Loi Hamon - LOI n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation (1)

Sur la loi

Entrée en vigueur : 19 mars 2014
Dernière modification : 1 janvier 2022
Codes visés : Code civil, Code de commerce et 23 autres

Texte intégral


L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Vu la décision du Conseil constitutionnel n° 2014-690 DC en date du 13 mars 2014,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Chapitre Ier : Action de groupe
A créé les dispositions suivantes :
- Code de la consommation
Sct. Chapitre III : Action de groupe , Sct. Section 1 : Champ d'application de l'action de groupe et qualité pour agir , Art. L423-1, Art. L423-2, Sct. Section 2 : Jugement sur la responsabilité , Art. L423-3, Art. L423-4, Art. L423-5, Art. L423-6, Art. L423-7, Art. L423-8, Art. L423-9, Sct. Section 3 : Procédure d'action de groupe simplifiée, Art. L423-10, Sct. Section 4 : Mise en œuvre du jugement, liquidation des préjudices et exécution , Art. L423-11, Art. L423-12, Art. L423-13, Art. L423-14, Sct. Section 5 : Médiation, Art. L423-15, Art. L423-16, Sct. Section 6 : Modalités spécifiques à l'action de groupe intervenant dans le domaine de la concurrence, Art. L423-17, Art. L423-18, Art. L423-19, Sct. Section 7 : Dispositions diverses, Art. L423-20, Art. L423-21, Art. L423-22, Art. L423-23, Art. L423-24, Art. L423-25, Sct. Section 8 : Dispositions relatives aux outre-mer, Art. L423-26

I, II et IV.-A créé les dispositions suivantes :

-Code de l'organisation judiciaire
Art. L211-15

A modifié les dispositions suivantes :

-Code de l'organisation judiciaire
Art. L532-2
-Code de commerce
Art. L462-7

III.-L'action exercée sur le fondement du chapitre III du titre II du livre IV du code de la consommation ne peut être introduite pour la réparation des préjudices causés par des manquements au titre II du livre IV du code de commerce ou aux articles 101 et 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne ayant fait l'objet d'une décision constatant ces manquements qui n'est plus susceptible de recours à la date de publication de la présente loi.

V.-Le III du présent article est applicable dans les îles Wallis et Futuna.

VI.-Trente mois au plus tard après la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport évaluant les conditions de mise en œuvre de la procédure d'action de groupe et propose les adaptations qu'il juge nécessaires. Il envisage également les évolutions possibles du champ d'application de l'action de groupe, en examinant son extension aux domaines de la santé et de l'environnement.

Chapitre II : Améliorer l'information et renforcer les droits contractuels des consommateurs et soutenir la durabilité et la réparabilité des produits
Section 1 : Définition du consommateur et informations précontractuelles
A modifié les dispositions suivantes :
- Code de la consommation
Art. Art. préliminaire

1L’information préalable du Banquier avant tout rejet d’un chèque : responsabilité de la Banque sous l’angle des articles L131-73 et L312-1-7 du Code monétaire et…
www.skm-crossborders.com · 30 janvier 2023

Que nous nous situions en plein cours d'un contrat bancaire ou à l'issue de celui-ci, la Banque est tenue à l'égard de ses clients actuels ou passés (ayant clôturé leur compte dans le cadre du libre exercice de la mobilité bancaire) de respecter les obligations que lui impose le Code. Ces obligations procèdent, d'une part, de la Loi n° 2001-1168 du 11 décembre 2001 portant mesures urgentes de réformes à caractère économique et financier (JO du 12 décembre 2001) (désignée ci-après « Loi MURCEF ») et, d'autre part, de la Loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation (dite « loi …

 Lire la suite…

2Rétractation ou nullité : une nouvelle option offerte aux consommateurs victimes de demarchages aux panneaux photovoltaiques !
Charlyves Salagnon Avocat · 6 janvier 2023

RÉTRACTATION OU NULLITÉ : UNE NOUVELLE OPTION OFFERTE AUX CONSOMMATEURS VICTIMES DE DEMARCHAGES AUX PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUES ! Photovoltaïque …

 Lire la suite…

3Consommateur et clause abusive
Stéphane Piédelièvre · Gazette du Palais · 25 octobre 2022
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal de grande instance de Nanterre, 6e chambre, 18 novembre 2016, n° 15/02718

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTERRE ■ […] 6 e Chambre […] 18 Novembre 2016 N° R.G. : 15/02718 N° Minute : 16/ AFFAIRE Société IMAGE, exploitant sous l'enseigne “DECO” C/ Z X, A B X Copies délivrées le : DEMANDERESSE Société IMAGE, exploitant sous l'enseigne ”DECO” […] […] […] représentée par M e Oumayma SELMI, avocat postulant au barreau de HAUTS-DE-SEINE, vestiaire : NAN440 et M e Anne MORGEN, avocat plaidant au barreau de MULHOUSE DEFENDEURS Monsieur Z X […] […] Madame A B C épouse X […] […] représentés par Maître Marie-pascale GRUEL-DUMENIL de la …

 Lire la suite…
  • Bon de commande·
  • Image·
  • Prix·
  • Contrats·
  • Dol·
  • Consommation·
  • Électroménager·
  • Plan·
  • Vendeur·
  • Obligation d'information

2Cour d'appel de Versailles, 14e chambre, 21 novembre 2019, n° 19/00886
Infirmation partielle

COUR D'APPEL DE VERSAILLES Code nac : 50B 14e chambre ARRÊT N° CONTRADICTOIRE DU 21 NOVEMBRE 2019 N° RG 19/00886 - N° Portalis DBV3-V-B7D-S6FL AFFAIRE : SARL LIGHT AND SHADOWS agissant poursuites et diligences de ses eprésentants légaux domiciliés en cette qualité audit siège C/ CONSEILS ET SYSTEMES INFORMATIQUES 'C ET SI' agissant poursuites et diligences de ses représentants légaux domiciliés en cette qualité audit siège Décision déférée à la cour : Ordonnance rendue le 17 Janvier 2019 par le Tribunal de Commerce de NANTERRE N° RG : 2018R00619 Expéditions exécutoires …

 Lire la suite…
  • Devis·
  • Sociétés·
  • Système informatique·
  • Facture·
  • Postes et télécommunications·
  • Référé·
  • Électronique·
  • Provision·
  • Système·
  • Demande

3Cour de cassation, Chambre civile 1, 6 janvier 2021, 19-18.169, Inédit
Rejet

LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant : CIV. 1 MY1 COUR DE CASSATION ______________________ Audience publique du 6 janvier 2021 Rejet M me BATUT, président Arrêt n° 18 F-D Pourvoi n° S 19-18.169 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E _________________________ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS _________________________ ARRÊT DE LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, DU 6 JANVIER 2021 1°/ M. I… F…, 2°/ M me V… W…, épouse F…, domiciliés tous deux […], 3°/ M. Y… Q…, domicilié […] , agissant en qualité de mandataire judiciaire au redressement judiciaire de M …

 Lire la suite…
  • Taux effectif global·
  • Erreur·
  • Prescription·
  • Stipulation d'intérêts·
  • Révélation·
  • Contrat de prêt·
  • Intérêts conventionnels·
  • Déchéance·
  • Offre·
  • Consommation
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

Documents parlementaires

Sur la proposition de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2021-1901 du 30 décembre 2021 visant à conforter l'économie du livre et à renforcer l'équité et la confiance entre ses acteurs (1)

Mesdames, Messieurs, Depuis la loi du 26 mai 2011 relative au prix du livre numérique, aucun texte législatif n'a accompagné l'évolution du secteur du livre. Or il s'agit d'un secteur présentant d'indéniables fragilités. Les librairies se caractérisent habituellement par une rentabilité nette parmi les plus faibles des branches du commerce (1 % du chiffre d'affaires environ, soit 5 000 euros de bénéfice annuel pour une librairie de taille moyenne employant trois salariés). Nombre d'entre elles peinent à atteindre l'équilibre et sont menacées à terme de disparaître. Le poids des charges …

Lire la suite…
Sur la proposition de loi ordinaire · Loi promulguée
LOI n° 2021-1901 du 30 décembre 2021 visant à conforter l'économie du livre et à renforcer l'équité et la confiance entre ses acteurs (1)

Les auteurs et leurs représentants auraient dorénavant la faculté de saisir le Médiateur du livre.

Lire la suite…
Sur l'article 4, renuméroté article 4
Article 4 LOI n° 2021-1901 du 30 décembre 2021 visant à conforter l'économie du livre et à renforcer l'équité et la confiance entre ses acteurs (1)

Alors qu'il était, à juste titre, envisagé par la proposition de loi de revenir sur la compétence de contrôle de l'application de la législation encadrant le prix du livre par les agents du ministère chargé de la culture, en l'absence de mise en œuvre de cette compétence depuis son institution en 2014, il convient de veiller à la possibilité effective pour les parties concernées de saisir le juge des référés pour faire cesser rapidement toute infraction. Il s'agit de prévoir une exception à la compétence pré-juridictionnelle obligatoire du médiateur du livre sur les litiges relatifs à …

Lire la suite…
Voir les documents parlementaires qui traitent de cette loi
Vous avez déjà un compte ?