LOI n° 2013-907 du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique (1)

Sur la loi

Entrée en vigueur : 13 octobre 2013
Dernière modification : 18 décembre 2022
Codes visés : Code de commerce, Code électoral et 4 autres

Texte intégral


L'Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré,
L'Assemblée nationale a adopté,
Vu la décision du Conseil constitutionnel n° 2013-676 DC en date du 9 octobre 2013,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Chapitre Ier : La prévention des conflits d'intérêts et la transparence dans la vie publique

Les membres du Gouvernement, les personnes titulaires d'un mandat électif local ainsi que celles chargées d'une mission de service public exercent leurs fonctions avec dignité, probité et intégrité et veillent à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d'intérêts. Les membres des autorités administratives indépendantes et des autorités publiques indépendantes exercent également leurs fonctions avec impartialité.

Section 1 : Obligations d'abstention

I. - Au sens de la présente loi, constitue un conflit d'intérêts toute situation d'interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou à paraître influencer l'exercice indépendant, impartial et objectif d'une fonction.

Lorsqu'ils estiment se trouver dans une telle situation :

1° Les membres des collèges d'une autorité administrative indépendante ou d'une autorité publique indépendante s'abstiennent de siéger ou, le cas échéant, de délibérer. Les personnes qui exercent des compétences propres au sein de ces autorités sont suppléées suivant les règles de fonctionnement applicables à ces autorités ;

2° Sous réserve des exceptions prévues au deuxième alinéa de l'article 432-12 du code pénal, les personnes titulaires de fonctions exécutives locales sont suppléées par leur délégataire, auquel elles s'abstiennent d'adresser des instructions ;

3° Les personnes chargées d'une mission de service public qui ont reçu délégation de signature s'abstiennent d'en user ;

4° Les personnes chargées d'une mission de service public placées sous l'autorité d'un supérieur hiérarchique le saisissent ; ce dernier, à la suite de la saisine ou de sa propre initiative, confie, le cas échéant, la préparation ou l'élaboration de la décision à une autre personne placée sous son autorité hiérarchique.

Un décret en Conseil d'Etat fixe les modalités d'application du présent article ainsi que les conditions dans lesquelles il s'applique aux membres du Gouvernement.

II. - Un décret en Conseil d'Etat détermine les modalités de tenue d'un registre accessible au public, recensant les cas dans lesquels un membre du Gouvernement estime ne pas devoir exercer ses attributions en raison d'une situation de conflit d'intérêts, y compris en Conseil des ministres.
Ce registre est publié par voie électronique, dans un standard ouvert, aisément réutilisable et exploitable par un système de traitement automatisé.

A créé les dispositions suivantes :
- Ordonnance n° 58-1100 du 17 novembre 1958
Art. 4 quater

1Vous êtes plutôt botte ou pantoufle?
www.armide-avocats.com · 26 janvier 2023

Le pantouflage désigne familièrement le fait pour un haut fonctionnaire de quitter le service public pour intégrer une entreprise privée. Une fois libre de la charge publique voire après quelque déconvenue électorale, le fonctionnaire ou le politique en quête de reconversion peut représenter un véritable atout pour les acteurs du privé. Derrière cette mobilité se cachent pourtant des problématiques de plus en plus décriées de corruption, favoristisme ou prise illégale d'intérêts, tant au sens de la loi pénale que morale. Parce que le pantouflage, qui renvoie dans l'imaginaire collectif à …

 Lire la suite…

2Lobbying : enjeux et perspectives
www.actu-juridique.fr · 16 janvier 2023

Au carrefour du droit et de la communication, le lobbying est de plus en plus encadré par des textes. L'objectif du législateur est de proscrire les éventuels conflits d'intérêts et de rendre plus transparentes les pratiques. Méconnu et parfois décrié, le lobbying connaît depuis quelques années un essor, compte tenu de l'extrême technicité des textes législatifs. Le développement de la représentation d'intérêts s'accompagne d'un encadrement des pratiques. Origine Le mot anglais lobby signifie au sens littéral « antichambre », « vestibule » ou « couloir ». Institutionnalisée de longue date …

 Lire la suite…

3Dix ans après l'affaire " Cahuzac ", la transparence à marche forcée
www.lagazettedescommunes.com · 8 décembre 2022

Démocratie locale Publié le 08/12/2022 • Par Martin Delacoux • dans : A la une, France De nombreux textes sur la trans­parence et la probité ont vu le jour depuis 2012. Si certains élus ont rechigné à mettre en place les dispositifs réglementaires, d'autres y ont vu l'opportunité de regagner la confiance des Français. Chiffres-clés 2022 : loi du 21 mars visant à améliorer la protection des lanceurs d'alerte. 2017 : loi du 15 septembre pour la confiance dans la vie politique. 2016 : loi du 9 décembre relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Décision n° 2018-13 du 31 janvier 2018 mettant fin aux fonctions du président de Radio France

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel, Vu la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, notamment ses articles 47-4 et 47-5 ; Vu la décision n° 2014-60 du 27 février 2014 portant nomination du président de Radio France ; Vu la délibération du 17 janvier 2018 par laquelle le Conseil a décidé d'ouvrir une procédure en application de l'article 47-5 de la loi du 30 septembre 1986 ; Vu le courrier du 24 janvier 2018 par lequel le Conseil a informé M. Gallet qu'il l'entendrait le 29 janvier 2018 ; Vu les observations écrites de tiers communiquées au Conseil et …

 Lire la suite…
  • Audiovisuel·
  • Radio·
  • Conseil·
  • Service public·
  • Pouvoirs publics·
  • Déontologie·
  • Liberté de communication·
  • Sociétés·
  • Entreprise publique·
  • Télévision

2CAA de NANCY, 1ère chambre - formation à 3, 23 novembre 2017, 16NC02552-16NC02553, Inédit au recueil Lebon
Rejet

Vu la procédure suivante : I. Par une requête, enregistrée le 17 novembre 2016 sous le n° 16NC02552, et des mémoires enregistrés les 10 mai et 1 er juin 2017, la SAS supermarchés Match, représentée par M e F…, demande à la cour : 1°) d'annuler l'arrêté du 16 septembre 2016 par lequel le maire de Sélestat a accordé un permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale à la société Lidl en vue de la construction d'un magasin ; 2°) de mettre à la charge de l'Etat une somme de 5 000 euros au titre des dispositions de l'article L. 761-1 du code de justice administrative. …

 Lire la suite…
  • Réglementation des activités économiques·
  • Urbanisme et aménagement du territoire·
  • Activités soumises à réglementation·
  • Aménagement commercial·
  • Permis de construire·
  • Supermarché·
  • Commission nationale·
  • Urbanisme·
  • Sociétés·
  • Justice administrative

3Conseil d'État, 2ème - 7ème chambres réunies, 4 décembre 2017, 404781, Inédit au recueil Lebon
Rejet

Vu les procédures suivantes : 1° Sous le n° 404781, par une requête sommaire, un mémoire complémentaire et trois nouveaux mémoires, enregistrés les 31 octobre, 30 novembre 2016, 25 avril, 27 septembre et 13 novembre 2017 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, la société Twin Jet demande au Conseil d'Etat : 1°) d'annuler pour excès de pouvoir la décision n° 1601-D2 de l'Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires du 1 er septembre 2016 portant homologation des tarifs des redevances aéroportuaires de la société Aéroports de Paris à compter du 1 er avril …

 Lire la suite…
  • Redevance·
  • Aéroport·
  • Aviation civile·
  • Aérodrome·
  • Sociétés·
  • Homologation des tarifs·
  • Justice administrative·
  • Décret·
  • Développement durable·
  • Transport aérien
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Documents parlementaires

Sur le projet de loi de finances de l'année · Loi promulguée
LOI n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018 (1)

Article liminaire : Prévisions de solde structurel et de solde effectif de l'ensemble des administrations publiques de l'année 2018, prévisions d'exécution 2017 et exécution 2016.................................................................................29 PREMIÈRE PARTIE : CONDITIONS GÉNÉRALES DE L'ÉQUILIBRE FINANCIER..................................30 TITRE PREMIER : DISPOSITIONS RELATIVES AUX RESSOURCES.....................................................30 I. – IMPÔTS ET RESSOURCES …

Lire la suite…
Sur le projet de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2018-202 du 26 mars 2018 relative à l'organisation des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 (1)

Les jeux Olympiques et Paralympiques qui se dérouleront en 2024 à Paris et sur l'ensemble des sites mobilisés constitueront le plus grand événement sportif international jamais organisé en France. Cette compétition planétaire revient donc à Paris, qui a déjà eu le privilège d'accueillir les Jeux d'été dès leur deuxième édition, en 1900, puis de nouveau, il y a 100 ans, en 1924, quarante ans après que Pierre de Coubertin a proclamé le rétablissement des jeux Olympiques dans leur version moderne. L'histoire du mouvement olympique est ainsi intimement liée à la France, tout comme son …

Lire la suite…
Sur le projet de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2018-202 du 26 mars 2018 relative à l'organisation des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 (1)

1. ÉTAT DES LIEUX ________________________________________________________________ 74 2. NECESSITE DE LEGIFERER ET OBJECTIFS POURSUIVIS ______________________________________ 75 2.1 NECESSITE DE LEGIFERER _____________________________________________________ 75 2.2 OBJECTIFS POURSUIVIS _______________________________________________________ 75 3. ANALYSE DES IMPACTS DES DISPOSITIONS ENVISAGEES ____________________________________ 75 3.1 IMPACTS JURIDIQUES _________________________________________________________ 75 3.2 IMPACTS SUR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Lois modifiant ou citant les mêmes textes