • Fonctionnaires et agents publics·
  • Congés de maladie·
  • Rémunération·
  • Positions·
  • Congé de maladie·
  • Commune·
  • Traitement·
  • Tribunaux administratifs·
  • Justice administrative·
  • Congés maladie

2Conseil d'État, 5ème - 6ème chambres réunies, 11 mai 2022, 459011
Annulation

[…] En premier lieu, d'une part, aux termes de l'article 41 de la loi du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière applicable au litige et désormais repris aux articles L. 822-1 et suivants du code général de la fonction publique : " Le fonctionnaire en activité à droit : (…) 2° A des congés de maladie dont la durée totale peut atteindre un an pendant une période de douze mois consécutifs en cas de maladie dûment constatée mettant l'intéressé dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions. […]

 Lire la suite…
  • Statuts, droits, obligations et garanties·
  • Protection générale de la santé publique·
  • Police et réglementation sanitaire·
  • Fonctionnaires et agents publics·
  • Lutte contre les épidémies·
  • Congés de maladie·
  • Santé publique·
  • Discipline·
  • Suspension·
  • Positions

3Conseil d'État, 5ème chambre, 23 septembre 2022, 459120, Inédit au recueil Lebon
Annulation

[…] En premier lieu, d'une part, aux termes de l'article 41 de la loi du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière applicable au litige et désormais repris aux articles L. 822-1 et suivants du code général de la fonction publique : " Le fonctionnaire en activité à droit : (…) 2° A des congés de maladie dont la durée totale peut atteindre un an pendant une période de douze mois consécutifs en cas de maladie dûment constatée mettant l'intéressé dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions. […]

 Lire la suite…
  • Congé de maladie·
  • Justice administrative·
  • Suspension·
  • Agent public·
  • Juge des référés·
  • Urgence·
  • Tribunaux administratifs·
  • Centre hospitalier·
  • Etablissements de santé·
  • Légalité
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cet article
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire sur cet article.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.