Décret n° 2007-285 du 1 mars 2007 modifiant le décret n° 67-223 du 17 mars 1967 pris pour l'application de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis.

Texte intégral


Le Premier ministre,

Sur le rapport du garde des sceaux, ministre de la justice,

Vu la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 modifiée fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis ;

Vu le décret n° 67-223 du 17 mars 1967 modifié pris pour l'application de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis ;

Le Conseil d'Etat (section de l'intérieur) entendu,
Article 1
a modifié les dispositions suivantes
Article 2
a modifié les dispositions suivantes
Article 3
a modifié les dispositions suivantes
Article 4
Les dispositions du présent décret entrent en vigueur le 1er avril 2007. Elles s'appliquent aux notifications et mises en demeure adressées à compter de cette date.
Article 5
Le ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement et le garde des sceaux, ministre de la justice, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Par le Premier ministre :
Dominique de Villepin
Le garde des sceaux, ministre de la justice,
Pascal Clément
Le ministre de l'emploi,
de la cohésion sociale et du logement,
Jean-Louis Borloo

2 Commentaires


1Copropriété - Syndicats De Copropriétaires - Gestion. Dématérialisation. Perspectives.
M. Alain Marsaud · Questions parlementaires · 22 mars 2016

M. Alain Marsaud appelle l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger sur les difficultés auxquelles sont confrontés certains de nos compatriotes résidant à l'étranger et propriétaires d'un bien immobilier en France. Certains syndics de copropriété se refusent en effet à faire suivre aux intéressés les documents les concernant au motif que le décret n° 67-223 du 13 mars 1967 impose à chaque propriétaire de renseigner une adresse …

 Lire la suite…

2L'envoi d'une télécopie ne constitue pas une preuve suffisante en elle-même
Assouslegrand · blogavocat · 14 avril 2010

DROIT CIVIL Objet : L'envoi d'une télécopie ne constitue pas une preuve suffisante en elle-même Tel en a décidé le Tribunal de Grande Instance de PARIS (8ème Chambre - 2ème Section) aux termes d'un Jugement rendu le 19 Novembre 2009. Les faits de l'espèce étaient les suivants : Un Copropriétaire a demandé au Tribunal de constater, notamment, la nullité de l'ensemble des résolutions adoptées par une Assemblée Générale des Copropriétaires. En effet, le Syndicat des Copropriétaires réclamait une somme de 10 € à cette société, Copropriétaire, au titre de frais de relance. …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

9 Décisions


    1Cour d'appel de Paris, 21 mars 2013, n° 11/05393, SAS SEGINE
    Infirmation partielle

    RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 6 – Chambre 7 ARRÊT DU 21 Mars 2013 (n° , 7 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : S 11/05393 S 11/05556 Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 18 Mai 2011 par le conseil de prud'hommes de PARIS Section Encadrement RG n° 09/14502 APPELANT Monsieur D X XXX XXX comparant en personne assisté de M e Gilles FOUGERAT, avocat au barreau de PARIS, toque : C0039 substitué par M e Didier PETIT, avocat au barreau de PARIS INTIMEE SAS SEGINE XXX XXX représentée par M e Arnaud B, avocat …

     Lire la suite…
    • Licenciement·
    • Heures supplémentaires·
    • Titre·
    • Préavis·
    • Faute grave·
    • Frais professionnels·
    • Indemnité·
    • Congés payés·
    • Immeuble·
    • Travail

    2Cour d'appel d'Orléans, Chambre civile, 22 janvier 2018, n° 16/01339, SCI DES BOUTIQUES DU CENTRE COMMERCIAL CHAMBRAY II c/ Syndicat des copropriétaires CENTRE…
    Infirmation

    COUR D'APPEL D'ORLÉANS C H A M B R E C I V I L E GROSSES + EXPÉDITIONS : le 22/01/2018 SCP GUILLAUMA PESME SCP DELHOMMAIS, MORIN ARRÊT du : 22 JANVIER 2018 N° : – N° RG : 16/01339 DÉCISION ENTREPRISE : Jugement du Tribunal de Grande Instance de TOURS en date du 04 Février 2016 PARTIES EN CAUSE APPELANTE :- Timbre fiscal dématérialisé N°: 1265 183979086941 SCI DES BOUTIQUES DU CENTRE COMMERCIAL CHAMBRAY II […] […] représentée par M e MAISONNAS, avocat plaidant inscrit au barreau de LYON et ayant pour avocat postulant la SCP GUILLAUMA PESME, avocat inscrit au barreau …

     Lire la suite…
    • Assemblée générale·
    • Centre commercial·
    • Syndicat de copropriétaires·
    • Délibération·
    • Copropriété·
    • Résolution·
    • Carburant·
    • Vote·
    • Partie commune·
    • Unanimité

    3Tribunal de grande instance de Melun, Chambre 1 cabinet 1, 3 mars 2009, n° 08/00380, Le syndicat des copropriétaires du château de Barneau

    TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MELUN […] Affaire n° : 08/00380 Jugement n° :09/ PL/KM X A C/ Le syndicat des copropriétaires du château de Barneau JUGEMENT DU TROIS MARS DEUX MIL NEUF DEMANDEUR : Monsieur X A né le […] à […] […] représenté par la SCP COET – HANKE, avocats postulants au barreau de MELUN et M e Marie GIRAUD, avocat plaidant au barreau de PARIS. DÉFENDEUR : Le syndicat des copropriétaires du château de Barneau sis 104 rue Champeaux – 77111 SOIGNOLLES EN BRIE, agissant poursuites et diligences du syndic en exercice, la société GESAM COPROPRIETE, domicilié en …

     Lire la suite…
    • Résolution·
    • Syndicat de copropriétaires·
    • Budget·
    • Règlement de copropriété·
    • Assemblée générale·
    • Approbation·
    • Vote·
    • Lot·
    • Activité·
    • Partie commune
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    0 Document parlementaire

    Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

    Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.