Loi n° 91-1322 du 30 décembre 1991 de Finances pour 1992

Sur la loi

Entrée en vigueur : 31 décembre 1991
Dernière modification : 1 janvier 2021
Codes visés : Code de la sécurité sociale., Code des communes et 8 autres

Texte intégral

I. - La perception des impôts, produits et revenus affectés à l'Etat, aux collectivités territoriales, aux établissements publics et organismes divers habilités à les percevoir continue d'être effectuée pendant l'année 1992 conformément aux lois et règlements et aux dispositions de la présente loi de finances.
II. - Sous réserve de dispositions contraires, la loi de finances s'applique :
1° A l'impôt sur le revenu dû au titre de 1991 et des années suivantes ;
2° A l'impôt dû par les sociétés sur leurs résultats des exercices clos à compter du 31 décembre 1991 ;
3° A compter du 1er janvier 1992 pour les autres dispositions fiscales.
a modifié les dispositions suivantes
a modifié les dispositions suivantes

Commentaires


1Dossier documentaire de la décision n° 2021-1013 QPC du 14 octobre 2022, Communauté d’agglomération Vienne Condrieu Agglomération [Modalités de compensation de la…
Conseil Constitutionnel · Conseil constitutionnel · 14 octobre 2022

Décision n° 2022-1013 QPC du 14 octobre 2022 Communauté d'agglomération Vienne Condrieu Agglomération (Modalités de compensation de la suppression de la taxe d'habitation pour certains établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre) Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel - 2022 Sommaire I. Contexte de la disposition contestée ...................................................... 3 II. Constitutionnalité de la disposition contestée .................................... 36 Table des matières I. Contexte de la disposition contestée …

 Lire la suite…

2BIC - Amortissements - Régime des amortissements exceptionnels - Mesures en faveur de la lutte contre les pollutions
BOFIP · 18 décembre 2019

160 L'amortissement exceptionnel s'effectue selon le mode linéaire. Lorsque la mise en service de la construction intervient en cours d'exercice, la première annuité est réduite prorata temporis pour tenir compte de la période écoulée entre le début de l'exercice et la date de mise en service des constructions. 680 Exemple de calcul : Soit un véhicule électrique de tourisme acquis 20 000 € TTC à l'état neuf le 17 août N et dont le taux d'émission de dioxyde de carbone est inférieur à 200 g/km. Les accumulateurs sont acquis le même jour pour un montant de 5 000 € TTC et font l'objet d'une …

 Lire la suite…

3BIC - Plus-values et moins-values - Régime fiscal des plus-values et moins-values à court terme et à long terme - Règles applicables aux plus-values nettes à long…
BOFIP · 26 février 2019

3. Taux applicables dans les départements d'outre-mer 140 Il est admis que les réductions prévues au 3 du I de l'article 197 du CGI, en matière d'impôt sur le revenu soient également applicables pour la taxation des plus-values nettes à long terme réalisées par des entreprises qui exercent leur activité dans des départements d'outre-mer. 2. Plus-values constatées au décès d'un exploitant soumis au régime du bénéfice réel 160 Par dérogation aux dispositions générales exposées au II § 80 et suivants, le quatrième alinéa du 1 du I de l'article 39 quindecies du CGI prévoit que l'imposition de …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Conseil d'Etat, 9 / 10 SSR, du 31 mai 2000, 192006, inédit au recueil Lebon
Annulation

Vu 1°), sous le n° 192006, la requête sommaire et le mémoire complémentaire, enregistrés les 8 décembre 1997 et 20 mars 1998 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, présentés pour la SOCIETE PANTOCHIM S.A., dont le siège est … Belgique ; la SOCIETE PANTOCHIM S.A. demande au Conseil d'Etat : 1°) d'annuler la décision en date du 3 octobre 1997 par laquelle le ministre de l'agriculture a refusé d'abroger l'arrêté du 27 mars 1992 pris pour l'application de l'article 32 de la loi de finances pour 1992 (n° 91-1322 du 30 décembre 1991) ; 2°) de condamner l'Etat à lui verser la somme de …

 Lire la suite…
  • Responsabilité de la puissance publique·
  • Services économiques·
  • Loi de finances·
  • Agriculture·
  • Abroger·
  • Pêche·
  • Sociétés·
  • Exonérations·
  • Régime d'aide·
  • Colza

2CJCE, n° C-197/94, Conclusions de l'avocat général de la Cour, Société Bautiaa contre Directeur des services fiscaux des Landes et Société française maritime…

Avis juridique important | 61994C0197 Conclusions de l'avocat général Cosmas présentées le 14 novembre 1995. – Société Bautiaa contre Directeur des services fiscaux des Landes et Société française maritime contre Directeur des services fiscaux du Finistère. – Demandes de décision préjudicielle: Tribunal de grande instance de Dax et Tribunal de grande instance de Quimper – France. – Article 7, paragraphe 1, de la directive 69/335/CEE – Impôts indirects frappant les rassemblements de capitaux – Droit d'apport – Fusion de sociétés – Exonération. – Affaires jointes C-197/94 et C-252/94. …

 Lire la suite…
  • Impôts indirects·
  • Fiscalité·
  • Directive·
  • Apport·
  • Etats membres·
  • Gouvernement·
  • Société de capitaux·
  • Question préjudicielle·
  • Fusion de sociétés·
  • Enregistrement

3Tribunal administratif de La Réunion, 17 décembre 2001, n° 0000645
Rejet Cour administrative d'appel : Non-lieu à statuer

MMV/JD TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE SAINT DENIS DE LA RÉUNION N° 0000645 ___________ M. X D Services Fiscaux de la Réunion __________ Audience du 28 novembre 2001 Lecture du 17 décembre 2001 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Saint Denis de la Réunion, composé de M. G, président du Tribunal, M. Marmain et M me Y, assesseurs, assistés de M. I, greffier en chef, rend le jugement suivant : 1) Le litige et la procédure Par une requête enregistrée le 22 août 2000 sous le n° 00645, M. X D, demeurant XXX, ayant pour avocat M e …

 Lire la suite…
  • Impôt·
  • Véhicule·
  • Gestion·
  • La réunion·
  • Justice administrative·
  • Loi de finances·
  • Durée·
  • Investissement·
  • Utilisation·
  • Bénéfice
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Documents parlementaires

Sur le projet de loi de finances de l'année · Loi promulguée
LOI n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018 (1)

Article liminaire : Prévisions de solde structurel et de solde effectif de l'ensemble des administrations publiques de l'année 2018, prévisions d'exécution 2017 et exécution 2016.................................................................................29 PREMIÈRE PARTIE : CONDITIONS GÉNÉRALES DE L'ÉQUILIBRE FINANCIER..................................30 TITRE PREMIER : DISPOSITIONS RELATIVES AUX RESSOURCES.....................................................30 I. – IMPÔTS ET RESSOURCES …

Lire la suite…
Sur le projet de loi de finances de l'année · Loi promulguée
LOI n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020 (1)

2020 Projet de loi de finances pour renvoyé à la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire, présenté au nom de M. Édouard PHILIPPE Premier ministre par M. Bruno LE MAIRE Ministre de l'économie et des finances et par M. Gérald DARMANIN Ministre de l'action et des comptes publics Assemblée nationale Constitution du 4 octobre 1958 Quinzième législature Enregistré à la présidence de l'Assemblée nationale le 27 septembre 2019 N° 2272 Table des matières Exposé général des motifs Orientations générales et équilibre budgétaire du projet de loi de finances pour 2020 …

Lire la suite…
Sur le projet de loi de finances de l'année · Loi promulguée
LOI n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018 (1)

___ Pages EXAMEN des articles Article liminaire Prévisions de solde structurel et de solde effectif de l'ensemble des administrations publiques de l'année 2018, prévisions d'exécution 2017 et exécution 2016 Après l'article liminaire PREMIÈRE PARTIE : CONDITIONS GÉNÉRALES DE L'ÉQUILIBRE FINANCIER TITRE PREMIER dispositions relatives aux ressources I. – IMPÔTS ET RESSOURCES AUTORISÉS A. – Autorisation de perception des impôts et produits Article 1er Autorisation de percevoir les impôts existants Après l'article 1er Avant l'article 2 Article 2 Indexation du barème de l'impôt sur le revenu …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?