LOI n° 2009-431 du 20 avril 2009 de finances rectificative pour 2009 (1)

Sur la loi

Entrée en vigueur : 23 avril 2009
Dernière modification : 25 mai 2013
Codes visés : Code de la construction et de l'habitation., Code de la route. et 4 autres

Texte intégral


L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

PREMIERE PARTIE : CONDITIONS GENERALES DE L'EQUILIBRE FINANCIER
TITRE IER : DISPOSITIONS RELATIVES AUX RESSOURCES
IMPÔTS ET RESSOURCES AUTORISÉES :

I. ― Il est institué au titre de l'imposition des revenus de l'année 2008 un crédit d'impôt pour les contribuables personnes physiques, fiscalement domiciliées en France au sens de l'article 4 B du code général des impôts, dont le revenu imposable par part servant de base au calcul de l'impôt sur le revenu dans les conditions prévues aux 1 et 2 du I de l'article 197 du même code est inférieur à 12 475 €. Le bénéfice du crédit d'impôt n'est pas ouvert aux contribuables imputant sur leur revenu global au titre de l'année 2008 un déficit foncier d'un montant supérieur à la limite mentionnée au sixième alinéa du 3° du I de l'article 156 du même code, des charges mentionnées au 1° ter du II du même article ou un déficit provenant de la location directe ou indirecte de locaux d'habitation meublés ou destinés à être loués meublés. Il n'est pas non plus ouvert aux contribuables dont le revenu fiscal de référence, au sens du 1° du IV de l'article 1417 du même code, divisé par le nombre de parts servant au calcul de l'impôt excède 12 475 € au titre de l'année 2008.
II.-Ce crédit d'impôt est égal :
1° Pour les contribuables dont le revenu net imposable par part n'excède pas 11 673 €, aux deux tiers de l'impôt calculé conformément aux 1 à 4 du I de l'article 197 du même code et, le cas échéant, à son article 197 C ;
2° Pour les contribuables dont le revenu net imposable par part est supérieur à la limite mentionnée au 1°, à un montant décroissant linéairement en fonction du revenu par part, égal au montant calculé conformément au 1° lorsque ce revenu est égal à cette limite et égal à zéro lorsque ce revenu atteint la limite mentionnée au I.
III. ― Le crédit d'impôt est imputé sur l'impôt sur le revenu après imputation des réductions d'impôt mentionnées aux articles 199 quater B à 200 bis, 200 octies et 200 decies A du même code, puis des crédits d'impôt et des prélèvements ou retenues non libératoires.S'il excède l'impôt dû, l'excédent est restitué.
IV. ― En 2009, le second acompte prévu au 1 de l'article 1664 du même code ainsi que les prélèvements mensuels effectués à compter du mois de mai prévus à l'article 1681 B du même code ne sont pas dus par les contribuables dont le revenu imposable servant de base au calcul de l'impôt sur le revenu de 2007 dans les conditions prévues aux 1 et 2 du I de l'article 197 du même code est inférieur à 11 344 € par part.
V. ― Le montant des acomptes prévus au 1 de l'article 1664 du même code et des prélèvements mensuels prévus à son article 1681 B est déterminé, pour l'année 2010, sur la base de l'imposition établie au titre de l'année 2009, augmentée du crédit d'impôt prévu au I du présent article. Pour la détermination de la somme figurant au 1 de l'article 1664 du même code, le montant inscrit au rôle est augmenté du crédit d'impôt prévu au I du présent article.

I.A modifié les dispositions suivantes :

-Code général des impôts, CGI.

Art. 39 quaterdecies

II.-Le I est applicable aux rachats de créances intervenus entre l'entrée en vigueur de la présente loi et le 31 décembre 2010.

I.A créé les dispositions suivantes :

-Code général des impôts, CGI.

Art. 39 novodecies

II.-Le I s'applique aux cessions d'immeubles réalisées à compter de la date d'entrée en vigueur de la présente loi jusqu'au 31 décembre 2012.

Commentaires


1BIC - Plus-values et moins-values - Régimes particuliers - Plus et moins-values réalisées en fin d'exploitation - Etalement de la plus-value réalisée lors de la…
BOFIP · 23 juin 2021

B. Cessions réalisées du 1 er janvier 2021 au 30 juin 2023 10 L'article 33 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021 rétablit temporairement ce dispositif pour les cessions réalisées entre le 1 er janvier 2021 et le 30 juin 2023 ayant fait l'objet d'un accord de financement accepté par le crédit-preneur à compter du 28 septembre 2020 et au plus tard le 31 décembre 2022. I. Conditions d'application du dispositif A. Cessions réalisées du 23 avril 2009 au 31 décembre 2012 1. L'entreprise cédante 20 Peuvent prétendre au dispositif d'étalement prévu à l'article 39 …

 Lire la suite…

2Fiscalité immobilière : des mesures exceptionnelles dans le PLF pour 2021
www.actu-juridique.fr · 19 avril 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 prévoit de rétablir l'étalement de la taxation des plus-values immobilières issues des opérations de vente sale and lease back, de neutraliser les conséquences fiscales de la réévaluation d'actifs ainsi que plusieurs mesures conduisant à la baisse des impôts sur la production. Afin d'améliorer les capacités de financement des entreprises dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le projet de loi de finances pour 2021 (PLF pour 2021) en cours de discussion à l'Assemblée nationale, actionne le levier fiscal à travers deux mesures temporaires. Sale …

 Lire la suite…

3Maintien Du Mécanisme Des Fonds De Concours Par Les Syndicats D'Énergie
Mme Annick Billon, du group UC, de la circonsciption: Vendée · Questions parlementaires · 12 avril 2018

Mme Annick Billon attire l'attention de M. le ministre de la cohésion des territoires sur les évolutions redoutées de l'accès au mécanisme des fonds de concours par les syndicats d'énergie et leurs collectivités adhérentes. Un dispositif législatif concernant le régime des fonds de concours entre un syndicat compétent en matière de distribution publique d'électricité et des collectivités membres existe depuis la loi n° 2009-431 du 20 avril 2009, renforcé par la loi n° 2010-1488 du 7 décembre 2010 portant nouvelle organisation du marché de l'électricité à travers l'article L. 5212-26 du …

 Lire la suite…
Voir les commentaires indexés sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

1Tribunal administratif de Nice, 9 décembre 2011, n° 1001328
Rejet Cour administrative d'appel : Rejet

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N°1001328 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. A X ___________ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Taormina, Magistrat-rapporteur ___________ Le Tribunal administratif de Nice M. Sabroux Rapporteur public (6 e Chambre) ___________ Audience du 25 novembre 2011 Lecture du 9 décembre 2011 Vu, la requête enregistrée au greffe le 30 mars 2010 présentée pour M. A X, demeurant chez M me Z, XXX, à XXX, par M e Dayras, qui demande au tribunal : — de prononcer la décharge de l'obligation de payer résultant de deux commandements de payer émis le 6 octobre …

 Lire la suite…
  • Prescription·
  • Taxe d'habitation·
  • Impôt·
  • Revenu·
  • Commandement de payer·
  • Recouvrement·
  • Retard·
  • Contribution·
  • Réception·
  • Tiers détenteur

2Cour d'appel de Toulouse, 4eme chambre section 1, 4 octobre 2019, n° 19/00737
Infirmation

04/10/2019 ARRÊT N°2019/654 N° RG 19/00737 – N° Portalis DBVI-V-B7D-MY6J Décision déférée du 20 Juillet 2015 – Conseil de Prud'hommes de PERIGUEUX Y X C/ SARL CHARENTES ANGOULEME DIFFUSION PRESSE IMFIRMATION REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS *** COUR D'APPEL DE TOULOUSE 4 e Chambre Section 1 - Chambre sociale *** ARRÊT DU QUATRE OCTOBRE DEUX MILLE DIX NEUF *** APPELANT Monsieur Y X […] […] représenté par M e Françoise FAURIE, avocat au barreau de BORDEAUX, ayant pour avocat postulant M e Robert RIVES, avocat au barreau de TOULOUSE INTIMÉE SARL …

 Lire la suite…
  • Presse·
  • Contrats·
  • Abonnés·
  • Sociétés·
  • Journal·
  • Diffusion·
  • Titre·
  • Travail·
  • Indemnité kilométrique·
  • Distribution

3Tribunal administratif de Lille, 14 novembre 2013, n° 1102740

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N° 1102740 ___________ M me X Z ___________ M. Vandenberghe Rapporteur ___________ M lle Mach Rapporteur public ___________ Audience du 24 octobre 2013 Lecture du 14 novembre 2013 ___________ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Lille (4 e Chambre) Vu la requête, enregistrée le 27 avril 2011, présentée par M me X Z demeurant au XXX ; M me Z demande au tribunal de prononcer la réduction des cotisations d'impôt sur le revenu auxquelles elle a été assujettie au titre de l'année 2008 ; Elle soutient …

 Lire la suite…
  • Quotient familial·
  • Nord-pas-de-calais·
  • Crédit d'impôt·
  • Contribuable·
  • Imposition·
  • Revenu imposable·
  • Finances publiques·
  • Département·
  • Administration·
  • Part
Voir les décisions indexées sur Doctrine qui citent cette loi
Vous avez déjà un compte ?

0 Document parlementaire

Aucun document parlementaire ne cite cette loi.

Doctrine propose ici les documents parlementaires sur les articles modifiés par les lois à partir de la XVe législature.

Lois modifiant ou citant les mêmes textes