Loi n° 2007-294 du 5 mars 2007 relative à la préparation du système de santé à des menaces sanitaires de grande ampleur (1)

Texte intégral

TITRE Ier : CORPS DE RÉSERVE SANITAIRE.
Article 1
a modifié les dispositions suivantes
Article 2
a modifié les dispositions suivantes
TITRE II : RÉQUISITION ET AUTRES MOYENS EXCEPTIONNELS.
Article 3
a modifié les dispositions suivantes
TITRE III : DIVERSES DISPOSITIONS MODIFIANT LE CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE.
Article 4
a modifié les dispositions suivantes
TITRE IV : DIVERSES DISPOSITIONS MODIFIANT D'AUTRES CODES.
Article 5

I et III.-Ont créé les dispositions suivantes :

-Code de la sécurité sociale

Art. L241-5-2 ; Art. L162-1-16

II.-Les rémunérations procurées par l'activité de réserviste mentionnée à l'article L. 3132-1 du code de la santé publique aux professionnels de santé libéraux sont assimilées aux revenus tirés de l'activité professionnelle libérale.

Les régimes d'assurance maladie participent, dans les mêmes conditions que celles prévues au 5° du I de l'article L. 162-14-1 du code de la sécurité sociale, au financement des cotisations dues au titre de l'activité de réserviste des professionnels de santé conventionnés, en application des articles L. 613-1, L. 645-2 et L. 646-3 du même code.

Article 6
a modifié les dispositions suivantes
Article 7
a modifié les dispositions suivantes
TITRE V : DISPOSITIONS RELATIVES AUX FONCTIONNAIRES MEMBRES DU CORPS DE RÉSERVE SANITAIRE.
Article 8
a modifié les dispositions suivantes
Article 9
a modifié les dispositions suivantes
Article 10
a modifié les dispositions suivantes
TITRE VI : DISPOSITIONS FINALES.
Article 11
I. - Le III, à l'exception des 12°, 15° et 17°, et le IV de l'article 4 sont applicables à Mayotte et dans les îles Wallis et Futuna.
II. - Pour ces deux collectivités, le coût de l'accident du travail ou de la maladie professionnelle tels que définis par le régime de prévention et de réparation des accidents du travail et des maladies professionnelles applicables localement et imputables au service du salarié dans la réserve sanitaire définie au chapitre II du titre III du livre Ier de la troisième partie du code de la santé publique est mis en totalité à la charge de l'Etat, selon des modalités fixées par décret.
III. - Le premier alinéa du II de l'article 5 est applicable à Mayotte et dans les îles Wallis et Futuna, et le III du même article est applicable à Mayotte.
Article 12
I.-Sous réserve du IV, la présente loi entre en vigueur le jour suivant la date de publication au Journal officiel du décret en Conseil d'Etat prévu par l'article L. 3135-5 du code de la santé publique et, au plus tard, le 1er janvier 2008.
II.-Les biens, droits et obligations du Fonds de prévention des risques sanitaires mentionné à l'article L. 3110-5-1 du même code sont transférés à l'établissement public mentionné à l'article L. 3135-1, inséré dans ce même code par l'article 2, à la date d'entrée en vigueur mentionnée au I.
III.-Les articles L. 3110-5-1, L. 3110-5-2 et L. 3110-5-3 du même code sont abrogés à la date d'entrée en vigueur mentionnée au I.
IV.-Le IV de l'article 4 entre en vigueur à compter de la date de publication de la présente loi.
Par le Président de la République :
Jacques Chirac
Le Premier ministre,
Dominique de Villepin
Le ministre d'Etat,
ministre de l'intérieur
et de l'aménagement du territoire,
Nicolas Sarkozy
Le ministre de l'emploi,
de la cohésion sociale et du logement,
Jean-Louis Borloo
Le ministre de l'éducation nationale,
de l'enseignement supérieur
et de la recherche,
Gilles de Robien
Le ministre de la santé et des solidarités,
Xavier Bertrand
Le ministre de la fonction publique,
Christian Jacob
Le ministre de l'outre-mer,
François Baroin
Le ministre délégué à l'emploi, au travail
et à l'insertion professionnelle des jeunes,
Gérard Larcher
Le ministre délégué
aux collectivités territoriales,
Brice Hortefeux
Le ministre délégué
à l'enseignement supérieur
et à la recherche,
François Goulard
Le ministre délégué à la sécurité sociale,
aux personnes âgées,
aux personnes handicapées
et à la famille,
Philippe Bas

4 Commentaires


1L’adaptation du droit répressif à l’épidémie de Covid-19 : histoire et enjeux d’une quête redoutable
www.revuedlf.com · 7 juillet 2020

David Riccardi, Docteur en droit, Chargé de cours La survenue brutale de l'épidémie de Covid-19 à travers la planète a obligé nombre de pays (sinon tous) à adapter leurs systèmes juridiques à ces circonstances extraordinaires et pour le moins inattendues. La France n'a pas fait exception en adoptant dans l'urgence une loi instaurant « l'Etat d'urgence sanitaire »[1] et habilitant dans le même temps le gouvernement à adopter des mesures par voie d'ordonnance dans les domaines les plus étendus du droit[2]. Pour ce qui concerne la procédure pénale, une ordonnance a ainsi été prise qui …

 Lire la suite…

2Prescrire et administrer la CHLOROQUINE pour le traitement du COVID 19 engage-t-il la responsabilité du médecin en cas de dommage ?
www.avocat-nativi-rousseau.com · 24 mars 2020

Prescrire et administrer la CHLOROQUINE pour le traitement du COVID 19 engage-t-il la responsabilité du médecin en cas de dommage ? Un médecin qui aujourd'hui prescrit de la Chloroquine pour le traitement COVID 19 engage-t-il sa responsabilité ? La question se pose au sujet de l'utilisation à Marseille par un Professeur de médecine reconnu, du médicament dont on sait qu'il n'a pas encore fait l'objet d'essais cliniques, pour le traitement du COVID 19. La réponse à ce jour, est oui, dans l'état actuel de notre droit, qui peut cependant évoluer de jour en jour à ce sujet, et nonobstant …

 Lire la suite…

3Santé - Maladies Rares - Plan National. Bilan Et Perspectives
M. Raison Michel · Questions parlementaires · 22 juillet 2008

M. Michel Raison attire l'attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur la proposition de loi adoptée par le Parlement des enfants, le 7 juin dernier. Cette proposition concerne trois millions de personnes qui sont atteintes, en France, de maladies orphelines. Elles sont confrontées, avec leur famille, à la souffrance au quotidien car la fourniture de médicaments qui leur est nécessaire n'est pas garantie. En outre, la recherche médicale, la mise à disposition d'équipements spécifiques et la prise en charge des soins sont très …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

8 Décisions


    1Tribunal administratif de Toulouse, 13 janvier 2015, n° 1302891
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE TOULOUSE N°1302891 ___________ M. Y X ___________ M me C-D Magistrat désigné ___________ M. Truilhé Rapporteur public ___________ Audience du 16 décembre 2014 Lecture du 13 janvier 2015 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Toulouse Le magistrat désigné 49-04-01-04-03 C Vu la requête, enregistrée le 24 juin 2013, présentée par M. Y X, élisant domicile L'Estrade à XXX ; M. X demande au tribunal d'annuler la décision 48SI en date du 7 juin 2013 par laquelle le ministre de l'intérieur lui a …

     Lire la suite…
    • Infraction·
    • Justice administrative·
    • Permis de conduire·
    • Route·
    • Amende·
    • Retrait·
    • Composition pénale·
    • Titre exécutoire·
    • Annulation·
    • Information

    2Tribunal administratif de Nice, 3 octobre 2012, n° 1104378
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N° 1104378 ______________ M me B X ______________ M. Z Magistrat désigné _____________ M. Faÿ Rapporteur public _____________ Audience du 5 septembre 2012 Lecture du 3 octobre 2012 ______________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nice, Le magistrat désigné, Vu la requête, enregistrée le 14 novembre 2011 sous le n° 1104378, présentée pour M me B X, demeurant XXX » à XXX, par la S.C.P. Gaborit-Rucker, avocats au barreau de Nice ; M me X demande au Tribunal : — d'annuler la décision 48 SI, en date …

     Lire la suite…
    • Infraction·
    • Permis de conduire·
    • Route·
    • Amende·
    • Retrait·
    • Titre exécutoire·
    • Contravention·
    • Justice administrative·
    • Information·
    • Réclamation

    3Tribunal administratif de Clermont-Ferrand, 22 mars 2012, n° 1000882
    Rejet

    TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND N°1000882 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M me Y X ___________ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Riquin Président rapporteur ___________ Le Tribunal administratif de Clermont-Ferrand M me Chappuis Rapporteur public Le Président, ___________ Audience du 13 mars 2012 Lecture du 22 mars 2012 ___________ Vu la requête, enregistrée le 5 mai 2010, présentée par M me Y X, demeurant XXX ; M me X demande au tribunal : 1°) d'annuler la décision en date du 16 avril 2010 par laquelle le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des …

     Lire la suite…
    • Infraction·
    • Immigration·
    • Collectivités territoriales·
    • Permis de conduire·
    • Outre-mer·
    • Retrait·
    • Route·
    • Amende·
    • Composition pénale·
    • Capital
    Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
    Vous avez déjà un compte ?

    314 Documents parlementaires

    Sur le projet de loi de financement sécurité sociale · Loi promulguée
    LOI n° 2017-1836 du 30 décembre 2017 de financement de la sécurité sociale pour 2018 (1)

    I. - Le code de la sécurité sociale est ainsi modifié : 1° Le premier alinéa de l'article L. 131-9 est supprimé ; 2° Au deuxième alinéa du III de l'article L. 136-7-1, les taux : « 9,5 % » et « 12 % » sont respectivement remplacés par les taux : « 11,2 % » et « 13,7 % » ; 3° L'article L. 136-8 est ainsi modifié : a) Au 1° du I, le taux : « 7,5% » est remplacé par le taux : « 9,2 % » ; b) Au 2° du I, le taux : « 8,2 % » est remplacé par le taux : « 9,9 % » ; c) Au 3° du I, le taux : « 6,9 % » est remplacé par le taux : « 8,6 % » ; d) Au 2° du II, le taux : « 6,6 % » est remplacé par le taux …

    Lire la suite…
    Sur le projet de loi de financement sécurité sociale · Loi promulguée
    LOI n° 2017-1836 du 30 décembre 2017 de financement de la sécurité sociale pour 2018 (1)

    Article 3 – Disposition fixant la dotation au FMESPP, au FIVA, de la contribution au titre du dispositif de départ en retraite anticipée pour incapacité permanente et modifiant les recettes affectées au Fonds CMU-C ................ 6 Article 4 – Rétablissement de l'obligation de téléréglement de la C3S, fusion de la C3S et de sa contribution additionnelle et suppression de la contribution supplémentaire à la C3S ................................................................ 11 Article 7 – Mesures de pouvoir d'achat en faveur des actifs …

    Lire la suite…
    Sur le projet de loi de financement sécurité sociale · Loi promulguée
    LOI n° 2017-1836 du 30 décembre 2017 de financement de la sécurité sociale pour 2018 (1)

    ___ Pages Avant-propos Principaux amendements adoptés par la Commission TRAVAUX DE LA COMMISSION AUDITION DES MINISTRES EXAMEN DES ARTICLES Première partie : dispositions relatives à l'exercice 2016 Article 1er Approbation des tableaux d'équilibre relatifs à l'exercice 2016 Article 2 Approbation du rapport annexé sur le tableau patrimonial et la couverture des déficits de l'exercice 2016 (annexe A) deuxième partie : dispositions relatives à l'exercice 2017 Article 3 Rectification des dotations 2017 des branches maladie et AT-MP et prélèvement sur recettes du Fonds CMU Article 4 …

    Lire la suite…
    Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
    Vous avez déjà un compte ?