LOI n° 2022-171 du 14 février 2022 tendant à abroger des lois obsolètes pour une meilleure lisibilité du droit (1)

Sur la loi

Entrée en vigueur : 16 février 2022
Dernière modification : 16 février 2022

Texte intégral


L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

A abrogé les dispositions suivantes :

-Loi n° 80-545 du 17 juillet 1980
Sct. Titre IV : Revenu familial, Sct. Chapitre Ier : Dispositions applicables en France métropolitaine., Sct. Section 2 : Supplément forfaitaire de revenu familial., Art. 21, Sct. Section 3 : Dispositions communes., Art. 23, Art. 24, Art. 25, Sct. Chapitre III : Date d'entrée en vigueur., Art. 30
-Loi n° 80-546 du 17 juillet 1980
Sct. Titre Ier : Dispositions relatives aux travailleurs salariés., Art. 7
-LOI n° 70-1321 du 31 décembre 1970
Art. 1, Art. 2, Art. 3
-Loi n° 71-583 du 16 juillet 1971
Art. 1
-Loi n° 71-586 du 16 juillet 1971
Art. 6
-Loi n° 71-1050 du 24 décembre 1971
Art. 3
-Loi n° 71-1112 du 31 décembre 1971
Art. 3
-LOI n° 71-1132 du 31 décembre 1971
Art. 8, Art. 10, Art. 11
-Loi n° 72-439 du 30 mai 1972
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4
-Loi n° 72-516 du 27 juin 1972
Sct. Titre Ier : Réévaluation des bilans des sociétés coopératives agricoles et de leurs unions., Art. 2, Sct. Titre V : Dispositions transitoires et diverses., Art. 19, Art. 20, Art. 21, Art. 22
-Loi n° 72-1201 du 23 décembre 1972
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4
-Loi n° 73-10 du 4 janvier 1973
Art. 5, Art. 6
-Loi n° 72-1203 du 23 décembre 1972
Art. 3, Art. 4
-Loi n° 72-1221 du 29 décembre 1972
Art. 2
-Loi n° 73-550 du 28 juin 1973
Art. 2
-Loi n° 74-1027 du 4 décembre 1974
Art. 7, Art. 8, Art. 9
-Loi n° 75-6 du 3 janvier 1975
Sct. Titre VI : Dispositions diverses., Art. 8, Art. 9
-Loi n° 75-574 du 4 juillet 1975
Sct. TITRE 1 : ASSURANCE MALADIE ET MATERNITE., Art. 1, Sct. TITRE 3 : PRESTATIONS FAMILIALES., Art. 16, Art. 17, Art. 20
-Loi n° 75-603 du 10 juillet 1975
Art. 9, Art. 10
-Loi n° 75-619 du 11 juillet 1975
Art. 5, Art. 6
-Loi n° 75-626 du 11 juillet 1975
Art. 2
-Loi n° 75-628 du 11 juillet 1975
Art. 21, Art. 22
-Loi n° 75-1188 du 20 décembre 1975
Art. unique
-Loi n° 75-1220 du 26 décembre 1975
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 76-394 du 6 mai 1976
Sct. Ressources de la région., Art. 33, Sct. Dispositions diverses., Art. 35, Art. 36-3
-Loi n° 76-463 du 31 mai 1976
Art. 6, Art. 7
-LOI n° 76-521 du 16 juin 1976
Art. 1, Art. 2, Art. 4
-Loi n° 76-656 du 16 juillet 1976
Art. 2
-Loi n° 76-657 du 16 juillet 1976
Art. 6, Art. 7
-Loi n° 76-660 du 19 juillet 1976
Sct. MESURES D'HARMONISATION ET DISPOSITIONS PRATIQUES., Art. 8, Art. 9, Art. 10, Art. 11, Art. 12, Art. 13
-Loi n° 76-662 du 19 juillet 1976
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 76-1106 du 6 décembre 1976
Sct. Titre VI : Dispositions diverses., Art. 39, Sct. Titre VII : Dispositions diverses.
-Loi n° 77-486 du 13 mai 1977
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 77-531 du 26 mai 1977
Art. 8, Art. 9
-Loi n° 77-616 du 16 juin 1977
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5, Art. 6
-Loi n° 77-657 du 28 juin 1977
Art. 1
-Loi n° 77-748 du 8 juillet 1977
Art. 4, Art. 5, Art. 6
-Loi n° 77-766 du 12 juillet 1977
Art. 3, Art. 6
-Loi n° 77-769 du 12 juillet 1977
Art. 3
-Loi n° 77-773 du 12 juillet 1977
Art. 2
-Loi n° 77-774 du 12 juillet 1977
Art. 2
-Loi n° 77-825 du 22 juillet 1977
Art. 7
-Loi n° 77-1356 du 10 décembre 1977
Art. 2, Art. 3
-Loi n° 77-1409 du 23 décembre 1977
Art. unique
-Loi n° 78-5 du 2 janvier 1978
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 78-11 du 4 janvier 1978
Sct. Titre III : Dispositions portant dérogation à titre temporaire, pour certains établissements hospitaliers publics ou participant au service public hospitalier, aux règles de tarification et, pour les soins donnés dans ces établissements, aux modalités de leur prise en charge., Art. 13, Art. 14, Art. 15
-Loi n° 78-730 du 12 juillet 1978
Art. 2, Art. 5, Art. 8
-Loi n° 78-1183 du 20 décembre 1978
Art. 7, Art. 8
-Loi n° 79-1129 du 28 décembre 1979
Sct. COTISATIONS., Art. 3, Sct. CONTRIBUTIONS EXCEPTIONNELLES, Art. 17, Art. 18, Art. 19, Sct. REMISES CONVENTIONNELLES., Art. 27, Sct. AUTRES MESURES., Art. 32
-Loi n° 79-1132 du 28 décembre 1979
Art. 1
-Loi n° 79-1140 du 29 décembre 1979
Art. 11
-Loi n° 79-1149 du 29 décembre 1979
Art. 1
-Loi n° 79-1150 du 29 décembre 1979
Sct. CHAPITRE VI : Dispositions transitoires et finales., Art. 41, Art. 44
-Loi n° 80-511 du 7 juillet 1980
Art. 4, Art. 6
-Loi du 27 septembre 1941
Art. 2
-Loi du 22 décembre 1941
Art. 1, Art. 2, Art. 3
-Loi n° 625 du 28 juillet 1942
Sct. TITRE III : Modalités d'application., Art. 12, Art. 13
-Loi du 12 février 1943
Art. 1
-Loi du 12 avril 1943
Art. 15, Art. 16
-Loi du 18 janvier 1944
Art. 1, Art. 2, Art. 3
-Loi n° 44-206 du 22 avril 1944
Art. 1, Art. 2
-Loi du 16 juin 1944
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4
-Loi n° 45-01 du 24 novembre 1945
Art. 2
-Loi n° 53-248 du 31 mars 1953
Art. unique
-LOI n° 53-1329 du 31 décembre 1953
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 7, Art. 8, Art. 10, Art. 11, Art. 12, Art. 13
-Loi n° 53-1346 du 31 décembre 1953
Art. 7
-Loi n° 55-20 du 4 janvier 1955
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5, Art. 6, Art. 7, Art. 8, Art. 9, Art. 10
-Loi n° 57-821 du 23 juillet 1957
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 6
-Loi n° 57-834 du 26 juillet 1957
Art. 8, Art. 10
-Loi n° 59-1483 du 28 décembre 1959
Art. 1
-Loi n° 59-1511 du 30 décembre 1959
Art. 1, Art. 2, Art. 3
-Loi n° 60-768 du 30 juillet 1960
Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5
-Loi n° 60-783 du 30 juillet 1960
Art. 7
-Loi n° 60-793 du 2 août 1960
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5, Art. 6, Art. 7
-Loi n° 66-1008 du 28 décembre 1966
Art. 2, Art. 4, Art. 7
-Loi n° 66-1010 du 28 décembre 1966
Sct. Section II : De l'activité de certains intermédiaires intervenant entre prêteurs et emprunteurs, du démarchage et de la publicité en matière de prêts d'argent et de certains placements de fonds et financements de ventes à tempérament., Art. 14, Art. 17, Art. 18, Art. 19
-Loi n° 67-556 du 12 juillet 1967
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4
-Loi n° 68-696 du 31 juillet 1968
Sct. Titre II : Prorogation et report d'application de dispositions légales., Art. 14, Sct. Titre III : Dispositions générales., Art. 15, Art. 16
-Loi n° 69-7 du 3 janvier 1969
Art. 7, Art. 8
-Loi n° 69-12 du 6 janvier 1969
Art. 28, Art. 29
-Loi n° 70-6 du 2 janvier 1970
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 70-480 du 8 juin 1970
Art. 6
-Loi n° 70-594 du 9 juillet 1970
Art. 3
-Loi n° 70-1208 du 23 décembre 1970
Art. 7
-Loi n° 70-1284 du 31 décembre 1970
Art. 8, Art. 9
-Loi n° 61-89 du 25 janvier 1961
Art. 3, Art. 5, Art. 7, Art. 8, Art. 9
-Loi n° 61-1312 du 6 décembre 1961
Art. 2
-Loi n° 61-1413 du 22 décembre 1961
Art. 2, Art. 3, Art. 4
-LOI n° 62-864 du 28 juillet 1962
Art. 1, Art. 2, Art. 3
-Loi n° 63-558 du 10 juin 1963
Art. 1
-Loi n° 63-1329 du 30 décembre 1963
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 65-526 du 3 juillet 1965
Art. 11
-Loi n° 66-360 du 9 juin 1966
Art. unique
-Loi n° 66-380 du 16 juin 1966
Art. 5
-Loi n° 66-381 du 16 juin 1966
Art. 2
-Loi n° 46-437 du 16 mars 1946
Art. unique
-Loi n° 48-178 du 2 février 1948
Art. 2
-Loi n° 48-1306 du 23 août 1948
Sct. DISPOSITIONS DIVERSES ET TRANSITOIRES., Art. 14
-Loi n° 48-1465 du 22 septembre 1948
Art. 1, Art. 3
-Loi n° 50-275 du 6 mars 1950
Art. 11, Art. 12, Art. 13
-Loi n° 50-340 du 18 mars 1950
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5, Art. 6, Art. 7, Art. 8, Art. 9, Art. 10, Art. 11
-Loi n° 50-975 du 16 août 1950
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5, Art. 6, Art. 7, Art. 8
-Loi n° 50-1013 du 22 août 1950
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4
-Loi n° 51-144 du 11 février 1951
Art. 1, Art. 2
-Loi n° 51-1115 du 21 septembre 1951
Art. 1, Art. 2, Art. 3, Art. 4, Art. 5
-Loi n° 46-1650 du 19 juillet 1946
-Loi n° 46-1889 du 28 août 1946
-Loi n° 46-2173 du 1er octobre 1946
-Loi n° 47-1733 du 5 septembre 1946
-Loi n° 48-371 du 4 mars 1948
-Loi n° 48-1480 du 25 septembre 1947
-Loi n° 52-377 du 9 avril 1952
-Loi n° 54-740 du 19 juillet 1954
-Loi n° 56-425 du 28 avril 1956
-Loi n° 72-1153 du 23 décembre 1972

La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.

Fait à Paris, le 14 février 2022.

Emmanuel Macron

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

Jean Castex

Le ministre de l'Europe et des affaires étrangères,

Jean-Yves Le Drian

La ministre de la transition écologique,

Barbara Pompili

Le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports,

Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'économie, des finances et de la relance,

Bruno Le Maire

La ministre des armées,

Florence Parly

Le ministre de l'intérieur,

Gérald Darmanin

La ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion,

Elisabeth Borne

Le ministre des outre-mer,

Sébastien Lecornu

Le garde des sceaux, ministre de la justice,

Éric Dupond-Moretti

La ministre de la culture,

Roselyne Bachelot-Narquin

Le ministre des solidarités et de la santé,

Olivier Véran

La ministre de la mer,

Annick Girardin

Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation,

Julien Denormandie

La ministre de la transformation et de la fonction publiques,

Amélie de Montchalin

Le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement et de la participation citoyenne,

Marc Fesneau

Le ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et de l'attractivité,

Franck Riester

Le ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme, des Français de l'étranger et de la francophonie, et auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargé des petites et moyennes entreprises,

Jean-Baptiste Lemoyne

La ministre déléguée auprès de la ministre de la transition écologique, chargée du logement,

Emmanuelle Wargon

Le ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports,

Jean-Baptiste Djebbari

Le ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargé des comptes publics,

Olivier Dussopt

La ministre déléguée auprès du ministre de l'intérieur, chargée de la citoyenneté,

Marlène Schiappa

La ministre déléguée auprès de la ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion, chargée de l'insertion,

Brigitte Klinkert

La ministre déléguée auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargée de l'autonomie,

Brigitte Bourguignon

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargée de l'économie sociale, solidaire et responsable,

Olivia Gregoire

Le secrétaire d'État auprès de la ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion, chargé des retraites et de la santé au travail,

Laurent Pietraszewski

Le secrétaire d'État auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargé de l'enfance et des familles,

Adrien Taquet

Commentaires


1La loi n° 2022-171 du 14 février 2022 abroge 115 lois devenues obsolètes promulguées entre 1941 et 1980 !
Me André Icard · consultation.avocat.fr · 23 février 2022

EN BREF : la loi n° 2022-171 du 14 février 2022, faisant suite à la loi n° 2019-1332 du 11 décembre 2019 qui avait abrogé 47 loi devenues obsolètes adoptées entre 1800 et 1940, abroge 115 lois devenues obsolètes promulguées entre 1941 et 1980. Ainsi, sont abrogées : 1° La loi du 27 septembre 1941 relative aux déclarations inexactes des créanciers de l'État ou des collectivités publiques ; 2° La loi du 22 décembre 1941 relative à la rémunération du personnel des journaux quotidiens ; 3° La loi du 28 juillet 1942 relative à l'organisation des services médicaux et sociaux du travail ; 4° …

 Lire la suite…

3La loi n° 2022-171 du 14 février 2022 abroge 115 lois devenues obsolètes promulguées entre 1941 et 1980 !
www.jurisconsulte.net

Cet article est gratuit ! vous pouvez le consulter dans son intégralité EN BREF : la loi n° 2022-171 du 14 février 2022, faisant suite à la loi n° 2019-1332 du 11 décembre 2019 qui avait abrogé 47 lois devenues obsolètes adoptées entre 1800 et 1940, abroge 115 lois devenues obsolètes promulguées entre 1941 et 1980. Le toilettage législatif se poursuit. Ainsi, sont abrogées : 1° La loi du 27 septembre 1941 relative aux déclarations inexactes des créanciers de l'État ou des collectivités publiques ; 2° La loi du 22 décembre 1941 relative à la rémunération du personnel des journaux …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

0 Décision

Aucune décision indexée sur Doctrine ne cite cette loi.

Documents parlementaires

Sur l'article unique, renuméroté article unique
Article unique LOI n° 2022-171 du 14 février 2022 tendant à abroger des lois obsolètes pour une meilleure lisibilité du droit (1)

Mesdames, Messieurs, « Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires », écrivait déjà Montesquieu. Pourtant, les lois ne cessent de proliférer dans notre droit et leur nombre saccroît constamment : des textes nouveaux, de plus en plus volumineux, entrent en vigueur sans que les plus anciens soient nécessairement abrogés en même temps... ni ultérieurement alors même que leur obsolescence de droit ou de fait, et souvent des deux à la fois, serait manifeste. Cest ainsi que bon nombre de dispositions législatives, notamment parmi celles qui nont pas été codifiées, ne produisent plus …

Lire la suite…
Sur l'article unique, renuméroté article unique
Article unique LOI n° 2022-171 du 14 février 2022 tendant à abroger des lois obsolètes pour une meilleure lisibilité du droit (1)

Le présent amendement vise à supprimer de la liste des abrogations prévues par la proposition de loi : a) Deux lois dont l'abrogation susciterait des difficultés de coordination avec des dispositions en vigueur : - la loi du 29 décembre 1961 relative à la coopération agricole et aux sociétés d'intérêt collectif agricole (alinéa 56) ; - la loi du 2 juillet 1966 relative aux entreprises pratiquant le crédit-bail (alinéa 68) ; b) Deux lois dont l'abrogation nuirait à l'intelligibilité du droit en vigueur en tant qu'elles ont introduit ou modifié des dispositions toujours applicables : - la …

Lire la suite…
Sur l'article unique, renuméroté article unique
Article unique LOI n° 2022-171 du 14 février 2022 tendant à abroger des lois obsolètes pour une meilleure lisibilité du droit (1)

Le présent amendement vise à supprimer de la liste des abrogations prévues par la proposition de loi cinq lois dont les conséquences de l'abrogation seraient dommageables ou risquées en tant que leurs dispositions produisent toujours des effets de manière certaine ou sont toujours susceptibles de fournir une base légale à des situations ou des actes : - la loi du 19 juillet 1952 relative à l'amélioration de la situation d'anciens combattants et victimes de guerre (alinéa 35) ; - la loi du 16 septembre 1954 relative à la réparation des dommages de guerre subis par la Société nationale des …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?